Annonce
Annonce Brutal Salety Energy Holyfat

AccueilÉVÉNEMENTSLa Grande Évasion Gravel

La Grande Évasion Gravel

Non, Serge Jaulin ne se prend pas pour Steve Mac Queen lorsqu’il me parle de sa « Grande évasion » ! Il n’y aura pas de moto, ni de barbelés, dans la super production que ce scénariste du sport outdoor nous prépare au mois de juillet. Il y aura du vélo, et une nature ouverte à l’aventure pour aller découvrir une route Trans Massifs. Je vous laisse imaginer la dimension de l’évasion qui nous est promise, entre le Puy de Sancy et le Mont Ventoux ! Pour mieux s’évader, Serge prône l’autonomie. La Grande Evasion Trans Massifs est une rando gravel en bikepacking qui se décline en 3 formats : 100, 350 ou 600 km. Ne tardez pas trop pour vous décider : les inscriptions sont ouvertes et leur nombre sera limité. Elle aura lieu du 14 au 18 juillet 2022.

Serge Jaulin, qui évolue dans le monde du Trail depuis 30 ans, s’est orienté vers le Gravel : « J’ai les genoux en vrac et le trail est devenu difficile pour moi, sur le vélo de gravel je retrouve le plaisir de partir à la recherche de nouveaux parcours…». Serge s’est lancé avec sa compagne à la recherche de cette trace, qui reprend parfois des passages de traversées en VTT, des petites routes oubliées et des chemins en sous-bois. « En fonction des territoires le ratio route / chemin sera différent. Dans la première partie on aura beaucoup de pistes, sur le Cézallier on aura 60% de pistes et 40% de routes. En Ardèche où le terrain est plus technique, on ira un peu plus sur les routes », précise Serge.

Les parcours

Défi des 2 Volcans : 100 km

La Grande Évasion Trans Massifs
De sympathiques petites routes sauvages – photo Serge Jaulin

Du Sancy, sommet de l’Auvergne au plomb du Cantal, sommet du Cantal, le parcours traverse les Monts du Cézallier pour finir au col de Prat de Bouc. Un itinéraire idéal pour découvrir les sensations du gravel, entre pistes et petites routes sauvages au milieu des plus vastes pâturages et tourbières du Cantal. Une traversée complète des Monts du Cézallier jusqu’à Allanche, sur les pistes vallonnées et des petites routes sinueuses avec de nombreux casse-pattes. Après Allanche, ce sera la montée sur le plateau forestier de la Pinatelle. Vous aurez une alternance de pistes et sentiers au milieu de superbes forêts avant de découvrir toute la chaîne des Monts du Cantal, depuis le le Puy Mary, jusqu’au Plomb du Cantal. Vous le rejoindrez depuis Murat par la montée du col de Prat de Bouc. Cette première partie comprend 1800 mètres de D+ pour 1450 mètres de dénivelé négatif. L’arrivée se fera au col de Prat de Bouc à 1396 mètres.

Repas terroir « truffade », charcuterie du Cantal au restaurant le Buron pour tous les participants à l’arrivée ou au passage à Prat de Bouc. Bière artisanale et sticker finisher pour les arrivants de cette distance.

Défi « Dordogne – Loire »

La Grande Évasion Trans Massifs
Traversée Gravel en semi-autonomie entre Puy de Sancy et Mont Gerbier de Jonc, 350 km – photo Serge Jaulin

Du Sancy au Mont Gerbier de Jonc, « Le défi-Dordogne-Loire » est un parcours de 350 km. La première partie est identique au Défi des volcans jusqu’à Prat de Bouc. Le périple se poursuit par la traversée de la Planèze, une partie première très roulante sur de belles pistes et des petites routes jusqu’à Tiviers. Ensuite vous irez attaquer la montée qui ouvre les portes de la Margeride et ses grandes forêts uniques, ambiance garantie. Superbe parcours sur des pistes forestières et des pistes en crêtes pour rejoindre le mémorial du Mont Mouchet. Commence alors la traversée intégrale de la Margeride jusqu’au lac de Charpal. C’est un mélange de pistes avec quelques monotraces joueuses, mais jamais trop techniques. Quelques petites poussées courtes seront nécessaires pour le passage au Domaine du Sauvage, à la baraque des Bouviers avant de rejoindre le lac de Charpal, le lac aux ambiances du Canada. Après en avoir fait le tour, vous bifurquerez vers le Haut-Allier, pour rejoindre à travers pistes et petites routes sauvages le lac de Naussac, avant de se hisser sur le plateau ardéchois. À partir des berges de Naussac, changement de style pour remonter sur le plateau ardéchois. Vous trouverez quelques bonnes sections raides qui vous déposeront sous les grandes éoliennes, près de Coucouron, avant de plonger vers les gorges de la Loire et rejoindre le Lac d’Issarlès. Il y aura quelques passages étonnants au milieu des grandes tourbières, sur des pistes très herbeuses et souples. Depuis Issarlès, vous aurez à nouveau une belle montée sur des petites routes et pistes raides, mais bien roulantes, pour terminer cette seconde distance par la montée du col du Gerbier de Jonc, 1417 mètres. Depuis Super Besse vous aurez parcouru 350 km et grimpé 4700 mètres.

Repas terroir pour tous les participants, « Aligot » et surprise du chef au restaurant Chez Régine aux sources de la Loire à l’arrivée ; ou au passage au Mont Gerbier de Jonc. Bière artisanale et sticker finisher pour les arrivants de cette distance.

XTrem Défi « d’un géant à l’autre »

La Grande Évasion Trans Massifs
Sur la partie finale en approche du Géant de Provence – photo Serge Jaulin

Après avoir parcouru les 350 premiers kilomètres jusqu’au Gerbier de Jonc, on poursuit avec la traversée du plateau ardéchois pour rejoindre l’Ardèche Sud et les portes de la Provence. Changement de décor ! Petites routes et pistes, avec des sections un peu plus techniques. Depuis le Gerbier de Jonc, la première partie de la traversée du plateau enchaîne des pistes roulantes jusqu’au col de la Chavade avec quelques gros raidards courts, mais sérieux, notamment à la sortie de Mazan l’Abbaye. Depuis le col de la Chavade, il y aura une montée régulière jusqu’au col du Pendu. Ensuite suivra une belle traversée en balcon forestier, jusqu’à la station de la croix de Bauzon, avant de redescendre plein Sud vers les Vans, via Loubaresse et le col de la Femme Morte. Changement d’ambiance une nouvelle fois en quittant le plateau pour rentrer dans l’Ardèche méridionale et les grandes forêts de châtaigniers, avant de trouver les premières vignes à l’entrée des Vans. On quitte la fraîcheur des plateaux, pour ouvrir les portes du sud avec des pistes un peu plus techniques pour rejoindre les calcaires des gorges de l’Ardèche que vous redescendrez. Au bas de celles-ci, plein Est vous voyez la silhouette du Ventoux se profiler. Il vous reste à traverser le Rhône pour rejoindre les collines du massif d’Uchaux. Vous trouverez un passage très joueur qui vous dépose sur les belles pistes et petites routes au milieu des vignes des côtes de Provence, jusqu’à rejoindre Gigondas et la traversée sauvage des dentelles de Montmirail. Le Géant est maintenant tout près, il vous défie avec ses 1910 mètres. Vous allez rejoindre Bédoin pour terminer par sa montée mythique et finir votre épopée au sommet de la Provence depuis le Super Besse au pied du Puy de Sancy, le sommet de l’Auvergne.

Au terme de ce périple vous aurez parcouru 600 km en ligne du géant d’Auvergne au géant de Provence avec plus de 8800 mètres de dénivelé positif.

Annonce

Repas terroir pour tous les arrivants : bière et sticker finisher.

Les inscriptions sont ouvertes

La Grande Evasion Trans Massifs n’est pas une compétition, mais une épreuve Gravel d’endurance longue distance. À l’issue de celle-ci un brevet sera délivré aux finishers des 3 distances, ainsi que les récompenses prévues. Les seules assistances autorisées seront celles que vous trouverez sur l’itinéraire : magasins, restaurants, hôtels, camping, gites… ou l’assistance locale, de personnes que vous rencontrerez sur le parcours. Il y aura également une assistance aux trois bases de vie, situées aux arrivées des 100, 350 et 600 km.

Les distances 350 et 600 km seront également déclinées en version Bikepacking route avec des itinéraires spécifiques et indépendants des tracés Gravel. Les participants à ces parcours sont soumis au mêmes engagements que sur les parcours Gravel. Les prix d’inscriptions à ces deux distances en Bikepacking route sont identiques au tarifs des inscriptions en version gravel.

Tarifs :

  • Défi des 2 volcans, Puy de Sancy – Plomb du Cantal Prat de Bouc, 100 km : 60 €
  • Défi Dordogne-Loire, Puy de Sancy – Mont Gerbier de Jonc, 350 km : 140 €
  • Défi d’un géant à l’autre, Puy de Sancy – Mont Ventoux, 600 km : 195 €

Infos et inscriptions sur le site 

Annonce
Patrick
Aix-en-Provence - Après la création de Running Café, la co-fondation de Track & News Patrick remonte sur le vélo en créant Bike Café. Il adore rouler sur route et sur les chemins du côté de la Sainte-Victoire. Il collabore en freelance à la revue Cyclist France. Affectionne les vieux vélos et la tendance "vintage". Depuis sa découverte du gravel bike en 2015, il s'adonne régulièrement à des sorties "off road" dans sa belle région de Provence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez tous les lundis matin l'actualité de Bike Café dans votre boîte aux lettres !

Merci pour votre inscription !