Annonce
Nos produits Bike Café

AccueilÉVÉNEMENTSUne nouvelle épreuve d'Ultra "un Poco Loco"

Une nouvelle épreuve d’Ultra « un Poco Loco »

L’ultra-cyclisme est une discipline en plein essor. La preuve avec l’apparition de nouvelles épreuves pratiquement toutes les semaines, en France mais aussi en Europe et dans le monde. D’ailleurs, une des richesses du vélo longue distance est souvent sa capacité à vous faire voyager, sur un seul territoire ou à traverser plusieurs pays comme l’illustre particulièrement la Transcontinental Race (TCR).

Bike Café souhaitait aujourd’hui relayer une nouvelle épreuve d’ultra-cyclisme, créé par Harald Lenuld-Pic (fondateur du site ultracyclisme.fr) et son équipe (Caroline, Constance et Guillaume) de passionnés de vélo.

Une course d’ultra en version route ou gravel

La Poco Loco est une course d’ultra-cyclisme (gravel ou route) qui rassemblera environ 130 participants pour cette première édition. Les cyclistes s’élanceront le 8 Octobre 2022 de Montpellier pour rallier Barcelone, sur deux formats d’épreuve : 700 et 1 700 km.

Le concept de la Poco Loco, c’est la belle aventure. L’organisateur se donne pour mission de proposer de « Belles Traces » en mettant à disposition 3 traces obligatoires au choix :

  • 700 km gravel avec 15 000 m de D+
  • 700 km route avec 13 000 m de D+
  • 1 700 km route avec 20 000 m de D+

Les 3 traces passeront par les plus beaux villages de France, parcs naturels régionaux, cascades et torrents, lacs somptueux.

« Nous avons reconnu intégralement les 2 parcours de 700 km, route et gravel. Pour la version 1 700 km, nous nous sommes appuyés sur des conseils d’amis et avons utilisé de la cartographie pour trouver le meilleur itinéraire possible. Les traces seront envoyées un mois avant l’épreuve à chacun des participants », précise l’organisateur.

La Poco Loco 700 traversera le Haut-Languedoc, les plus belles gorges de l’Hérault et ses villages classés plus beaux Villages de France et d’Espagne, mais aussi le Col de Creu. La version 700 km possède un check-point à la ville de Prades (Pyrénées Ariégeoises, 1 250 m d’altitude, NDLR) pour se ravitailler, marquer la moitié du parcours et potentiellement se reposer avant le Col de Creu et celui de la Collada de Toses (1 800 m) qui est le point culminant du parcours. Minerve, Olargues, Tossa de Mar ou encore Santa Pau font partie des villages uniques, surprises de l’itinéraire.

La Poco 1700 passe par de nombreux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO ainsi qu’une grande diversité des paysages : Cévennes, vallées du Tarn et du Lot, Aubrac, Landes, Pyrénées, désert des Bardenas Reales (que notre chroniqueur Dan a traversé sur son Chiru Kunlun lors de la Desertus Bikus), plaines d’Aragon et de Navarre, vallée de l’Ebre et le célèbre Camino del Cid, les montagnes de Prades et les bosses de l’arrière-pays catalan.

Une épreuve qui veut mettre en avant des valeurs

Annonce
Annonce Assos

La Poco Loco porte également des valeurs fortes de partage, de convivialité et d’inclusivité, comme l’explique Harald :

« Nous souhaitons un partage d’expérience avec la présence d’ambassadeurs et d’ambassadrices. Nous souhaitons également encourager les débutant(e)s à s’inscrire en leur proposant de rouler avec des plus expérimentés, au moins un bout de route, dans nos PocoLoco Gangs », explique Harald. Sur la Poco Loco, il est donc possible de rouler à plusieurs, pour rassurer ceux qui seraient au départ de leur premier événement d’ultra-distance, ou aimeraient rouler avec d’autres personnes la nuit, par exemple…

« Nous mettons en place les Poco Loco Gangs pour rouler ensemble en groupe d’allure, nous tolérons donc le drafting. Le principal sur cette dernière épreuve de l’année, c’est l’aventure », ajoute t-il.

Au niveau de la parité, il est intéressant de noter qu’à date, il y a 125 participants sur les 3 épreuves dont 35 % de femmes au total et 50 % de cyclistes engagés en duo. Un pourcentage de femmes élevé qu’Harald aimerait voir arriver à 50 % le jour J. « Nous souhaitons accueillir le plus de femmes possible et nous leur proposerons des dossards, même en dernière minute », ajoute t-il.

Retrouvez le podcast de Bike Café avec la présentation complète de la Poco Loco 2022.

Parmi les autres initiatives proposées :

  • Invitation de clubs de handisport et de handi-participants.
  • Inclusion sociale.
  • Réduction de -20 % sur le tarif de l’inscription si la ou le cycliste est chômeur, RSA, retraité ou étudiant.
  • Réduction des émissions des gaz à effet de serre.
  • Interdiction de faire plus de 1 000 km en voiture pour se rendre au départ.
  • Départ et arrivée à des gares TGV.

Tarifs proposés : 180 euros (700 km, solo), 240 euros (120 euros par personne) en formule Duo, 240 euros (1 700 km). Incluant la balise GPS et de nombreux cadeaux offerts par les partenaires de l’organisation.

Attention, les inscriptions clôturent ce soir (31 août) pour les dossards homme et le 7 septembre pour les femmes.

Une nouvelle épreuve Un Poco Loco mais qui semble avoir les pieds sur terre puisque l’équipe planche déjà sur la version 2023 qui partira de Dijon et ralliera Stuttgart…

Retrouvez toutes les infos sur pocoloco.cc

Annonce
Matthieu
Matthieu
Matthieu rejoint l’équipe Bike Café en 2020 où il endosse le dossard de rédacteur-en-chef. Journaliste salarié puis pigiste depuis plus de 10 ans dans l’édition, il est spécialisé dans l'industrie du cycle (marques, distributeurs et magasins) et pratique le vélo de route, le gravel ainsi que le bikepacking. Il collabore aujourd'hui avec différents journaux et magazines (Cyclist, BIKEéco, Geo, Vélo Magazine, Le Figaro,...).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez l'actualité de Bike Café chaque semaine dans votre boite mail !