Pas la peine de chercher où sont les freins sur le vélo « fixie » appartenant à un « pur et dur » du pignon fixe : il n’y en a pas ! … Il convient néanmoins dans notre série d’articles « fixie » d’aborder le sujet des freins car, si vous comptez emprunter les voies publiques, il faut savoir qu’il existe un code de la route et plus précisément un article  de ce code le R.315-3 qui dit la chose suivante :  » Tout cycle doit être muni de deux dispositifs de freinage efficaces. Le fait de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la première classe.« 

Track & News
Tirage latéral ou central … sur les cadres anciens

Pour notre projet « Monter mon fixie » nous allons nous limiter aux freins sur jante. Plutôt bon marché et léger, leur mécanisme est simple et la maintenance facile. Leur puissance est suffisante mais elle peut se dégrader par temps humide. A noter à ce sujet que les jantes en alu répondront mieux au sollicitations de vos freins que les jantes en acier ou chromées.

Les vélos à pignon fixe en usage urbain sont généralement équipés d’un frein à l’avant. On imagine que l’action de rétro-pédalage avec blocage de la roue arrière est un de ces deux dispositifs évoqués dans le code et devient ce fameux 2ème système de freinage que le code de la route impose. Il est vrai que quand on maîtrise la chose, le blocage roue arrière est efficace. Pour revenir au respect de ce point du code de la route, on nous a signalé des cas de PV dressés par la Police à l’encontre des cyclistes ne le respectant pas. Donc méfiance ! … Méfiance aussi pour ceux de la « Fixie Academy » qui sont en apprentissage du maniement du pignon fixe car le frein avant sera utile en descente pour ralentir la machine en cas d’emballement. Idem pour les amateurs de « Single speed » qui eux ne peuvent donc pas compter sur la transmission directe pour s’arrêter … Il faudra absolument un frein voire deux sur ce type de vélo …

Si vous avez acheté un vieux cadre équipé, à priori il possède déjà deux freins et si ils sont nés avec le vélo autant les garder. Pour le levier de frein, vous pouvez laisser libre court à ce que l’on vous propose sur les catalogues à condition de vous assurer que le diamètre de collier est compatible avec celui du cintre. Les petites manettes issues du VTT sont assez tendance. Pour le frein avant manette à gauche pour que la gaine de câble de frein prenne sa place avec une courbe naturelle vers le bras de levier situé à droite pour les freins à tirage latéral. Pour un tirage central type Mafac … choisissez : droite ou gauche peu importe …

Rongez votre frein …

Si vous avez un cadre ancien à équiper sachez attendre pour trouver les freins qui vont avec. Rongez votre frein et fouillez sur les sites de vente entre particuliers pour trouver le frein idéal … Une vérification s’impose avant tout achat : la distance entre l’axe du trou dans la potence servant au montage du frein et le milieu du patin de frein. Le patin doit descendre jusqu’à la jante … Sur les vélos anciens : 70 – 80 la distance entre la tête de fourche et la roue est plus importante que celle des cadres modernes. Les freins trop récents sont trop courts pour pouvoir  être utilisés. Par contre, les fourches de vélos de piste (même anciens) que l’on aura percé pour y installer un frein présentent une distance très courte et là des freins plus récents seront sans doute mieux adaptés  …

Track & News
Sur ce vélo de piste B. Carré Pierre a du renforcer la tête de fourche en soudant un fourreau à l’intérieur du tube car un fois la fourche percée il ne restait plus beaucoup de métal pour tenir l’axe du frein …
Track & News
Par contre sur cet autre modèle de fourche d’un autre B. Carré piste l’intégration a été plus faciile

Les types de freins usuels …

 

 

Freins à tirage latéral simple pivot

frein-weinmann-tirage-lateralDeux bras courbés qui tiennent des patins se croisent et pivotent au-dessus de la roue. Une  extension est fixée au câble une autre à sa gaine. Lorsque l’on utilise le levier de frein les bras sont actionnés et les patins viennent à la rencontre de la jante. Le défaut possible de ces freins si ils sont de mauvaise qualité, est de pivoter lors du freinage sans revenir à leur position initiale. On risque alors d’avoir un patin qui frotte contre la jante.

Freins à tirage central

frein-mafac-tirage-centralLeurs bras sont symétriques et de ce fait ils sont donc mieux centrés que ceux des modèles à tirage latéral. La gaine est fixée à une butée solidaire du cadre. Le câble qui en sort est attaché par un écrou à une pièce coulissante ou à une petite poulie. Le câble qui relie les deux bras passe au-dessus de cette petite pièce. La tension du câble est répartie également entre les deux bras, ce qui permet au frein de rester bien centré. Ce système était très courant en Europe jusqu’aux années 1980 (marques Mafac, Weinmann …).

Freins à double pivot … 

freins-doubleCe type de frein est utilisé sur les vélos de course récents. Un bras pivote au centre, comme pour un frein à tirage latéral ; tandis que l’autre pivote sur le côté. La gaine est attachée comme celle d’un frein à tirage latéral. Ces freins offrent un avantage mécanique supérieur et améliorent le freinage. Ils sont légèrement plus lourds que les freins à étrier traditionnels à tirage latéral. Attention à la taille des étriers ces freins ne conviennent pas pour des vélos anciens … vérifiez vos cotes.

Freins Cantilever dit à tasseaux 

freins-tasseauxLes freins Cantilever se fixent sur les côtés du cadre ou de la fourche, en deux parties séparées (un bras de chaque côté). On ne peut les monter que sur des vélos qui sont conçus pour, car ils nécessitent la présence d’attaches soudés sur le cadre. Ce sont ces attaches qu’on appelle généralement tasseaux. Le frein se constitue de deux bras séparés, fixés chacun d’un côté du cadre ou de la fourche. Le tirage  est similaire au câble des freins à étrier à tirage central. Le câble qui vient du levier tire celui de liaison vers le haut, ce qui fait pivoter les bras vers le haut et vers l’intérieur : les deux patins viennent donc s’appuyer de chaque côté de la jante. Ils ne sont plus utilisés que sur les vélos de Cyclocross pour permettre un freinage efficace par mauvaises conditions  (boue, neige, …) …

Prenez les patins …

Prenez de bons patins … et essuyez vos jantes …

Les gommes anciennes en caoutchouc sont durables dans le temps et on en trouve encore. Attention aux gommes trop dures qui ne seraient pas assez efficaces. … S’ils ne sont pas neufs, changez les patins pour quelque chose de qualité le freinage n’en sera que plus performant. Les patins peuvent s’user rapidement et doivent alors être remplacés. Au fil du temps, les jantes s’usent également. On doit donc vérifier le degré d’usure de leur paroi de temps en temps pour éviter la rupture de la jante, qui aboutit la plupart du temps à une chute grave. En fonction des patins et de la jante, cela peut arriver après quelques milliers de kilomètres surtout si le vélo a été utilisé par temps humide car sable et boue agissent comme de l’abrasif.

Et la gaine …

Track & News

Après à vous de choisir votre gaine … Le choix est large en matière de couleur … Prévoir une longueur de gaine coordonnée à la couleur du cadre.

En complément de notre sujet vous pouvez également consulter cette page qui traite également  du freinage … c’est ici : http://mapage.noos.fr/ptis.trucs.sympas/freins_velo.htm

Pierre & Patrick

 

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    J’ai un vélo de course qui possède des freins à tirage central, je voudrais changer les leviers pour des plus récents. D’après mes recherches, je dois prendre de levier pour Caliper ? C’est bien ça ?

    Thomas.

LEAVE A REPLY