Vous recherchez un cadre ancien pour monter un vélo qui vous ressemble ? Envie de customiser votre monture tendance vintage ? De dénicher un accessoire qui sorte de l’ordinaire, ou simplement de partager un moment sympa avec un vélomaniaque ? Alors, le Rock n’Road est fait pour vous. Ce café-vélo vient d’ouvrir début novembre à deux pas du centre-ville d’Angoulême.

Christophe Duquerroy a tenu des magasins de vêtements dans la capitale de la bande dessinée pendant vingt-six ans, mais, le soir venu, une fois rentré chez lui, il bricolait des vélos : « J’adore les transformer, les mettre en valeur en les personnalisant, raconte-t-il. Tout petit déjà, je n’aimais pas avoir le vélo de monsieur tout-le-monde. C’est comme ça que j’ai appris à les démonter, à les remonter, à fabriquer des pièces moi-même. Il y a quelques années, j’ai aussi passé pas mal de temps avec des anciens revendeurs et mécaniciens vélo qui m’ont transmis leur savoir-faire. »

Bike Café Rock n'Road Angoulême
Une devanture qui invite à pousser la porte – photo Nicolas Barraud

Une simple passion au départ… Et puis un jour, il installe l’un de ses vélos maison dans la vitrine de son magasin de vêtements : « Le soir même, il était vendu alors que je l’avais d’abord mis là en déco. J’en ai amené d’autres et les gens rentraient dans la boutique pour voir les vélos et en discuter avec moi. À la fin, je vendais pour ainsi dire plus de vélos que de vêtements ! ».

À tel point que Christophe a franchi le Rubicon début novembre en ouvrant les portes de sa boutique vélo. « Je l’ai appelée Rock n’Road parce que je suis aussi fan de moto et de rock n’roll, et les vélos que je customise sont à l’image de ces deux passions. Des vélos dans l’esprit hot rod, avec de petits ajustements, l’ajout d’accessoires, une nouvelle peinture… » Guidon cruiser, selle vintage en cuir, feux ronds chromés, poignées en cuir cousues main, gros pneus ballons aux flancs blancs dans le style des années 50-60… « Beaucoup de personnes m’achètent des vélos pour de la déco, mais tout fonctionne pour qu’ils puissent servir à un usage quotidien, plutôt urbain. Chaque vélo que je fais est unique, il n’y en a pas deux identiques. »

Bike Café Rock n'Road Angoulême
Une boutique chaleureuse aux allures de loft – photo Nicolas Barraud

Christophe achète ou récupère des vélos d’occasion qu’il démonte entièrement avant de conserver les pièces qu’il pourra réutiliser. Lui-même en crée quelques-unes si nécessaire. Menuisier-ébéniste de formation, il propose notamment diverses pièces en bois : des caisses à positionner à l’arrière du vélo, des sacoches bois-cuir, de faux réservoirs (esprit moto quand tu nous tiens !) transformés en espace de rangement avec une petite trappe pour y accéder, ou encore des garde-boue dont il s’est fait une spécialité en lamellé-collé avec des gabarits, ou à l’étuve. « Quand le bois en ressort, il est souple comme un spaghetti, il faut le travailler très rapidement et le mettre sous presse presque aussitôt. Je fixe les garde-boue avec d’anciens boulons et des petites pattes que je fabrique moi-même. »

Bike Café Rock n'Road Angoulême
Chaque vélo préparé par Christophe est unique – photo Nicolas Barraud

Christophe travaille aussi avec une ancienne couturière de chez Hermès pour réaliser des sacoches en cuir et avec Publi 16, une entreprise locale qui peut reproduire les autocollants d’époque à partir de simples photos prises sur de vieux biclous. Christophe propose aussi des ensembles cadre-fourche vintage pour les personnes recherchant une base saine pour mener elles-mêmes leur projet de restauration. Il est également possible de venir avec son vélo, ancien ou pas d’ailleurs, pour le faire customiser, à des tarifs qui débutent à moins 400 euros avec peinture neuve et garde-boue maison.

Bike Café Rock n'Road Angoulême
Vélos, t shirts, guitares électriques… ambiance Rockn’Road – photo Nicolas Barraud

Pour discuter d’un projet ou simplement parler deux-roues – vélo ou moto – Christophe a aménagé un petit espace pour échanger autour d’un café ou d’un soda, d’autant que la boutique aux allures de loft invite à la convivialité. L’ambiance rock est cultivée avec, accrochées au mur, des guitares et cigar box guitars, faites main par un ami de Christophe. Ce dernier propose également quelques vêtements bien dans l’esprit du magasin et une ligne de tee-shirts estampillés Rock n’Road.

Bref, tout un univers qui vaut vraiment le détour.

Auteur de l’article : Nicolas Barraud 

L’adresse : Rock n’Road – 3 boulevard de Bury 16000 Angoulême

Facebook Le Pédalier

Contact : christopheduquerroy@gmail.com

2 COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY