Photo Philippe Aillaud

Au bout de quelques kilomètres sur le nouveau Scott Addict RC 15 Disc, je me prendrais presque pour Simon Yates, le grimpeur de l’équipe Mitchelton-Scott. Après plus de 500 km mon test est devenu addictif, tant j’ai été conquis par les qualités de ce vélo dès que ça grimpe. Ce modèle 2019 de la marque Suisse Scott a été totalement repensé, avec notamment, un nouveau cadre et une nouvelle fourche en fibre de carbone HMF.

Scott Addict RC15 Disc
Ambiance de fête sur le stand Scott au Roc d’Azur : c’est là que nous avons vu pour la première fois ce RC 15 – photo Bike Café

En 2019, l’adoption des disques sur les vélos de route sera incontournable. Aucune marque ne fait l’impasse sur ce nouveau mode de freinage, qui se généralise principalement sur les modèles d’endurance mais également sur les courses haut de gamme. Nous avions remarqué le très beau Scott Addict RC15 sur le stand de la marque au moment du Roc d’Azur 2018. En fin d’après-midi, la bière était bien fraîche et la sono marchait à fond. Audrey Gianotti, la responsable Communication & Relation presse, et toute l’équipe Scott faisait voler des casquettes que nous essayions d’attraper avec nos bras tendus. Nous étions venus pour voir la gamme Addict gravel (voir notre essai), et ce RC15, au milieu de tous ces beaux vélos, avait déjà attiré notre regard. Quelques mois plus tard c’est avec plaisir que j’ai reçu ce modèle de test pour un essai complet.

Un look qui plaît

Scott Addict RC15 Disc
Scott Addict RC15 Disc

Le look de ce vélo a fait l’unanimité dans mon entourage. Avec son design pur, sa couleur gris nacré, soulignée par du noir mat, il a séduit tous les cyclistes que j’ai pu rencontrer. La selle Syncros Tofino, de couleur beige, s’harmonise parfaitement avec la couleur très tendance des flancs des pneus Schwalbe ONE Race-Guard Fold de taille 28. Certains m’ont demandé si c’étaient des boyaux … Les disques des freins hydrauliques Shimano s’affirment visuellement avec leurs rotors en 160, mixant alu et acier.

Scott Addict RC15 Disc
Scott Addict RC15 Disc … Petite comparaison de roues – photo Philippe Aillaud

La transmission Di2, qui laisse voir quand même quelques fils, a été subtilement intégrée au cadre. La prise de connexion et ses lampes témoins sont intégrées dans le bouchon de guidon à droite. Je l’ai cherché un petit moment, avant de trouver comment charger la batterie. Du coup, je suis jaloux, cette installation a complètement ringardisé le boîtier Shimano fixé par un lien sous la potence de mon vélo perso.

RC : un grimpeur Racé et Confortable

Scott Addict RC15 Disc
Scott Addict RC15 Disc … Un vélo qui donne des ailes … Ou encore qui permet de « mouliner » – photo Philippe Aillaud

Le SCOTT Addict 15 RC Disc est équipé d’un nouveau cadre et d’une nouvelle fourche en fibre de carbone HMF pesant respectivement 925 et 380 g. Il est équipé d’une transmission électronique Shimano Ultegra Di2 et de nombreux composants haut de gamme. Sa géométrie est typiquement celle d’un grimpeur. Il est très compact et sa légèreté combinée à son efficacité seront des atouts sur les routes de montagne. J’ai choisi une taille M (54) pour ma taille 1m78 – 67 kg et 75 cm de hauteur de selle. L’angulation est caractéristique des vélos faits pour grimper : 73,6° au niveau du tube de selle ce qui nous place relativement centré sur le vélo, pour faciliter la cadence de pédalage. Les bases sont de 410 mm et l’angle de direction de 72° devrait donner de la réactivité au vélo.

Scott Addict RC15 Disc
Visuellement on remarque la généreuse intersection de la base du tube de selle et du boîtier de pédalier – Scott Addict RC15 Disc – photo Bike Café

Visuellement on remarque la généreuse intersection de la base du tube de selle et du boîtier de pédalier. Son design est le résultat du travail des ingénieurs de Scott, qui ont défini une section transversale large, afin d’obtenir une structure latéralement plus rigide. Cette conception est censée augmenter l’efficacité du pédalage, en évitant la perte d’énergie  due à une flexion excessive du cadre. On verra lors de l’essai que l’ensemble de ces caractéristiques fonctionne assez bien sur les routes pentues des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse.

On se met à aimer quand ça grimpe

Scott Addict RC15 Disc
Scott Addict RC15 Disc – On se met à aimer quand ça grimpe – photo Philippe Aillaud

Ce n’était pas prévu comme ça ! … Habituellement, lorsque je reçois un vélo de test, je fais une première sortie de 50 km maxi, pour valider les réglages et prendre en main le nouveau vélo. Dans le cas de ce Scott, les hasards du calendrier ont fait que ce principe a été complètement bouleversé. Je reçois le vélo en fin de semaine, je charge la batterie du Di2, après avoir cherché où était la prise 😉 Et le lendemain : samedi il y avait une sortie longue prévue par mon club de cyclosport. Je regarde le parcours annoncé : 120 km …

Scott Addict RC15 Disc
Scott Addict RC15 Disc … si vous cherchez la prise du Di2 : elle est dans le bouchon du guidon à droite – photo Bike Café

En ce moment, nous sommes en hiver, je tourne sur des sorties maximum de 80 km et je me dis « Je pars avec eux mais je couperai la boucle vers Pertuis pour rentrer : ça devrait suffire ! …». En fait, je n’ai rien coupé du tout, et au fur et à mesure que notre petit peloton progressait, j’étais de plus en plus en jambe. J’ai même participé à une joute de folie en prenant des relais sur une portion de 10 km pendant laquelle le compteur venait flirter avec les 40 km/h sur le plat.

Je connais les délices du Di2, que j’apprécie sur mon vélo perso. Cette transmission électronique est d’un douceur remarquable et on n’hésite pas, par une simple petite pression sur un bouton, à mettre le braquet le plus juste par rapport au contexte de l’instant. Changer de braquet est si simple, que l’on change deux fois plus de vitesses avec ce système qu’avec une transmission mécanique. Ceci, associé aux qualités de ce vélo que j’ai découvert lors de cette sortie, m’a finalement entraîné (au bout soit 123 km) dans un premier test exceptionnel et inattendu. La fameuse rigidité latérale et les qualités de grimpeur de ce vélo m’ont permis de suivre quelques amis qui, en général, ne me laissent pas longtemps regarder leurs roues arrières dans les montées. Sur une ultime pente de 2 km je me suis même surpris à attaquer comme un junior.

Scott Addict RC15 Disc
Scott Addict RC15 Disc – photo Philippe Aillaud

Lors des sorties suivantes, et après avoir parcouru un peu de littérature en ligne sur ce vélo, j’ai retrouvé dans ce que je lisais les sensations qui ont été les miennes. J’ai fait depuis plus de 500 km avec ce vélo, dépassant plusieurs fois 100 km. Le confort – vous savez cette impression de descendre du vélo après presque 5 heures de selle comme si vous étiez aller chercher le pain au coin de la rue – est bien réel avec ce vélo. Je n’ai pas été convaincu par contre par la selle Syncros Tofino curved. Je n’aime pas trop ce type de selle je préfère un bon appui bien stable. J’ai gonflé les Schwalbe à 6 bars, ce qui est très bien pour mon poids relativement léger. La section de 28 apporte du confort et du rendement. Les braquets, plutôt sportifs : 52 x 36 avec 11 – 30 ont été parfaits. Je roule habituellement en compact 50 x 34 avec 11 – 34, mais là pas de souci avec même le plaisir de passer quelques bosses sur la plaque. Le Di2 est très permissif au niveau du croisement de chaîne, la fourchette de dérailleur avant ne frotte absolument pas en 52 – 30 … Je sais, ce n’est pas bien ! … mais j’y ai gouté parfois.

Une belle surprise

Scott Addict RC15 Disc
Scott Addict RC15 Disc – photo Philippe Aillaud

Il y a peu de choses à améliorer sur ce vélo. J’ai parlé de la selle, mais c’est un choix très personnel. On pourrait également envisager un guidon carbone mais là aussi la réflexion sera également personnelle. Pour les roues, on peut sans doute trouver mieux. Les Syncros RP2.0 pèsent 1720 g. Elles sont très bien, mais un peu lourdes. Je n’ose pas imaginer le rendement dans les bosses de ce vélo équipé de roues plus légères dotées de jantes en carbone … Par contre ces RP2.0 sont compatibles tubeless pour ceux qui souhaitent encore améliorer le confort du vélo.

Ce RC15 présente un vrai châssis nouveau, qui le rend très compact et qui a été vraiment conçu pour les équipements qu’il reçoit. Ce n’est pas un cadre auquel on a adapté des freins à disques et des pneus de 28 pour correspondre à la tendance. La suppression du support de frein arrière dégage le passage et les bases élargies accueillent ces pneumatiques plus larges sans problème.

Scott Addict RC15 Disc
Scott Addict RC15 Disc – photo Bike Café

Le freinage des Shimano BR-R8070 Flat Mount, avec les 2 piston en céramique au réglage automatique du retour des plaquettes, est remarquable. Les rotors Shimano Ultegra R8000 Freeza de 160 prennent beaucoup plus le vent latéral : attention par temps de grand mistral.  Les axes traversants assurent un parfait maintien dans les longues descentes et la progressivité de freinage est parfaite.

Vous l’avez compris ce test du Scott Addict RC15, équipé de freins à disques, a été pour moi une belle surprise. Cela me donne des ailes pour ce début de saison, car grâce à lui j’ai déjà fait de belles sorties qui ont fait grimper mon compteur Strava. Ce vélo grimpe extrêmement bien. J’ai réalisé quelques belles ascensions de petits cols connus du coin et franchement le vélo passe super bien par rapport à mes vélos de référence. Les relances sont efficaces, et le dispositif élargissant la jonction du tube et selle et du boîtier de pédalier apporte ce gain de rigidité que l’on apprécie en danseuse quand on veut tirer du braquet. Cette rigidité n’est pas incompatible avec le confort. Je n’ai ressenti aucune douleur posturale sur ce vélo, et mes fins de sorties longues ne se sont jamais transformées en calvaire. Le RC15 sera moins performant sur les longues lignes droites sur lesquelles il faut maintenir du rythme, mais on ne peut pas tout avoir et ce vélo possède déjà beaucoup.

Galerie photos

Caractéristiques

  • Cadre Addict Disc HMF / IMP Carbon technology Road Race geometry / Replaceable Dropout
  • Fourche Addict HMF Flatmount Disc 1 1/8″-1 1/4″ tapered Carbon steerer
    Carbon Dropout
  • Headset Syncros Integrated
  • Dérailleur arrière Shimano Ultegra RD-R8050-SS 22 Speed Electronic
  • Dérailleur avant Shimano Ultegra FD-R8050 Eletronic Shift System
  • Shifters Shimano Ultegra ST-R8070 22 Speed Electronic Shift
  • Freins Shimano BR-R8070 Hyd Disc 160/F and 160/Rmm SM-RT800 CL Rotor
  • Pédalier Shimano Ultegra FC-R8000 Hollowtech II 52 x 36
  • BB-Set Shimano SM-BB72-41B
  • Guidon Syncros Creston 2.0 Compact Alloy 31.8 mm
  • Potence Syncros RR2.0 1 1/8″ / four Bolt 31.8 mm
  • Tige de Selle Syncros Carbon FL1.0 27.2/350 mm
  • Selle Syncros Tofino T-Cutout 2.0
  • Roues Syncros RP2.0 Disc 28
  • Chaîne Shimano Ultegra CN-HG701-11
  • Cassette Shimano Ultegra CS-R8000 11-30
  • Pneus Schwalbe ONE Race-Guard Fold 700x28C

Poids : 7,9 kg
Prix : 4299 €

Infos sur le site

LEAVE A REPLY