Annonce

AccueilMATOSTenue hivernale Vaude : protection, visibilité et allure sportive

Tenue hivernale Vaude : protection, visibilité et allure sportive

Prévisualiser dans un nouvel onglet

VAUDE est une marque allemande bien connue par les amateurs d’alpinisme et de sports de montagne en général. Elle conçoit également des produits dédiés à l’univers du cycle. À noter que la société VAUDE est très engagée dans le domaine de l’écologie (notamment à travers son label Green Shape), et qu’elle a été plusieurs fois récompensée dans ce domaine. Rappelez vous : sur le même thème hivernal, je vous ai récemment présenté les chaussures Minaki Mid II STX.

Tenue Vaude dans un brouillard de Lorraine (photo – Laurent BIGER)

Aujourd’hui, je vous propose mon retour d’expérience au sujet d’une tenue hivernale Vaude, que j’ai pu tester durant les quatre derniers mois en Lorraine. Des conditions de test hivernales, avec une amplitude thermique allant de -12°c à 10°c, sur pistes ou sur route.

Annonce

Veste VAUDE FEDAIA

Commençons par la veste que vous avez pu notamment entrevoir dans mon test du GT GRADE cet hiver.

VAUDE Fedaia

Pas de suspense inutile : cette veste est un produit parmi les plus aboutis que j’ai pu tester dans ce domaine. Les extrémités des manches, sont faites d’une matière néoprène. Elles donnent l’apparence d’être trop longues. L’avantage est qu’elles s’insèrent discrètement dans les gants, rendant l’ensemble bien étanche et isolant. Le même matériau noir est utilisé pour le rabat couvrant notre postérieur particulièrement exposé aux projections de la roue arrière… Toujours sur cette partie arrière, on retrouve trois poches dont l’une est surplombée d’un compartiment zippé. Comme souvent chez Vaude, l’innovation se cache dans les détails : le fond de ces poches est constitué d’une matière qui permet de garder une trés bonne respirabilité:

Chez Vaude, l’innovation est souvent dans les détails. (photo – Laurent BIGER)

Cela explique (en partie) l’excellente capacité de cette veste à évacuer la transpiration, à fortiori dans cette zone peu exposée au vent relatif à notre déplacement et donc moins bien « refroidie ». Malgré cette excellente respirabilité, la protection déperlante de cette veste s’est montrée là aussi remarquable. Sans être spécifiquement un produit de pluie, elle protège bien sous une pluie faible à modérée, durant plusieurs heures.

Veste VAUDE Fedaia : une trés bonne protection (photo – Laurent BIGER)

La poche de poitrine zippée est désormais un classique que l’on retrouve sur de nombreuses vestes du marché, que personnellement j’utilise pour y insérer mon smartphone. Vous l’aurez compris, cette veste Fedaia m’a conquise car elle offre exactement ce que l’on attend de ce type de produit Softshell : respirabilité, protection et visibilité. Et finalement, en comparaison avec la concurrence, elle est plutôt bien placée au niveau du prix.

Lien veste Vaude Fedaia : Men’s Fedaia Softshell Jacket | Vestes | VAUDE

  • manches préformées
  • coupe rallongée dans le dos
  • bords en néoprène (technologie brevetée Ventiprene)
  • Membrane Windproof Green
  • Finition hydrofuge Eco Finish
  • fabriqué avec le processus S.Café®: fabriqué à partir de marc de café recyclé et transformé par un procédé breveté pour pouvoir produire des vêtements fonctionnels. Le matériau sèche rapidement, absorbe les odeurs et offre une protection naturelle contre les UV.
  • 1 poche poitrine avec zip
  • 3 poches dorsales avec petite poche zippée
  • ventilation avec zip sous les bras
  • éléments réfléchissants
  • Poids : environ 450 grammes
  • prix constaté: entre 115 € et 160 € TTC

Cuissard long VAUDE Pro Warm Tight II.

Annonce

J’avais choisi de tester ce modèle pour privilégier la protection, sans renoncer à la visibilité. Et sur ce point, ce modèle est bien pensé, avec notamment la zone des tibias et mollets qui est dans un coloris très visible :

Vaude Pro Warm Tights II : des atouts indéniables de visibilité.

C’est bien cette zone qui est la plus en mouvement lorsque l’on pédale et donc la plus amène d’alerter visuellement de notre présence. Le zip arrière complète cette sécurité avec une protection réfléchissante. L’assise (ou le PAD) est réalisée par SQ-Lab , et se caractérise par sa grande finesse, tout en apportant un confort appréciable. Côté protection, on est en présence d’un BIB réellement adapté à l’hiver, même rigoureux. C’est chaud, et cela protège efficacement des intempéries (si elles restent dans des proportions normales, car ce n’est pas non plus un produit spécifiquement dédié à lutter contre la pluie) grâce à de réelles aptitudes déperlantes:

VAUDE Pro Warm Tights II : de très bonnes aptitudes déperlantes (photo- Laurent BIGER)

La protection coupe-vent et thermique et donc bel et bien efficace sur ce modèle, qui reste, à l’image de la veste testée plus haut, d’une trés bonne respirabilité. Que ce soit pour la veste Fedaia ou ce cuissard long, j’ai beaucoup apprécié ces produits VAUDE pour leurs qualités de protection, de visibilité (en conditions hivernales, l’esthétique est selon moi bien secondaire…), mais aussi de respirabilité. Ces produits permettent réellement une pratique hivernale avec un fort engagement physique, sans sacrifier les points précités. Ce qui est finalement assez rare sur le marché, notamment avec des qualités de visibilité que l’on retrouve habituellement (à tord) et principalement que sur des produits dédiés au vélotaf.

Annonce

Lien BIB long Vaude Pro Warm Tight II : Men’s Pro Warm Tights II | Pantalons | VAUDE  

  • matière 100% coupe-vent avec parties en stretch, Nylon LYCRA® Vuelta
  • membrane Windproof Pro
  • matière intérieure élastique et grattée au niveau des genoux
  • stretch quadridirectionnel
  • genoux préformés
  • bas des jambes avec zip
  • coutures flatlock
  • éléments réfléchissants
  • fabriqué en Europe
  • prix constaté: entre 140 € et 160 € TTC
Annonce
Laurent Bigerhttps://www.strava.com/athletes/20845281
Compétiteur en VTT jusqu'en 2018, Laurent a rejoint Bike Café en 2017. Fondateur de More Gravel, il organise des événements associés à la pratique Gravel. Adepte du vélotaf, c'est avant tout un passionné des sujets techniques. Les différents matériaux, la géométrie, et les pneumatiques sont ses domaines de prédilections qu'il nous fait partager dans ses articles. Pour mener à bien ses tests de vélos, Laurent n’hésite pas à s'aligner en courses de cyclo-cross ou même de VTT au guidon d'un Gravel. Même si le Mont Ventoux reste son attache natal, Laurent bouge beaucoup dans l'hexagone, permettant ainsi de tester vélos et équipements dans des conditions les plus variés et les plus difficiles.

2 COMMENTAIRES

  1. Merci pour cette découverte !
    En ce qui concerne la veste, que je trouve plutôt sympa et très bien palcé en prix pour ce style de modèle, tu ne nous parles pas de ton ressenti pour les températures négatives et de ce que tu portais en dessous. Je serais intéressé de savoir jusqu’à quelles températures la veste peut-être utilisée avec seulement une sous-couche.
    Merci encore pour ce test

    • Bonjour,
      Nous n’avons pas tous les mêmes sensations face au froid, et il faut prendre en compte la vitesse qui a énormément d’influence (entre une pratique route ou en sentiers par exemple). Néanmoins, j’ai souvenir de ne mettre qu’un sous-vêtement manche longue quand la température est autour de 7/10 degré.
      A bientôt !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez tous les lundis matin l'actualité de Bike Café dans votre boîte aux lettres !

Merci pour votre inscription !