Annonce
Nos produits Bike Café

AccueilMATOSBagagerie Bikepacking Riverside Décathlon, le Graal du baroudeur ?

Bagagerie Bikepacking Riverside Décathlon, le Graal du baroudeur ?

J’avais repéré la bagagerie bikepacking Riverside à la première édition du salon Nature is Bike à Angers en juin 2021. Celle-ci m’avait attiré par la conception des différentes sacoches et l’apparente qualité de fabrication d’ensemble, des tissus aux accessoires. Si elle se situe au niveau de la gamme Triban de vélos gravel dont nous avions testés quelques modèles et qui nous avait séduit par leur conception et un excellent rapport qualité/prix, marque de fabrique de l’enseigne nordiste, cette gamme bikepaking risque fort de devenir un best-seller dans un secteur à l’offre pléthorique désormais. Après plusieurs mois de tests d’une grande partie de cette gamme bikepacking, voyons si cette première excellente impression visuelle s’est effectivement confirmée à l’utilisation sur le terrain.

La genèse de la bagagerie Riverside

Il est important de rappeler l’histoire de la création de cette gamme Riverside qui va de pair avec le développement de la gamme de vélo gravel Triban il y a quelques années. En 2016, Décathlon décide de lancer ou relancer sa gamme de vélos voyages, routes et aventures Triban. Afin de proposer une offre globale et cohérente pour les équiper, une équipe de six personnes est créée pour développer la bagagerie. Riverside sera la marque de randonnée à vélo sur route ou chemin de Décathlon. Deux gammes de bagagerie Riverside vont être développées : une gamme orientée cyclotourisme « Touring » et une gamme « Bikepacking ».
De nombreux prototypes seront créés et surtout testés aux quatre coins du monde sur des milliers de kilomètres et dans toutes les conditions météo par des utilisateurs voyageurs à vélos.
Quoi de mieux que des pratiquants et leur retour terrain pour concevoir et améliorer des produits qui seront, au final, commercialisés en 2021.
Riverside a voulu donné trois axes forts à ses produits bikepacking : durabilité, étanchéité et prix abordable. Et a mis en place des aides, vidéos et tutos via sa plate-forme afin d’accompagner les pratiquants.

Nous avions découvert cette gamme sur le salon de Nature is Bike 2021 …



Pour positionner correctement ses sacoches sur le vélo, une vidéo tuto a été réalisée pour chaque sacoche. Vous trouverez en plus sur chaque produit la notice détaillée sur une étiquette à couper. Certes, c’est une étiquette en plus, utile au demeurant, mais cela évite une notice papier et des emballages à n’en plus finir. Un bon point donc.

Riverside bikepacking Décathlon
Une notice présente directement sur la sacoche sous forme d’étiquette, photo Hugues Grenon

Dans cette optique de durabilité, Riverside a également mis l’accent sur le SAV et la réparation des sacoches. Vous trouverez des boucles, sangles, patchs et autres accessoires de réparation afin de prolonger leur durée de vie.

Riverside bikepacking Décathlon
Des pièces détachées pour la réparation de vos sacoches, ici des patchs, une excellente initiative, gage de durabilité.

Amis de l’hyperlight et du moindre gramme économisé, passez votre chemin. Cette gamme bikepacking est conçue pour être résistante, pratique, durable et étanche. Riverside n’a donc pas lésiné sur la qualité et l’épaisseur des tissus avec des coques thermoformées par exemple mais aussi des accessoires tels que des sangles en aluminium, des passants clipés au lieu de simples scratchs, des rigidificateurs à certains endroits si besoin afin que les sacoches ne ballotent pas et tiennent correctement.

J’ai testé ces dernières pendant environ 5 mois. Certaines pratiquement sur chaque sortie comme la top-tube et la food pouch et d’autres sur quelques week-end bikepacking en adaptant l’ensemble en fonction de mes besoins. Elles ont été testées en pratique gravel, route, chemins et singles plus engagés et en pratique VTT pour certaines. A noter que je ne les ai pas testées par temps de pluie, cela fait quelques mois que celle-ci se fait désirer, mais au vu de la conception, des tests réalisés et des retours utilisateurs déjà nombreux, je pense que le niveau d’étanchéité annoncé est au rendez-vous.
En effet, en parallèle des tests terrains, Riverside réalise des tests poussés en laboratoire.

Riverside bikepacking Décathlon
Des tests poussés en laboratoire en plus des tests terrains pour valider l’étanchéité IPX6 des sacoches, photo Décathlon

Pour chaque sacoche, je détaillerais les caractéristiques, ce que j’ai aimé et les évolutions que j’aimerais voir arriver. Et parfois j’émettrais un avis sur certains points utiles à préciser.

La sacoche de top-tube

Riverside bikepacking Décathlon
La sacoche de top-tube, déjà un best-seller, photo Hugues Grenon
Annonce
Annonce Assos

N’y allons pas par quatre chemins. Cette sacoche résume à elle-seule le parcours de conception et de développement qui a duré plusieurs années pour aboutir à un produit unique et au point même si quelques aspects peuvent encore être améliorés en cherchant bien.
De toutes les sacoches de top-tube que j’ai eu l’occasion de tester ou même « bricoler » car cela fait plusieurs années désormais que j’ adapte certaines sacoches moi-même ou avec certains artisans spécialisés du cycle, celle-ci est vraiment mon coup de cœur.
Riverside ne s’est pas contenté de reprendre les idées de la concurrence mais a également apporté sa patte et son lot d’évolutions.

Caractéristiques

Tissu en Polyester 600D et coque rigide formée à chaud.
Sangles en Nylon.
Fermeture du rabat Fidlock.
Volume : 1 L.
Poids : 189 g.
Prix : 35 €

Riverside bikepacking Décathlon

J’ai aimé

* La tenue exceptionnelle grâce à la coque rigide renforcée, les sangles anti-dérapantes avec serrage ajusté grâce aux clips de serrage ou la possibilité de la visser pour les cadres équipés des inserts de top-tube ce qui est mon cas.
* La fermeture par clapet magnétique Fid-lock efficace qui permet de l’ouvrir et la refermer facilement en roulant.
* Le passage intérieur pour un fil, simple, pratique et étanche.

Riverside bikepacking Décathlon
Un passage de fil simple, pratique et étanche, photo Hugues Grenon

* La forme et le volume parfait pour y glisser un powerbank avec son fil pour alimentation GPS par exemple, ses papiers et un smartphone.

Riverside bikepacking Décathlon
Un volume et une forme bien étudiés qui vous permettront par exemple d’embarquer vos papiers, un powerbank et son fil pour recharger le GPS par exemple, votre smartphone et un essui lunette, photo Hugues Grenon

* L’excellent rapport qualité/prix, un constat qui reviendra pour l’ensemble de la gamme sauf une exception.

J’aimerais

* Des passages moins serrés pour les sangles si vous devez les enlever ou les remettre en fonction de votre système d’accroche par sangles ou par vis. Il faut vraiment forcer pour les enlever et pour les remettre et avoir la bonne technique. Soit en les repliant en deux (pas testé, ça me paraissait compliqué) soit en se servant d’une épingle à nourrice comme sur les photos ci-dessous.

La sacoche est annoncée imperméable et non étanche. Comme dit en introduction je n’ai pu tester sous la pluie mais plutôt dans des environnements très poussiéreux. J’ai pu constater qu’un peu de poussière recouvrait le powerbank mais il est vrai que j’ouvre la sacoche très régulièrement en roulant et à l’arrêt. La poussière est certainement rentrée lors des phases d’ouverture/fermeture. Et /ou également par le passage du fil en partie avant. Difficile de se prononcer sur ce point qui n’est absolument pas rédhibitoire. De toute façon, il est bon de prendre l’habitude de mettre ces différents accessoires dans des sacs étanches zippés même si les sacoches sont annoncées étanches. Cela permet de conserver une certaine étanchéité pour ces appareils lorsque nous les sortons des sacoches et également de compartimenter nos différents équipements.

J’ai été emballé pendant tout le test par l’efficacité de la fermeture Fidlock qui, malgré une pratique gravel et même VTT, ne s’est jamais ouverte intempestivement. C’est le risque avec ce type de fermeture par rapport à une classique fermeture éclair. Mais pour être totalement transparent, sur une de mes dernière sortie test en gravel, celle-ci s’est ouverte sans que je ne m’en aperçoive. A coup sûr je l’avais mal refermée ou elle a dû se trouver bloquée par mon essui lunette et n’a pu se refermer correctement. Car la fermeture est normalement très efficace et ergonomique. Sur un saut de racines, le téléphone portable a pris la poudre d’escampette… Heureusement je m’en suis rendu compte rapidement car je vérifie très régulièrement le paquetage après ce type de passages chaotiques. J’ai heureusement pu le retrouver de suite par terre et en bon état en rebroussant chemin. Veillez donc toujours à ce que le clapet soit bien refermé et checkez votre paquetage après ce genre de passages, rares mais engagés. Pour valider mon erreur et par acquis de conscience, j’ai fait un dernière sortie de 100 kms gravel sur mes parcours VTT. Aucun souci d’ouverture à signaler.

La food pouch

Riverside bikepacking Décathlon
La food pouch, un parfait complément de la sacoche top-tube pour une sortie à la journée par exemple, photo Hugues Grenon

Cette sacoche est le parfait complément de la sacoche de top-tube. Elle permet d’augmenter significativement le volume de chargement avec emport d’une bouteille d’eau supplémentaire par exemple ou emport, comme son nom l’indique, de denrées, tout en étant accessible si besoin en roulant. C’est une sacoche utile et qui ne me quitte plus pour des sorties à la journée.

Caractéristiques

Tissu 100% Polyester, Enduction 100% Polyuréthane
Ouverture et fermeture à une main avec les deux sangles dédiées.
Fixation guidon droite ou gauche avec une sangle à reprendre sur la potence et l’autre sur le guidon.
Troisième point d’accroche au niveau inférieur sur la fourche ou le pivot bas.
Intérieur rembourré.
Passants intégrés pour accrocher un tuyau d’eau.
3 poches filets au pourtour.
Un percement dans le fond pour évacuer l’eau si besoin.
Volume : 1,2 L.
Poids : 100 g.
Prix : 25 €

J’ai aimé

* Le volume généreux augmenté par les 3 poches filets périphériques très pratiques.
* La bonne tenue par les 3 points d’accroche grâce à l’accroche inférieure qui devient désormais la norme sur ces sacoches.

Riverside bikepacking Décathlon
Un 3ème point d’accroche bien pratique empêchant le ballottement de l’ensemble, photo Hugues Grenon

* L’ouverture / fermeture aisées par les deux liens distincts dédiés.
* L’intérieur rembourré.
* Le tissu réfléchissant.
* Le prix très doux par rapport aux services rendus et la qualité de fabrication.

J’aimerais

* Une sangle de serrage sur la potence plus longue car malgré une potence « classique » le recouvrement par scratch était tout juste. Un point facilement améliorable par Riverside, c’est déjà dans les tuyaux…

En conclusion, une excellente food pouch très abordable et qui ne me quitte plus.

 Les cargos cages et sacs étanches sur fourche

Riverside bikepacking Décathlon
Les cargos cage et les sacs associés vous permettront de voyager sereinement en augmentant le volume de chargement, photo Hugues Grenon

Les cargos cages et sacs étanches associés permettent d’augmenter le volume de chargement pour des trips plus longs et lointains. Personnellement ce sont des sacoches que je mets en dernière option pour augmenter mon volume de chargement en cas de besoin car elles minimisent l’aérodynamique globale du vélo et peuvent alourdir la direction. C’est un choix personnel et chaque combo sera différent en fonction du trip, de la saison, des préférences et des capacités de la fourche à supporter ce poids supplémentaire. Pas de règles absolues donc.

Caractéristiques des Cargo Cages

Riverside bikepacking Décathlon
Du costaud, léger et adaptable pour ces cargos cages au prix imbattable de 15 €, photo Hugues Grenon

Aluminium 6061 embouti et anodisé.
Point de soudure au pied du cargo empêchant toute déformation.
Livrées avec visserie, rondelle et rondelle caoutchouc pour protéger la fourche et absorber les vibrations.
Capacité de charge de 4 kgs.
Ergot exclusif en partie haute de mise en place du sac étanche.
Poids : 99 g.
Prix : 15 €

Caractéristiques des sacs étanches

Riverside bikepacking Décathlon
Un volume appréciable de 4 litres et une excellente tenue en association avec les cargos cages dédiées, photo Hugues Grenon

Tissu principal 100% Polyester, Enduction 100% Polyuréthane thermoplastique, Rabat 100% Polyamide
Fermeture à enroulement roll-top.
Etanchéité IPX6 (forts jets d’eau, 100 L / Min).
Boucles en aluminium.
Deux sangles résistantes en Hypalon.
Passant dédié à l’arrière pour s’accrocher en partie haute au Cargo Cage.
Volume : 4 L.
Poids : 150 g.
Dimensions : 30×14 cm.
NB : compatibilité avec la popotte Forclaz MT500, 1 personne.
Prix : 20 €

J’ai aimé

* La qualité des Cages en aluminium, leurs nombreux percements et l’ergot de maintien du sac en partie supérieure.

Riverside bikepacking Décathlon
Un ergot supérieur permettant un point d’accroche supplémentaire en partie haute pour un bon maintien, photo Hugues Grenon

* La fermeture roll top et la qualité des tissus des sacs avec des renforts en Hypalon en dessous et à l’arrière.
* Les boucles de serrage en aluminium, gage de durabilité, et faciles à manipuler.

* Le parfait maintien de l’ensemble.
* Les lignes réfléchissantes.

J’aimerais

* Une petite soupape de décompression pour les sacs pour pouvoir les comprimer même si en chassant correctement l’air avant l’enroulement ils se ferment sans souci.
* Un poids plus light pour ces sacs mais on ne peut pas tout avoir. En conclusion, un excellent combo cages+sacs. Les sacs sont d’ailleurs utilisables avec d’autres cages et inversement. A noter que malgré le frein filet mis sur les vis de serrage des cages, il conviendra de vérifier de temps en temps leur bon serrage. Les vibrations peuvent avoir tendance à les desserrer. De toute façon un check régulier des différents serrages est la règle sur plusieurs jours de voyage à vélo.

La sacoche de cadre full frame

Riverside bikepacking Décathlon
La full frame avec sa fermeture par enroulement, une conception assez rare, photo Hugues Grenon

Cette full frame est assez rare de par sa conception, sa rigidité et son système de fermeture par enroulement.
L’étanchéité et la durabilité ont également été privilégiées, au détriment du poids.

Caractéristiques

Tissu principal 100% Polyester, Enduction 100% Polyuréthane thermoplastique, Rabat 100% Polyamide.
Coque rigide formée à chaud.
Une sangle de maintien intérieure pour pompe ou piquets de tente.
Etanchéité IPX6.
Ouverture pour le passage d’un tuyau à eau.
Sangles de maintien nombreuses et n’altérant pas la peinture.
Volume : 8,5 L.
Dimensions : 49 cm top tube x 37 cm tube de selle x 52 cm tube diagonal x 7,5 cm de largeur.
Poids : 560 g.
Prix : 49 €

Riverside bikepacking Décathlon

J’ai aimé

* Le maintien et la solidité de l’ensemble.
* La possibilité de mettre une poche à eau, de sortir le tuyau proprement et de l’accrocher au food pouch pour un maintien et un accès très facile en roulant.

Riverside bikepacking Décathlon
Une sortie de tuyau d’hydratation pratique et accessible, photo Hugues Grenon

* Un prix très accessible comparé à la majorité des full frame concurrentes.

J’aimerais

* Une accessibilité accrue. Il n’a pas toujours été aisé de mettre et enlever la poche à eau.
* Des sangles d’attaches avec boucle de serrage et non des scratchs simples à recouvrement moins pratiques et précis.
* Des compartiments intérieurs différenciés et accessibles de chaque côté.
* Une largeur un peu moins importante. Même bien fermée et compressée mes genoux avaient tendance à frotter un peu parfois.
* La mise à disposition de plusieurs tailles pour s’adapter au mieux à chaque taille de cadre et optimiser l’espace du triangle de cadre. Elle est uniquement compatible avec les cadres M/L/XL Triban ou Riverside.
* Un poids plus light car 654 g même si bien réparti au niveau du centre de gravité, ça commence à peser !

En conclusion, si vous recherchez une full frame indestructible, étanche et abordable financièrement, sans être regardant sur le poids, foncez.

Harnais de selle et sac étanche

Riverside bikepacking Décathlon
La sacoche de selle est constituée d’un harnais à coque rigide et d’un dry bag, photo Hugues Grenon

Riverside a pris l’option d’une sacoche en deux parties : une coque restant à demeure sur le vélo et un dry bag étanche. Cette conception est très pratique car elle permet d’ôter rapidement le sac sans avoir à retirer tout l’ensemble ce qui est parfois long et fastidieux. A titre personnel c’est une conception que je privilégie car très pratique à l’utilisation. C’est souvent dans cette sacoche que l’on met ses vêtements pour ne pas trop la charger en poids. Ils sont alors facilement accessibles en retirant juste le sac étanche.

Caractéristiques du harnais de selle

Tissus en polyester 600D et 420D et coque rigide formée à chaud.
Cale d’espacement à la tige de selle en TPU.
Crochets en aluminium avec système de blocage pour verrouiller les sangles.
Filet élastique extérieur.
Fermeture s’adaptant à la taille et au volume du sac étanche.
Non compatible avec : les tiges de selle suspendues, ovales ou rectangulaires et les vélos de petite taille XS.
Portabilité : 8 kg.
Poids : 592 g.
Prix : 55 €

Caractéristiques du sac étanche « dry bag »

Tissu principal 100% Polyamide, Enduction 100% Polyuréthane.
Fermeture par enroulement garantissant une étanchéité IPX6 et boucles en aluminium.
Valve de décompression / compression.
Bandes réfléchissantes.
Volume : de 6 à 15 L.
Poids : 257 g.
Dimensions : 56 cm x 23 cm x 20 cm. Forme conique s’adaptant au harnais de selle.
Portabilité : 5 kg.
Prix : 20 €.

J’ai aimé

* La facilité de mise en place du harnais et la conception en deux parties.
* Le maintien et la solidité de l’ensemble grâce à l’embase caoutchouc venant se reprendre sur la tige de selle, aux sangles et crochets alu et systèmes d’attache et de serrage très ergonomiques et rapides à mettre en œuvre. L’ensemble ne ballote pas, c’est un des principaux critères pour une sacoche de selle.

* La coque rigide et le fond rigide qui fait office de garde-boue.
* Le volume variable du sac étanche de 6 à 15 L.
* Les bandes réfléchissantes et la possibilité de cliper un éclairage arrière sur une des sangles.
* La valve de compression sur le sac.

Riverside bikepacking Décathlon
Une valve de compression bien pratique pour comprimer le sac au volume généreux, photo Hugues Grenon

* Un prix de l’ensemble à 75 € très bien placé.

J’aimerais

* Une variante plus petite et au volume moins important du sac étanche qui est immense. Il sera rare de l’utiliser à plein en 16 L. Charger au maximum une sacoche de selle est rarement une bonne idée pour l’équilibre du vélo. Il vaut mieux privilégier le volume au centre et le plus bas possible sur les autres sacoches.
* Un gain de poids sur l’ensemble, le sac étanche est certainement optimisable et le harnais également. Le poids de l’ensemble avoisine les 850 g, c’est beaucoup.

Harnais de cintre et sac étanche

Riverside bikepacking Décathlon
Le harnais reçoit le sac étanche de grande capacité, photo Hugues Grenon

Caractéristiques du harnais de cintre

Coque rigide formée à chaud en EVA et renfort en fibre de verre.
Tissu principal en polyester 600D, enduction extérieure PU
Crochets en aluminium avec blocage en plastique POM.
Sangles en nylon.
Cales d’espacement en silicone.
Crochets en aluminium.
Un troisième point d’accroche au niveau du pivot avec une protection intégrée.
Dimensions : 40 x 31 cm.
Portabilité : 8 kg.
Poids : 492 g.
Prix : 50 €

Caractéristiques du sac étanche « dry bag »

Tissu principal 100% Polyamide, Enduction 100% Polyuréthane.
Fermeture par enroulement des deux côtés garantissant une étanchéité IPX6 et boucles en aluminium.
Bandes réfléchissantes et emplacement pour éclairage VIIO Clip.
Volume : de 5 à 15 L.
Poids : 195 g.
Dimensions : 30 cm x 60 cm x 13 cm x 13 cm.
Portabilité : 5 kg.
Prix : 20 €.

Riverside bikepacking Décathlon

J’ai aimé

* La qualité de l’ensemble avec des sangles, boucles et crochets aluminium.
* L’éloignement du cintre par les deux cales caoutchouc permettant ainsi de se positionner ses mains entre le cintre et le harnais.

Riverside bikepacking Décathlon
L’éloignement et le maintien est assuré par deux cales caoutchouc, photo Hugues Grenon

* Les bandes réfléchissantes.

J’aimerais

* Une variante plus petite et au volume moins important du sac étanche qui est très grand bien qu’enroulable. Il sera rare de l’utiliser à plein en 15 L sauf éventuellement avec des cintres droits VTT. Cela permettrait de gagner en poids, le surplus enroulé ne servant à rien sur un cintre gravel.
* Un harnais qui comprime moins les gaines et le cadre même si une protection est judicieusement placée.

Riverside bikepacking Décathlon
Le harnais rigide comprime quelque peu les gaines. Une protection est judicieusement placée mais ne suffira pas à protéger l’intégralité du cadre, photo Hugues Grenon

* Un gain de poids sur l’ensemble, le sac étanche est certainement allégeable pour un modèle dédié aux cintres gravel. Le poids de l’ensemble avoisine les 700 g.


A noter qu’il existe une musette qui s’accroche soit sur le harnais avec trois points d’accroche clipsés soit sur le cintre directement. Son volume de 3,5 L, son poids de 377 g, sa portabilité de 1 kg et son prix de 35 € avec les mêmes caractéristiques de qualité que le reste de la gamme est alléchant. Je n’ai malheureusement pu la tester.

Riverside bikepacking Décathlon
Une musette de 3,5 L, étanche et au prix de 35 €, une belle affaire, photo Décathlon

La sacoche de cadre Half Frame

Riverside bikepacking Décathlon
La sacoche half frame, la dernière-née de la gamme bikepacking, photo Hugues Grenon

Je ne pourrais vous faire un retour sur son utilisation car sa longueur ne m’a pas permis de la positionner sur mon cadre.

Caractéristiques de la half frame

Tissu principal 100% Polyester, Enduction 100% Polyuréthane thermoplastique.
Etanchéité IPX6.
Fermeture à glissières TIZIP®.
Sangles à l’intérieur pour une pompe ou des piquets de tente.
Volume de 3 L.
Poids : 150 g.
Dimensions : 47 cm x 12 cm x 7 cm.
Prix : 79 €.

Le prix est plutôt élevé par rapport au reste de la gamme mais s’explique entre autre par la fermeture éclair étanche.

Riverside bikepacking Décathlon


D’autres sacoches intéressantes

Ces deux sacoches que j’utilise depuis de nombreuses années peuvent compléter avantageusement à moindre frais un combo bikepacking à la journée ou sur un week-end.

Une sacoche de selle de 2,5 L à la conception simple mais efficace à 25 €.

Riverside bikepacking Décathlon
Une sacoche de 2,5 L, simple, étanche et où vous pourrez positionner un éclairage clip à l’arrière.

Une sacoche food pouch avec un volume moindre de 1 L que celle présentée plus haut mais qui fera l’affaire et viendra la compléter si vous avez besoin d’une food pouch de chaque côté du cintre par exemple, pour un prix de 7 €.

Riverside bikepacking Décathlon
Une sacoche food pouch basique mais qui complètera celle présentée pour un moindre budget (7 €).

Conclusion

Riverside bikepacking Décathlon
La bagagerie Riverside vous emmènera loin, photo Hugues Grenon

Décathlon, via Riverside, a pris le temps et les moyens de développer et peaufiner sa gamme bikepacking, à l’image de ses vélos gravel. Les équipes en place sont des pratiquants assidus et passionnés, cela se voit et se ressent à l’utilisation des produits. L’écoute des remontées des nombreux testeurs sur le terrain est une excellente formule. Quoi de mieux que l’expérience terrain pour créer et améliorer ses produits tout en répondant aux vrais besoins du pratiquant.
Les critères recherchés sont louables et respectés : durabilité, praticité et rapport qualité/prix. Ces sacoches vont accompagneront de nombreuses années et sont en plus réparables au niveau des tissus et des accessoires, un très bon point.
Comme dit en introduction, le poids n’est pas le critère prépondérant recherché. L’ensemble testé ici pèse 2883 g. Pour un voyageur à vélo au long cours ou même sur des divides, les atouts sont souvent ailleurs. On ne veut surtout pas être embêté par une casse matériel. La formule : « Elles se font oublier, je n’y pense pas, c’est ce qu’on leur demande » prend tout son sens. Aucun tracas, vous pourrez profiter des paysages et vous concentrer sur l’essentiel. On voit d’ailleurs quelques dividers équipés de certaines sacoches de cette gamme.
Pour finir, il sera difficile de trouver meilleur rapport qualité/prix. Ce dernier est pratiquement divisé par deux voire trois sur certaines sacoches par rapport à la moyenne des prix des spécialistes de ce secteur (hors gamme de marque chinoise, moins bien conçue et moins durable au demeurant). L’ensemble complet testé ici revient à 324 €. Pour emmener toute votre « maison » sur le vélo, ça reste abordable ! Et pour ceux pratiquant plus le cyclotourisme ou adeptes des porte-bagages, pensez à jeter un œil sur la gamme Touring.

Toutes les infos sur le site Décathlon

Et Décathlon Support

Annonce
Hugo
Hugo
Habitant la Sarthe mais chtimi d’origine, Hugues devient passionné de VTT dès l’apparition de ces machines à plaisir dans les années 80. Son bonheur est de rider dans la nature en forêt en partant du pas de sa porte de préférence. Hugues est un pratiquant VTT, fatbike, gravel, cyclo, bikepacking…Sa devise : peu importe la monture et le niveau pourvu qu’on ait l’ivresse. Passionné par les vélos en acier, il a une attirance pour les artisans du cycle, les cafés vélos et l’univers du vélo en général.

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    j’utilise aussi une partie de cette gamme (sur un triban RC520 gravel) pour des sorties bickepacking de 2-3 jours à l’occasion.
    Harnais de selle et sac étanche : j’en suis très content, c’est vraiment pratique et fiable.
    harnais de cintre : moins bien, je ne peux pas le charger trop, sinon cela compresse les gaines et le passage de vitesse ne fonctionne plus correctement, comme j’ai changé la potence d’origine pour une plus courte, cela participe peut être au problème (en gros j’y met mon matelas autogonflant et un tapis de sol léger)
    food pouch : très bien aussi, je l’utilise toute l’année
    Les tarifs sont très bon quand on voit ce que propose la concurrence…

  2. Utilisation de ces différents éléments sur Canyon Stoic taille L :
    – sacoche de selle
    – sacoche de cintre
    – sacoche de cadre XS
    – sacoche de toptube
    – foodpouch x2
    Je partage les retours de cet article : stable, facile à utiliser, étanche, pas trop cher mais lourd.
    Assez fan du fonctionnement par harnais !
    On sent bien que D4 a pioché des idées à droite à gauche (revelate, apidura…) pour fournir des versions plus abordables.
    Pas eu de problème avec le harnais de cintre mais effectivement la taille du drybag semble plus adaptée à un cintre plat. Le passage des câbles se faisait bien grâce à mon guidon large (780mm).

    La seule que je n’aime pas trop, c’est la sacoche de cadre XS, qui est un peu trop grande pour mon cadre et rentre en force : le contenu est difficilement accessible et pas de compartiments (mes sacs plastique pour isoler les différents éléments ont tendance à se déchirer en les sortant).
    J’imagine que pour une sacoche de cadre ajustée et répondant au besoin, rien ne peut égaler le sur-mesure.

    Sacoches utilisées sur la French Divide et quelques personnes les avaient aussi.

    • Merci de ton retour utilisateur Nicolas. Effectivement, pour la sacoche de cadre, l’idéal est le sur-mesure car chaque triangle est différent. Pour les autres c’est plus adaptable. Cordialement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez l'actualité de Bike Café chaque semaine dans votre boite mail !