Annonce
Annonce Garmin TacxNeo2T

AccueilMatosTests équipementsCasque pliable FEND One : innovant et élégant

Casque pliable FEND One : innovant et élégant

FEND est une marque américaine active dans le secteur de la mobilité urbaine. Celle-ci possède dans son catalogue plusieurs produits singuliers qui se démarquent du marché actuel. Bike Café a pu mettre la main sur l’un d’entre eux, le FEND One, un casque pliable et plutôt innovant.

Casque Pliable
Casque FEND One

Présentation du casque pliable FEND One

Pour commencer, je dois reconnaitre que le packaging met en appétit avec un carton qui préfigure la faible largeur de ce casque pliable FEND One.

casque pliable
Packaging du FEND One (photo Laurent BIGER)

Une fois déballé, le casque se démarque par une belle finition et un look élégant et inattendu. D’ailleurs, ce casque dessiné par Christian Von Heifner a été récompensé au Red Dot Design & Edison. Là-dessus, la ventilation n’est pas oubliée puisque pas moins de 22 orifices assurent cette fonction.

Red Dot Design & Edison
Un casque récompensé au Red Dot Design & Edison

Enfin, un système d’ajustement occipital est présent pour des ajustements précis et un rembourrage supplémentaire fait partie du packaging. Question sécurité, ce casque est certifié aux normes européenne EN1078. Une impression de sécurité renforcée par l’épaisse coque interne en EPS. Le poids est un peu supérieur à la moyenne avec 445 g (vérifié) dans sa plus grande taille.

Une fois plié, l’encombrement est réduit de 60%, ici dans sa housse fournie (photo Laurent BIGER)

A l’usage

Le pliage, et dépliage

Une largeur réduite d’environ 60% comparée à un casque traditionnel. A quoi cela peut bien servir ? Et bien par exemple de pouvoir le ranger facilement dans un sac, ou encore sur une étagère ou même un tiroir une fois arrivé au bureau. En cela, le mécanisme de pliage est simple (une fois compris !). En effet, il suffit de presser vers le haut deux boutons présents à droite et à gauche. Puis, on peut faire coulisser les deux parties. Pour le déplier, manœuvre inverse, il suffit de tirer les deux parties coulissantes jusqu’à entendre les clic d’enclenchement.

Sur la tête

Globalement, le FEND One est un casque confortable et pas vraiment différent d’un casque classique une fois sur le crâne. Le réglage occipital est relativement précis et permet d’ajuster au mieux le port. Cependant, je note que les sangles latérales ont des fixations plus écartées que sur un casque traditionnel. En cela, le maintient latéral s’en trouve un peu perturbé, nécessitant un ajustement plus ferme pour obtenir un bon maintien. Malgré tout, je me sens en sécurité. Et n’oublions pas que je suis habitué à tester des casques à la vocation bien plus sportive, ce qui explique aussi des références différentes. Comme prévu, la ventilation s’avère très bonne (même trop pour l’hiver ou sous la pluie !).

Le FEND One dans son milieu urbain (photo Laurent BIGER)

Pour conclure sur le casque pliable FEND One

Finalement, et vous l’aurez bien compris, l’intérêt de ce court test était de vous faire découvrir un casque innovant et élégant qui se démarque facilement du marché. Bien évidemment, le casque pliable FEND One se destine prioritairement à un usage vélotaf. En cela, je regrette qu’il ne soit pas équipé de facto de stickers réfléchissants (proposés en option). Hormis cela, et un maintien latéral légèrement en retrait face aux meilleurs casques « classiques », j’ai trouvé ce produit très bien réalisé, doté d’une belle finition, pratique et même presque élégant.

Caractéristiques

Taille S : 54 – 56 cm

Taille M/L : 56 – 61 cm

Poids vérifié : 445 g en taille M/L

Prix : 139,99€

Info fabricant : https://fend.io/

Distributeur français : https://www.trianglesas.fr/

Annonce
Laurent Biger
Laurent Bigerhttps://www.strava.com/athletes/20845281
Laurent a rejoint Bike Café en 2017. Ex compétiteur VTT XCO et XCM et fondateur de More Gravel, il est adepte du vélotaf et un passionné des sujets techniques. Les matériaux, la géométrie et les pneumatiques sont ses domaines de prédilections. Pour mener à bien ses tests, Laurent n’hésite pas à s'aligner sur des manches Gravel UCI, en cyclo-cross ou même de VTT au guidon d'un Gravel. Même si le Mont Ventoux reste son attache natale, Laurent bouge beaucoup dans l'hexagone, permettant ainsi de tester vélos et équipements dans les conditions les plus variées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur