Ce samedi à Montpellier ouvrait Avenue Du Vélo. Nous avons enfourché nos pignons fixes et avons fait l’aller-retour depuis Arles pour assister à l’inauguration de ce nouveau lieu, en rencontrer les concepteurs, toucher en vrai plein de nouveaux vélos et boire quelques bières. Compte-rendu.

Nous avons enfourché nos pignons fixes pour aller assister à l’inauguration de ce nouveau lieu consacré aux « grandes roues »

C’est au bord du Lez, au sud de Montpellier, le long de la piste cyclable qui mène à Palavas et aux plages que Pascal Ujivari, François Vernus et Olivier Mazouin, les fondateurs du déjà très implanté BMX Avenue, ont voulu créer ce nouvel espace dédié aux « grandes roues » (comprenez route, pignon fixe, gravel, par oppositions aux « petites roues » qui équipent VTT et BMX). Ce nouveau lieu s’inscrit dans un ensemble plus vaste nommé Le Marché du Lez. On y trouve une brocante, de la restauration (food trucks), une piste de skate, un terrain de boules, du street art, dans une ambiance tout autant conviviale, familiale, jeune et bon-enfant, à situer entre guinguette méditerranéenne et food street à Portland.

Le Marché du Lez est un lieu convivial entre guinguette méditerranéenne et food street à Portland

Mais de quoi s’agit-il exactement ? Olivier Mazouin nous renvoie la balle : « C’est à vous, cyclistes, de décider ! C’est à la fois un magasin, un café, un lieu de détente, de rencontres et d’échanges. C’est un point de rendez-vous pour des sorties en gravel ou en route, c’est un endroit ou on peut essayer de nouveaux vélos, des cargo-bikes… C’est tout neuf, il faut contribuer à faire naître et évoluer ce concept ».

François Vernus nous fait faire le tour de l’étalage.

François Vernus nous fait faire le tour de l’étalage : « On a décidé de prendre le contre-pied des vélocistes traditionnels et s’affranchir des distributeurs et des fabricants qui fournissent 90% des articles de 90% des magasins. On mène un gros travail de « sourcing » (comprenez : recherche de fournisseurs et de fabricants originaux et/ou non conventionnels en direct, ndr) pour proposer des exclusivités en terme de textile, de pièces détachées, de marques de vélos… On a en magasin la nouvelle gamme gravel de chez Genesis, on propose des vélos très accessibles comme Fuji et aussi du haut de gamme comme 3T ou Open. Les marques nord-américaines comme Surly ou Kona ont un ADN gravel, ils ont 20 ans d’avance dans ce domaine sur les marques européennes. On veut que nos clients puissent avoir accès à ces vélos. »

Avenue-10
Les objets des vitrines sont choisis avec soin

Ainsi, les vitrines et les portants du magasin sont très « édités ». On y trouvera les rubans de cintre Arundel, les luxueux moyeux et jeux de direction de chez Chris King, et même des pièces plutôt rares en France comme les poids-plume étriers de frein EE Cycleworks qui allègent autant le vélo que le porte-monnaie. Côté textile, les jerseys Tactic ou « brandés » ADV (Avenue Du Vélo) attirent toutes les curiosités et convoitises.

Les jersey Tactic et ADV attirent toutes les curiosités et les convoitises

Côté vélos, La dominante d’exposition est nettement gravel et acier : En dehors de quelques très beaux cadres Look typés TT et piste plutôt exposés en hauteur et sur les murs, le centre de la boutique et la barre à vélos en extérieur sont occupés par les derniers modèles de chez All City, Genesis, Kona, Fuji, Breezer, Ridgeback Rondo, Fuji…

Le centre de la boutique est occupé par les derniers modèles de chez Genesis, Kona…

Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses, les connaisseurs s’attroupent et profitent de l’échantillonnage « In Real Life » pour toucher, soupeser, comparer… chose bien entendu impossible à réaliser « en ligne ».

Les vélos cargo sont exposés devant le terrain de pétanque.

Sur les côtés du magasin, devant le terrain de pétanque, sont exposés des vélos-cargo de chez Riese & Müller, Kona, Omnium… On trouve aussi dans la boutique des pièces uniques, comme un Open UP customisé par un membre de La Nuit Noire, un collectif de pignon fixe montpelliérain.

Un open customisé par un membre du collectif La Nuit Noire

Dehors, la nuit tombe, un DJ assure le tempo, le public s’amasse entre les food trucks et dans le magasin. Côté bar, Olivier Mazouin nous parle de sa collaboration avec un torréfacteur Montpelliérain et, non sans fierté, nous fait découvrir son percolateur Rocket, une marque qui sponsorise une équipe cycliste de criterium.

La machine à café Rocket trône fièrement sur le bar.

Je m’étonne de l’absence au comptoir de bières artisanales. Pas la moindre IPA à déguster ici… Olivier régit : « Là aussi on va faire du sourcing (rires), mais on n’a pas encore eu le temps ». Pourquoi ne pas imaginer aussi une micro-brasserie associée au magasin ? Avec le café, les vélos américains, les food trucks et l’ambiance détendue du lieu, on se rapprocherait alors vraiment du « Portland way of life »…

Dehors un DJ assure le tempo, il ne manque plus que de la bière artisanale pour se rapprocher du « Portland way of life ».

Les discussions s’animent, les gens se croisent, se rencontrent, des projets naissent, le lieu fait déjà preuve de sa capacité à créer du lien entre les cyclistes. Jean-Yves du tout nouveau club Strava « Original Montpellier Gravel » discute avec Thierry, fin connaisseur des chemins gravel autour de Béziers et de la vallée de l’Orb et Roch, le traceur de l’épique « Gardon Gravel » proposé par Arles Gravel en avril dernier. Je rencontre Jocelyn Costanzo d’ApeSud Cycling qui distribue les GPS Lezyne que nous allons bientôt tester à Bike Café.

Thierry le bitérrois (à g.), Roch le nîmois (au c.) et Jean-Yves le Montpelliérain (à dr.) inventent des projets d’événements gravel

Mais l’heure tourne, il est temps de repartir sur nos pignons fixes pour un night ride de 90 km entre Montpellier et Arles. La lune est belle, la nuit est claire et douce, incroyablement chaude pour cette fin de septembre, et sans vent : la promesse d’une virée suave le long des canaux et des étangs de Camargue, via Palavas, Carnon, La Grande Motte, Aigues-Mortes et Saint-Gilles. Let’s go !

Pour couronner cette soirée réussie : une suave virée nocturne de 90 km en pignon fixe pour rentrer à Arles…

Photographies : Dan de Rosilles

Suivre Avenue Du Vélo sur facebook : https://www.facebook.com/avenueduvelo/

Café Cycles Avenue Du Vélo

1348 avenue Raymond Dugrand

34000 Montpellier

Tel : 04 67 73 22 36

3 COMMENTAIRES

  1. Chez les vtt, il y a aussi et de plus en plus de grandes roues (29″ =700) pour le XC classique mais aussi pour l’enduro et la DH. Damned, il va falloir trouver un autre argument « segmentant » 🙂

LEAVE A REPLY