Annonce
Nos produits Bike Café

AccueilL'ATELIERArmé pour le nettoyage avec le Kärcher KHB 4-18

Armé pour le nettoyage avec le Kärcher KHB 4-18

Pour nettoyer nos vélos (et pas que…) Kärcher propose l’arme absolue : le pistolet de nettoyage KHB 4-18. Après le nettoyeur mobile OC3 Plus, que nous avons testé en août 2020, nous vous présentons une autre solution mobile pour faire la toilette de votre vélo au retour d’une sortie sur terrain gras.

Composition

Kärcher est une marque qui – comme frigidaire – a donné son nom à un produit. Quand on pense à un nettoyeur haute pression on dit un Kärcher… Autour du concept de ce fameux nettoyeur, dont le nom inspire aussi les discours politiques, la marque a développé un nombre impressionnant de produits facilement identifiables par leur couleur jaune dans les rayonnages des magasins de bricolage.

Test du KÂRCHER KHB 4-18
Des produits identifiables par leur couleur jaune dans les rayonnages des magasins de bricolage – photo Bike Café

En déballant la boite (jaune également) je découvre une batterie interchangeable de 18 V, équipée d’un écran LCD qui affiche l’autonomie et le temps de chargement en temps réel. Ses cellules Lithium-Ion garantissent sa puissance et sa longévité. Elle est associée à un chargeur secteur. On retrouve cette batterie sur plusieurs autres produits autonomes de la marque jaune : taille-haies, coupe-bordures, tronçonneuses, souffleurs…

Le pistolet de nettoyage KHB 4-18 délivre une pression moyenne de 21 bars. Sa vocation est le nettoyage d’appoint, mobile et facile. Il est livré avec des buses Quick Connect faciles à changer. Une buse à jet plat pour un nettoyage en douceur et une buse rotative pour les salissures plus importantes.

Nettoyage en toute liberté

Ce KHB 4-18 offre une bonne liberté de mouvement et une certaine flexibilité lors du nettoyage, grâce au poids du produit : 1,7 kg. Ce nettoyeur moyenne pression (21 bars) portable sans fil est adapté au nettoyage d’appoint. Il peut s’affranchir d’une arrivée d’eau grâce à un flexible d’aspiration (non compris dans la boite). Il peut également être alimenté en eau par un tuyau d’arrosage grâce à un raccord vissant standard.

Test du KÂRCHER KHB 4-18
Alimentation via un tuyau d’arrosage ou par un flexible d’aspiration – photo Bike Café

Si l’on compare cette solution au lavage dans une station qui revient en moyenne à 2 € le jeton, ce Kärcher peut s’amortir si on lave fréquemment son vélo et surtout si on en possède plusieurs. Par ailleurs ce KHB 4-18 permettra bien d’autres services de nettoyage en dehors de celui de vos vélos. Il faut considérer également l’économie d’eau si on la puise par aspiration dans un récupérateur d’eau de pluie ou d’une autre source naturelle et gratuite.

Test du KÂRCHER KHB 4-18
Il faut considérer également l’économie d’eau : 4 litres dans l’arrosoir ont suffit pour mon vélo très sale – photo Philippe Aillaud

Pour ma part, je retiens surtout la polyvalence de ce matériel que je peux utiliser pour nettoyer mon mobilier d’extérieur et son intérêt car j’ai plusieurs vélos à nettoyer. Le fait de l’avoir sous la main est également plus pratique que de se rendre à la station de lavage. J’ai été un peu déçu par l’aspiration d’eau grâce au flexible. Il faut un certain temps pour amorcer le tuyau de 5 m et le fonctionnement est moins efficace que le mode tuyau d’arrosage où la pression est garantie en permanence.

À l’usage la mise en œuvre est rapide. Un regard sur l’afficheur pour estimer l’autonomie (14 minutes environ à pleine charge). Pour un vélo très sale 5 minutes suffisent pour le nettoyage. Par rapport à l’OC3, testé précédemment, les 21 bars disponibles se montrent plus efficaces, tout en étant respectueux de la peinture des vélos. Par contre, l’OC3 reste à mon avis la station de lavage mobile idéale sur le terrain, grâce à sa compacité. Avec ce modèle, véritablement tout terrain, l’amorçage est immédiat.

Annonce
Annonce Assos

Avantage néanmoins au KHB 4-18 pour s’attaquer à de la boue séchée sur un vélo, que vous n’auriez pas nettoyée immédiatement. Le flexible SH5, qu’il faudra acquérir malheureusement en plus (30 €), vient alourdir la facture. Si on dispose d’une arrivée d’eau et d’un tuyau d’arrosage ce flexible sera inutile, car le pistolet est livré avec un raccord qui permettra de brancher le tuyau.

Mon avis

J’AI AIMÉ

  • La polyvalence d’usage (vélos, terrasse, jardin, etc.)
  • L’efficacité : 21 bars le rendent plus efficace que le OC3 testé précédemment
  • Choix du réservoir et possibilité de brancher un tuyau d’arrosage

J’AI MOINS AIMÉ

  • Le tarif élevé.
  • Le fait de devoir acquérir un flexible d’aspiration en plus.
  • L’amorçage et l’efficacité en mode flexible. 

Caractéristiques

  • Batterie rechargeable : Battery Power 18 V/2,5 Ah (1 pièce)
  • Chargeur standard Battery Power 18 V (1 pièce)
  • Filtre à eau intégré
  • Adaptateur tuyau d’arrosage 3/4″
  • Buse jet plat
  • Lance simple

Prix : 169,99 €

Infos sur le site

Flexible d’aspiration en plus… Kärcher SH5

Le flexible d’aspiration de 5 mètres convient pour tous les appareils K 4 à K 7. Il permet d’aspirer l’eau des sources alternatives telles que les collecteurs d’eau de pluie ou les citernes. Flexible sans phtalates ni PVC, recyclable à 90 %, dans un conditionnement hautement écologique.

Prix : 30 €

Infos sur le site

Annonce
Patrick
Patrick
Aix-en-Provence - Après la création de Running Café, la co-fondation de Track & News Patrick remonte sur le vélo en créant Bike Café. Il adore rouler sur route et sur les chemins du côté de la Sainte-Victoire. Il collabore en freelance à la revue Cyclist France. Affectionne les vieux vélos et la tendance "vintage". Depuis sa découverte du gravel bike en 2015, il s'adonne régulièrement à des sorties "off road" dans sa belle région de Provence.

5 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    J’habite à la campagne et je possède un Karchër, mais j’utilise pour le nettoyage des vélos en rentrant d’une sortie route ou vtt un pulvérisateur de jardin, et ça va très bien, que ce soit à la maison ou avant de remettre le vélo dans le coffre.
    Je me permet ce retour car c’est une alternative économique et écologique au tout batterie.
    Bien à vous

  2. Perso, un sceau et un pulvé suffisent pour mon gravel et mon vtt, zéro électricité, zéro batterie ! et de la boue ça ne manque pas en touraine !
    fo pas aimer le beau matériel pour laver son beau jouet au nettoyeur haute pression ! sacrilège

    • Non ce n’est pas elle qui m’a inspiré et de façon générale le discours politique n’est pas très inspirant, je préfère parler de vélo : ça me fait plus rêver.

  3. 21 bars ! parfait pour forcer l’eau à entrer dans vos roulements en ignorant les joints.
    Laver un vélo ? le moins souvent possible, et si possible juste la transmission => vos roulements vous remercieront.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez l'actualité de Bike Café chaque semaine dans votre boite mail !