Nous poursuivons notre « Tour de France » des « bike cafés », et cette fois nous faisons une étape dans la Capitale, au 41 de la rue de Citeaux dans le 12ème arrondissement. C’est dans une sympathique rue piétonnière et « végétalisée » située non loin du Faubourg Saint-Antoine que nous découvrons une boutique de vélo pas comme les autres. C’est Olivier, le créateur de « Jour de vélo », qui nous fait les présentations de son « bike café » parisien.

Bike Café
photo Jour de Vélo

Olivier est ingénieur de formation, l’idée de la création de « Jour de vélo » a germé alors qu’il avait repris des études dans le domaine de l’environnement. Il s’intéressait à la mobilité depuis plus de 10 ans et il avait découvert ce concept de bike café qui existait déjà au Royaume Uni … « Passionné de vélo, j’étais toujours un peu frustré quand je rentrais dans des boutiques de vélo. Quand tu avais acheté ce que tu étais venu chercher, tu avais ensuite l’impression de déranger et il fallait déjà partir … » En voyant ça, Olivier décide de se lancer en s’inspirant du modèle des sites anglais qu’il avait découverts. Il choisit de s’orienter vers une boutique ciblée vélo urbain, pour répondre aux besoins des parisiens qui circulent déjà à vélo ou qui veulent s’y mettre. Ce choix étant parfaitement justifié par son intérêt pour la mobilité et l’environnement. Sans faire une grande étude de marché, il constate qu’il n’y avait pas sur Paris beaucoup de services pour des usagers du vélo « lambda ».

Un jour … un an …

Jour de vélo a tout juste un an … Bon anniversaire donc à ce sympathique Bike Café. Aujourd’hui, lorsqu’on demande à Olivier les bonnes et mauvaises choses qu’il a pu vivre pendant cette première année de création d’entreprise, il répond « Au chapitre des bonnes choses il y a d’abord le fait que j’adore ma nouvelle vie … Rencontrer des cyclistes, les conseiller, profiter des échanges que l’on peut faire. Et finalement il n’y a pas vraiment de mauvaises choses, ce changement de vie est très positif et le développement du vélo dans les grandes villes fait augurer que du bon. »

Bike Café
photo Jour de Vélo

L’activité de la boutique est aux deux tiers orientée vélo, l’autre tiers étant l’atelier de réparation et le café. L’atelier prend en charge la réparation de tous les vélos même anciens et ce service, on l’a constaté, manque cruellement dans nos villes du fait de la disparition des vélocistes à l’ancienne, face aux « Stores » de grandes marques et à la grande distribution. Olivier nous précise « Nous avons un mécanicien présent toute la journée, on répare sans rendez-vous. L’atelier fait partie du décor il est bien en vue dans la boutique. Il y a même un deuxième pied d’atelier que les clients peuvent utiliser pour réparer eux-mêmes. »

Bien plus qu’une boutique de vélo

Bike Café
photo Jour de Vélo

Avec sa boutique très lumineuse, éclairée par de larges baies vitrées donnant en partie sur le square voisin, le lieu est idéal pour l’accueil des cyclistes. Olivier a tout fait pour créer un espace qui sera une réponse à la frustration qu’il vivait autrefois en rentrant dans une boutique de vélos. Il a même institué des cours de mécanique tous les mois (le dernier jeudi du mois) pour ceux qui souhaitent entretenir eux-mêmes leurs bicyclettes. Et les clients peuvent, comme sur le modèle des ateliers participatifs, venir réparer leurs vélos sur place avec les conseils et les outils de l’atelier.

Bike Café
photo Jour de Vélo

La partie café apporte un véritable plus à la convivialité du lieu. Le café vient des brûleries Lanni et les clients cyclistes ou pas peuvent profiter d’une petite restauration le midi avec des tartes salées et des gâteaux venant de chez Rachel’s. La boutique fait 70 m2 au rez-de-chaussée et en bas il y a un espace « Show room » et le stock. L’été, Olivier sort les tables à l’extérieur pour profiter du calme de la rue végétalisée et piétonnière.

Une large gamme de vélos

Le choix des marques et des vélos proposés à la vente a fait partie d’une réflexion menée par Olivier consistant à couvrir toute la plage des usages urbains. Elle part des vélos « vintage » de la marque Brooklyn Bicycles, que Olivier a importé en France, jusqu’aux vélos plus fonctionnels de la gamme urbaine d’Orbéa. Il y a également la marque Marin avec des gravels et des commuter sportifs … et bien d’autres marques comme les vélos électriques Cube, Sinus, Winora, Quipplan, Neomouv …

Nous vous invitons à faire une étape « Un jour » dans ce Bike Café parisien pour un petit café et à y revenir d’autres jours pour bien plus …

Voir le site de Jour de vélo …

logo-jour-de-velo

LEAVE A REPLY