Annonce
Annonce Zefal

AccueilMatosTests équipementsCasque POC Omne Air Mips, sécurité et confort assurés

Casque POC Omne Air Mips, sécurité et confort assurés

POC est une marque relativement jeune, née en 2005 en suède, fabricante de casques, protections, vêtements et autres accessoires de cyclisme et de sports de glisse. POC s’est fixé pour objectif de donner son maximum pour tenter de sauver des vies et limiter les conséquences des accidents, grâce à ses produits. D’abord spécialisée sur la conception de casques pour skieurs professionnels, POC a ensuite conçu une ligne entière de produits de sécurité variés, pour le ski, et ensuite pour le cyclisme. POC est aujourd’hui un des leaders en protection pour la pratique du ski de piste, freeride, VTT et vélo de route, grâce à ses propres technologies telles que la matière VPD, les mousses Spin, la technologie Mips, le ‘booster’ de contraste Clarity, etc. J’ai eu la chance de tester, pendant un peu plus de 3 mois, le modèle Omne Air Mips, en pratique gravel.

Une sécurité renforcée sur le Poc Omne Air Mips

Le Omne Air intègre la technologie MIPS Integra contre les impacts rotationnels ainsi qu’une doublure EPS hautes performances à densité optimisée pour fournir une protection idéale contre les collisions. Il pèse 335 g en taille M, ce n’est donc pas le plus léger des casques, mais une nouvelle version, plus typée race, le Omne Lite fera gagner quelques grammes moyennant finances.

Poc Omne Aire Mips
Le POC OMNE LITE WF, une nouveauté plus léger et aéré, photo POC
Annonce
Annonce Selle San Marco

Le Omne Air est très ventilé et doté de coussinets internes qui le rendent très confortable : parfait pour les longs trajets ! Le casque est réglable très facilement grâce au système de serrage micrométrique à 360° et à ses sangles (qui sont moulées dans la doublure du casque pour plus de confort et de sécurité).

Son design fait de lui un casque polyvalent, aussi efficace pour la route, le gravel ou les trajets urbains. Enfin, il est doté d’un « Eye garage » pour y ranger facilement les lunettes.

Poc Omne Aire Mips
Le Omne Air Mips est doté d’un eye garage pour y ranger facilement ses lunettes, pendant la pause-café et même en plein ride, ça ne bouge pas ! Photo Hugues Grenon

Le Omne Air Mips Fluorescent Orange AVIP 

Poc Omne Aire Mips
Le Omne Air Mips, coloris Fluorescent Orange AVIP, photo POC

En coloris fluorescent orange AVIP, le casque est blanc, avec l’arrière orange fluo, complété par une bande argentée réfléchissante, ce qui le rend extrêmement visible de dos et de côté et renforce la sécurité !

Poc Omne Aire Mips
Le Omne Air Mips Fluorescent Orange AVIP, ultra visible de côté et de dos, gage de sécurité, photo Hugues Grenon
Annonce
Annonce Cycles AJP

Le Omne air Mips existe en trois tailles : S (50-56 cm de tour de tête), M (54-59 cm) et L (56-61 cm) et 8 autres couleurs.

Le prix du Omne Air Mips varie de 112 à 170€. Le coloris Fluorescent Orange AVIP est à 170€

POC Omne Air Mips – J’ai aimé

  • La zone orange fluo à l’arrière du casque, complétée d’une bande argentée réfléchissante, ce qui le rend ultra visible ;
  • Son confort ;
  • Ses aérations ;
  • Le fait de pouvoir le porter sans souci avec mes grosses lunettes ;
  • Sa matière lisse qui fait que la boue n’accroche presque pas, et il est aussi facile à nettoyer ;
  • Le range-lunettes, pratique et fiable.

POC Omne Air Mips – J’aurais aimé

  • Même si je n’ai pas eu de souci pour y caser mes cheveux, j’aurais aimé un passage spécial pour queue de cheval.

En conclusion, j’ai beaucoup aimé ce casque multifonction, qui conviendra aussi bien à un usage route, urbain ou gravel. J’apprécie ses caractéristiques gages de sécurité (système MIPS, double EPS renforcée), la couleur orange fluo à l’arrière le rendant très visible et renforçant encore la sécurité, ainsi que son confort !

Annonce
Annonce Trek Madone 8e Gen

Toutes les infos produit sur le site de POC.

Annonce
Sabine
Sabine
Je me suis mise au vélo sur le tard, en 2018, à la suite d’une blessure en course à pied. J’ai commencé par le vélo de route, ai de suite accroché et ai vite augmenté les distances et varié les plaisirs : velotaf, triathlon, et me suis essayée au VTT. J’ai découvert le gravel en 2021 : dès les premiers tours de roues, le bonheur : pas de voitures, des beaux paysages , du chemin roulant, les km qui défilent, un peu de vitesse quand on veut, quand on peut, le partage avec les copains, les pauses cafés et + si affinité. Bref, le vélo comme je l’aime.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur