Mettre en place une nouvelle épreuve de 1000 km, sur plusieurs jours, avec des cyclistes lâchés dans la nature en auto-suffisance, n’est pas la chose la plus facile à réaliser. Frédéric Bernard a réussi cet exploit aidé, il faut le dire, par une météo exceptionnelle. Les décors somptueux d’une Bretagne sauvage et ses superbes chemins en bord de mer ont séduit tous les participants.

Bike Café
photo Adrien

Installé bien loin de l’événement j’ai quand même pu le vivre sur mon ordi. L’omni-présent Fred alimentait régulièrement la page facebook de l’événement. Photos postées sur le réseau, petit « live » vidéo : on était dedans à chaque instant. Il manquait juste l’air marin et le parfum des sous-bois de Brocéliande. Les amis et les familles des participants rebondissaient sur ces posts pour s’associer à cette résonance « sociale » bien sympa.

Bike Café
Fred l’enchanteur de la GTB – photo Aubin …

J’ai un peu attendu que ce bouillonnement retombe et que Fred récupère un peu, pour l’appeler et lui demander comment cela s’était passé pour lui … Alors Fred comment ça s’est passé ? « Comme sur facebook … tout le monde était enchanté ! …« , me dit Fred … Il y avait autrefois en Bretagne un enchanteur appelé Merlin, dans la célèbre forêt de Brocéliande, il y aura désormais l’enchanteur Fred sur la Gravel Tro Breizh.

Une Gravel « Trop » Breizh …

Bike Café
Photo Fred avec toutes les balises GPS

Le gravel c’est jamais TROP …

C’était tro bon ! … parfois c’était tro « agricole » ou tro ++ … ou encore tro VTT … mais c’était toujours tro chouette et tro bien organisé. En fait, l’ami Fred avait un peu la pétoche ! … Un peu normal quand on est un peu censé … Imaginez : une première organisation, avec 75 gaillards lancés sur 1000 km de chemins bretons. Pratiquement pas de route, une auto-suffisance assumée par les participants, … : c’était un challenge un peu hardi.

Bike Café
Des supporters … photo Adrien

La présence de familles et de supporters à différents points du parcours n’était pas « tro » dans l’esprit de l’auto-suffisance « Effectivement c’est un point du règlement que nous surveillerons de plus près l’an prochain. Cette année je n’ai pas voulu gâcher l’esprit de convivialité de cette première édition, mais il faut favoriser l’équité pour ceux qui n’ont pas de famille sur place et ne peuvent pas bénéficier de cette assistance.« , précise Fred. « Pour une première c’est bien …« , poursuit Fred. « Le parcours aurait pu être apocalyptique avec la météo que nous avons eu cette année. Les chemins étaient défoncés et la reco fin 2017 s’était déroulée dans des conditions favorables. Heureusement les chemins avaient séchés mais ils étaient inroulables par endroits à cause des ornières laissées par les chevaux et les engins agricoles. »

Bike Café
Photo Aubin

Il est vrai que certains participants ont qualifié cette épreuve de « Gravel agricole », mais comme le précise Fred, la Bretagne a cette particularité avec ses voies vertes. En Bretagne il n’y a pas les DFCI du sud de la France, ni les longues pistes que l’on peut trouver aux USA.

Bike Café
photo Adrien

Les points forts

  • Convivialité
  • Originalité dans les parcours
  • Beaucoup d’échanges sur les réseaux
  • Météo
  • Spectacles côtiers
Bike Café
C’est ça le bikepacking – photo Adrien

Les points à renforcer

  • Application du règlement sur l’assistance
  • Jeunesse de l’épreuve
  • Parcours à améliorer

Ils ont dit …

Bike Café
Photo Aubin

Aubin : Merci beaucoup de nous avoir fait découvrir ta région Fred avec cette balade déjà mémorable (et quelque peu farceuse) merci pour ton implication avant l’évènement et ta disponibilité sans faille pendant. Merci aussi à tous les participants pour avoir rendu l’évent si convivial et bienveillant. Une aventure qui met des étoiles plein les yeux !!
Bonne récup à tous et à très vite ! …

Frédéric : Merci Fred pour ton organisation aux petits oignons. J’ai fait le bon choix pour une première … mais la prochaine je ne la fais pas en 26 alu, ça secoue de trop 😉 

Cyrus : Merci à Luccio Hervé, Frédéric Chopin en particulier et Jean Lacrepe sans qui je n’aurais même pas tenté de repartir même si j’ai finalement abandonné et à un Gentil Organisateur adorable et omniprésent (comment fait donc Frédéric Bernard pour être partout ?). Une atmosphère de camaraderie absolument géniale, des bonnes bouffes (si si!) et des fringales (allez hop! Plusieurs Kouign aman pour la peine!  😁.

Alain : Bien rentré dans le nord, merci encore au collègue Bruno et son cousin (qui nous a rapatrié dans la galère). Belle épreuve : Gravel ++, mais ce qui était essentiel est la charge du vélo. Je me permettrais de faire un petit bilan de mon expérience en tant que néophyte d’une telle épreuve pour que mes erreurs servent aux autres car une fois sur place ça se paye cher. Bravo à Frédéric Bernard, pour l’organisation et son dévouement d’être ainsi partout à la fois .👍😀
Ps: parti de chez moi à 74 kg je rentre à 69 kg mieux que w.w😄

Bike Café
Photo Christine

Christine : 5 j et 12 h pour boucler les environ 1000 km de la GTB. Une première édition réussie grâce à Frédéric Bernard présent partout et pour tous les participants et grâce à la météo 😊 Finalement c’est passé très vite avec Pascal Robert et que du plaisir à piloter le MR4 de 2-11 Cycles. Et on a pu se lâcher dans les boulangeries bretonnes.

Bike Café
photo Philippe

Philippe : Bien rentré à Toulouse, un vrai temps breton ici … un petit aperçu des belles images que je garde en mémoire de cette grande déboulade vélo autour de la Bretagne … une « orgie de paysages » … et pour avoir des lumières comme ça il faut être sur le vélo au lever et au coucher du soleil…
Sûr que j’y retourne bientôt … I  Bretagne!!!

L’an prochain …

La GTB remet le couvert. Même date, parcours un peu modifié mais toujours beaucoup de chemins, ..; Il faudra guetter le début des inscriptions sur le site le nombre de participants sera limité.

Le site de la GTB

La page groupe facebook des participants

LEAVE A REPLY