fixie-tour-65

L’univers urbain est devenu le terrain de jeu de curieux cyclistes juchés sur des « fixies » ou des « single speed » … Ces vélos simplistes possèdent un cadre, deux roues, un guidon avec souvent un frein unique (obligation légale), un pédalier une chaine et un seul pignon à l’arrière. Le fin du fin reste le pignon fixe (fixie) :  dés que la roue arrière bouge le pédalier suit le mouvement et vos jambes également … Le freinage se fait à la force des cuisses en transférant du poids sur l’avant de la machine pour favoriser un dérapage si possible contrôlé. Autrefois ces vélos montés en pignon fixe étaient les montures préférées des livreurs de journaux. Ces livreurs étaient pour la plupart des coureurs cyclistes qui remettaient ça le dimanche avec un maillot de club et un dossard sur un vrai vélo de course. La pratique du pignon fixe était un sacré entraînement et je me souviens que dans mon jeune temps qu’on l’intégrait dans l’entraînement hivernal pour aller « mouliner » à Longchamps avant de sortir la bête de course à la belle saison équipé seulement à l’époque de 5 vitesses … Le « single speed » est la version roue libre mono vitesse du même vélo simpliste … Moins puriste le single permet de temps en temps de laisser filer et de reposer les jambes en descente sans avoir à mouliner comme un malade pour suivre le rythme imposé par le vélo …

Vous trouverez dans des boutiques spécialisées urbaines également des montures neuves « made in china » mais moi qui suis un « vintage cycliste » j’ai préféré chercher des vélos et des pièces d’époque … Le cadre piste dont il faut percer la fourche pour installer au un unique frein avant. Le pédalier alu Campa si possible … Shimano, Stronglight, Gipiemme, … peuvent faire l’affaire … Roues à boyaux piste serrées par des boulons et avec un axe long à l’arrière pour tenir compte de la présence d’un seul pignon. Tout ce matos d’époque se trouve en furetant sur « Le bon coin » … C’est ainsi que j’ai trouvé de belles selles Brooks ou Idéale, des pédales, des freins Campa et Weinmann … Faut pas être pressé  … Dans ma cave j’ai maintenant deux « racers » : un cadre La Gazelle piste « seventie » qui devait être un vélo de club du C.O.B (Club Olympique de Boulogne) .. l’autre est de construction plus tardive année 80 je pense … Conçu pour la poursuite c’est un cadre signé Bernard Carré artisan célèbre qui fabriquait autrefois les vélos de piste d’Eddy Mercx … La beauté de ces ancêtres reste pour moi inégalable … Sans vouloir jouer les nostalgiques qui sortent à tout bout de champs la fameuse formule « De mon temps … » il faut avouer que je n’ai rien vu de mieux que ces pédaliers et ces jantes en alu que l’on peu faire briller à coup de miror.

fixie2
Bricoles et ballades … Bords de Seine, Stade de France le long du canal, Parc du Château de Versailles …

En dehors d’admirer ces beaux objets il m’arrive accessoirement de rouler avec … Pas trop en ce moment car par temps de pluie il vaut mieux éviter … Un seul frein c’est un peu risqué … Mon grand plaisir, lorsque le temps le permet est une ballade dans Paris sur les quais de Seine interdits aux automobiles le dimanche, sur les bords du canal Saint-Martin avec un retour par le silencieux parvis de la Défense … Avec mon copain Pierre possesseur également d’un beau Bernard Carré bleu on flâne dans les rues de la capitale en évitant de monter à Montmatre ce qui serait impossible avec un 46 X 16 … Bien calé sur ma selle Idéale « rodée main » signée Daniel Rebour j’apprécie ce pédalage à l’ancienne.

Le site Track and News va me donner l’occasion de vous parler avec Pierre de ces étranges vélos, des éléments qui les constituent et d’échanger avec vous sur cette pratique urbaine du vélo mono-vitesse. Leur aspect minimaliste ne signifie pas pour autant qu’il n’y a rien à dire sur ces « bécanes » : bien au contraire. Cadres, selles,  pédaliers, accessoires, … textiles adapté, sacs, chaussures, … sont autant de sujets qui sont passionnants. Sans oublier les spots, les circuits et les événements … Rendez-vous donc régulièrement pour nos « posts » sur le sujet … Fixie folies …

PARTAGER
Article suivantFixie … je me lance …
Aix-en-Provence - Après la création de Running Café, la co-fondation de Track & News Patrick remonte sur le vélo en créant Bike Café. Il adore rouler sur route et sur les chemins du côté de la Sainte-Victoire. Il collabore en freelance à la revue Cyclist France. Affectionne les vieux vélos et la tendance "vintage". Depuis sa découverte du gravel bike en 2015, il s'adonne régulièrement à des sorties "off road" dans sa belle région de Provence.

1 COMMENTAIRE

LEAVE A REPLY