Nous connaissons tous la gamme de produits très étudiée de Boost Cycles. Tous les éléments qui la constituent sont choisis avec soin, et pour la plupart testés par Sébastien Morin, le créateur de Boost, himself. Ce sourcing rigoureux reçoit, depuis le lancement du site, un bon accueil auprès des cyclistes à la recherche de produits qui apporteront la touche finale à leur vélo.

Il existait notamment, sur les étagère virtuelles de Boost Cycles, une ligne de produits voyage qui était incomplète, car elle ne couvrait pas la partie le bivouac à proprement parler. Le vide vient d’être comblé avec l’introduction de la rubrique  « DORMIR ».

Ça n’existait pas …

« L’idée c’était de proposer une gamme complète adaptée au bikepacking. C’était important, car elle n’existait pas dans les magasins de vélo , qu’ils soient physiques ou on-line », explique Sébastien en précisant que la gamme qu’il lance sera cohérente avec le niveau qualitatif du catalogue actuel. Évidemment ces produits devront convenir à l’usage particulier qu’en font les cyclistes et afficher un poids et une taille nécessairement réduits pour alléger les sacoches. Ils devront avoir une résistance absolue, compte tenu des conditions de transport, nettement plus exigeantes qu’en randonnée. La série « DORMIR » va permettre aux amateurs d’aventures à vélo de trouver, même si la liste est encore très réduite, la majorité des produits nécessaires au voyage. Avant cette initiative, on devait s’adresser au rayon rando de boutiques spécialisées outdoor. On n’y trouvait pas forcément toutes les réponses à nos besoins cyclistes. L’objectif de Bosst Cycles est de combler cette lacune …

Partez en bivouac avec Boost Cycles
La gamme DORMIR

« Ce n’est pas un hasard si j’ai eu envie de creuser le sillon du voyage, car c’est un des segments qui fonctionne le mieux chez Boost Cycles. On a depuis le départ introduit à notre catalogue des produits de bagagerie et quelques accessoires indispensables comme les antivols, les bouteilles de grande contenance, les cages, les sacs étanches … Désormais nous aurons une continuité à proposer aux clients qui souhaitent voyager », précise Sébastien évoquant tout le nécessaire pour passer une bonne nuit après avoir roulé une journée sur le vélo.

La sélection des produits

Sébastien a du flair pour sélectionner des produits que l’on ne trouve pas ailleurs. C’est le point fort de Boost Cycles et c’est en grande partie la raison de son succès auprès des cyclistes en quête d’un sourcing pointu. « Pour ces nouveaux produits, j’ai fonctionné de la même manière que celle que j’ai suivie pour l’ensemble du catalogue. J’essaie de faire un mix entre réputation et innovation. Je choisis des marques mondialement réputées et spécialisées dans chaque type de produit, et à côté je propose d’autres marques un peu plus exotiques, que l’on connait moins, mais qui sont d’une extrême qualité comme les tentes Six Moon Designs par exemple », explique Sébastien qui est en perpétuelle recherche pour enrichir son offre. Dans les prochaines semaines, la gamme s’élargira encore avec de nouvelles marques et une sélection plus large de tentes, abris, sacs de couchage et matériel de bivouac.

Partez en bivouac avec Boost Cycles
Le vélo de Sébastien prêt à partir

Qui dit sélection dit également tests pour vérifier l’adéquation de chaque produit au besoin réel. Sébastien teste une bonne partie des produits qu’il sélectionne. « Quand on sélectionne une marque un peu moins connue, il y a forcément une prise de risque. Il faut valider soi même, de façon à pouvoir en parler au client. On trouve sur le net des informations sur les produits de couchage, mais ils émanent souvent des randonneurs. Il faut donc valider l’usage vélo et pour cela utiliser le produit dans le contexte. Une tente peut convenir très bien pour la rando et moins bien pour le vélo », précise Sébastien, qui n’hésite pas à mouiller le maillot pour valider les choix qu’il fait. Un exemple tout bête : la longueur du, ou des mats pour la tente. Si cela n’a que peu d’importance en rando, sur un vélo, plus ils seront courts et légers, mieux ce sera. Le mat à 5 brins de Six Moon Designs pour sa tente Lunar Solo fait moins de 30 cm une fois replié.

Choisir mon équipement bikepacking avec Sébastien

Pour illustrer cet article j’ai demandé à Sébastien de m’aider à faire mon choix « Alors Sébastien quels équipements me conseillerais-tu pour mes prochains bikepacking, dès que le déconfinement me permettra de partir loin de la base ? »

Sébastien m’entraîne sur la page de son site :

Voici mon set up préféré pour des conditions assez douces et pour du bikepacking où l’on prend le temps de dormir. Je suppose que tu ne pars pas en condition course où les lieux de sommeil à la sauvette sont les sas de banques, les talus et autre abris bus …

Partez en bivouac avec Boost Cycles
La tente Lunar Solo

Tente Six Moon Designs Lunar Solo : elle est ultra légère, moins de 900 g avec mât et piquets, confortable et ultra protectrice. C’est plus lourd qu’un tarp ou qu’un bivvy, mais si l’on est pas fixé sur une nuit à la belle étoile, les quelques centaines de grammes supplémentaires sont les bienvenus pour passer une bonne nuit de repos. Et en cas de pluie, c’est nettement plus efficace qu’un tarp.

Partez en bivouac avec Boost Cycles
Tente et piquets fixés sur le harnais avant.
Partez en bivouac avec Boost Cycles
La compacité du matelas Sea To Summit Ultralight

Pour les conditions les plus froides, je rajoute en guise de tapis de sol, une couverture isolante SOL qui peut aussi s’utiliser en abri – tarp pour environ 400 g

Partez en bivouac avec Boost Cycles
Le matelas déplié

Le matelas Sea To Summit Ultralight Regular : je l’ai choisi pour son confort et sa compacité, la taille d’un bidon environ. Et puis sa grande longueur est appréciable pour l’isolation.

Sac de couchage Sea To Summit Spark I : les Spark sont mes sacs préférés. Le sac de couchage est l’équipement le plus important. Bien choisi, il permet de passer d’excellentes nuits et surtout de gagner un maximum de poids et de place dans les sacoches. Le Spark I ne pèse que 400 g. J’alterne entre le Spark I et III en fonction des conditions de températures et je module également avec un drap de sac.

Drap de Sac Sea To Summit Reactor : pour un confort supérieur, protéger le duvet et apporter un gain de chaleur. En été, il peut même remplacer le sac de couchage.

Partez en bivouac avec Boost Cycles
Quand on voit la taille de cet oreiller Oreiller Aeros Ultralight on ne s’en prive pas.

Oreiller Aeros Ultralight : je n’ai pas trouvé mieux. Ce serait un scandale de s’en passer tellement cet objet est minuscule une fois rangé dans sa pochette de transport.

Ce set up complet pèse uniquement 1,98 kg ! (sans couverture SOL).

Partez en bivouac avec Boost Cycles
Le set complet prêt à être rangé dans le sac de selle.

Hormis la tente, que j’installe toujours à l’avant au niveau du cintre, dans un harnais Oveja Negra, tout le reste tient aisément dans ma sacoche de selle. Il reste même énormément de place pour les vêtements.

Merci Sébastien pour tes conseils, je n’ai plus qu’à passer commande et tester l’équipement en passant une nuit sur ma terrasse pour rêver à la belle étoile des prochaines sorties en bikepacking.

Infos sur : https://www.boostcycles.com

 

4 COMMENTAIRES

  1. Déjà, pour tester le matériel et s’habituer au froid, l’alpiniste René Demaison passait ses nuits d’hiver sur son balcon à Chamonix.

Répondre à Gautier.cc Cancel reply