Annonce
Annonce Nature Is Bike 2024

AccueilMatosTests équipementsChallenge Getaway : le pneu Gravel réservé à la compétition ?

Challenge Getaway : le pneu Gravel réservé à la compétition ?

Challenge, voilà une marque de pneus bien connue de certains d’entre nous, notamment en cyclo-cross. Si bien que la marque italienne a bâti une solide réputation au plus haut niveau de cette discipline exigeante. Aussi, je vous propose mon retour d’expérience sur les pneus Gravel Challenge Getaway, qui ne manquent pas d’atouts pour briller dans notre discipline.

Tom Pidcock, figure emblématique du palmarès Challenge (photo Challenge)

Challenge : une histoire singulière

En premier lieu, revenons sur l’histoire de Challenge. À la fin des années 1990, Pirelli souhaite se débarrasser de la marque historique franco-italienne Clément. Conscient du potentiel de cette marque à l’immense palmarès, Max Brauns reprend l’usine, mais malheureusement sans le nom Clément, racheté par la société américaine Donnelly Sport. Après quelques années de production pour d’autres marques, Max et son fils Alex décident de créer leur propre marque en l’appelant « Challenge ». Le choix du nom représentait la tâche à accomplir pour se (re)faire une place parmi les meilleurs ! Challenge dispose de sa propre usine en Thaïlande, bénéficiant sur place des caoutchoucs naturels qui s’écoulent des arbres. Ainsi, Challenge n’utilise pas de caoutchouc dit synthétiques qui n’ont pas les mêmes propriétés que le caoutchouc naturel. En associant des composés de caoutchouc naturel avec des carcasses fabriquées à partir de soie, de coton ou de polyester, Challenge se démarque dans la production actuelle.

L’usine Challenge en Thaïlande (photo Challenge)

Une histoire de TPI, mais pas que…

Annonce
Annonce Assos

Pour mémoire, la densité du tissage de la carcasse s’exprime en TPI, pour Threads per Inch, autrement dit le nombre de fils par pouce, appelé aussi EPI (ends per inches). Plus le nombre de TPI est élevé, plus le fil est fin et plus le tissage est dense. Une carcasse avec un plus grand nombre de TPI est plus souple et plus flexible. Au fil du temps, les fournisseurs ont été en mesure de fournir des fils de plus en plus fins, qui ont permis aux fabricants d’atteindre aujourd’hui 320 TPI sur certains pneus de route, et parfois plus. Plus la carcasse est souple et flexible, plus le confort est important et plus l’adhérence à la route augmente. Là-dessus, Challenge utilise le procédé dit « Handmade manufacturing process ».

Le « Handmade manufacturing process » plutôt que la vulcanisation (photo Challenge)

Ce processus évite la vulcanisation (traitement à très haute température) qui assécherait, durcirait et éliminerait les propriétés du caoutchouc naturel et rigidifierait également les enveloppes. Ainsi, ce processus préserve les propriétés du caoutchouc naturel ainsi que la souplesse des carcasses.

Fabriqué à la main dans l’usine en Thaïlande (photo Laurent BIGER)

Une production « pneu à pneu »

Au début du processus, les pneus Challenge sont construits avec la même technologie que celle utilisée pour produire un boyau (c’est le même processus de production d’une bande de roulement collée à une enveloppe souple). Puis, ils sont transformés en pliant les côtés de la carcasse autour de billes d’aramide ou de Kevlar au lieu de coudre les côtés ensemble en un boyau avec une chambre à air à l’intérieur. Ce type de carcasse perlée peut donc être montée comme un pneu à tringle mais en ayant presque la même sensation de pilotage d’un boyau. Un PPS (une bande de protection anti-crevaison) est ajouté pour la résistance à la perforation. Certains modèles en ont maintenant deux (PPS2), comme sur le Challenge Getaway dont je vais vous parler.

Challenge Getaway : présentation

La technologie embarquée

La technologie embarquée du Challenge Getaway (photo Challenge)
Annonce
Annonce Selle San Marco Regal

CORAZZA ARMOR : le pneu Challenge Getaway se distingue par la double couche du revêtement Superpoly Corazza Armor tressé en 260 TPI et développé spécifiquement pour le Gravel. Il est censé être stable et durable, avec notamment des flancs renforcés. Quant à la bande de roulement, elle se distingue par des crampons centraux quasiment continus. Les crampons placés sur les épaules du pneu sont eux, au contraire, très espacés ; ce qui offre une protection maximale des flancs tandis que la bande de roulement reste plus souple.

challenge-getaway
La bande de roulement se distingue par des crampons centraux quasiment continus.

GANZO PPS2 : pour prévenir les crevaisons, Challenge a équipé son Getaway de deux inserts de protection anti-crevaison en tissu Ganzo PPS2 (Puncture Protection Stripe x2).

SMART PLUS : un composé de caoutchouc naturel spécial pour améliorer la durabilité, le contrôle et réduire la résistance au roulement.

CHAFER : un talon en aramide renforcé qui protège le pneu du contact avec la jante, et assure l’étanchéité.

Unboxing , mesures et montage

Premièrement, je découvre ces pneus livrés dans un packaging qui respire la compétition. Là-dessus, la finition s’avère visuellement de très belle qualité pour ces pneus qui sont toujours fabriqués à la main en Thaïlande.

Un packaging qui respire la compétition (photo laurent BIGER)

En tout premier lieu, j’ai pesé le Challenge Getaway dans sa version Handmade Tubeless Ready (TLR) en 700×40 mm à 458 g. En cela, c’est une valeur très honorable, mais sans se démarquer véritablement de ses concurrents aux mêmes dimensions.

Challenge Getaway
Poids du Challenge Getaway TLR 700×40 mm (photo Laurent BIGER)

Quant au montage, celui-ci va se faire sur des roues Alsatrade GRV Wavy de 24 mm de largeur interne (que je vous avais présentées dans les nouveautés matos gravel d’octobre 2022). Une donnée importante puisque la largeur interne a une influence directe sur le ballon d’un pneu. Mais je n’en suis pas encore là puisque il faut déjà les monter. Pas si simple. Comparativement à d’autres pneus, le Challenge Getaway m’a bien animé sur ce point. Premièrement, il est important de suivre les instructions vidéos de montage pneus tubeless réalisées par Challenge. Deuxièmement, je vous conseille d’être équipé de bons démonte-pneus et surtout d’une bonne dose de motivation ! Finalement, j’y arrive et peux procéder à leur mesure. Là-dessus, le Challenge Getaway accuse un bon 40,5 mm à une pression de 2,5 bar sur les roues précitées. Outre cela, ce pneu est compatible avec des jantes sans crochets (hookless). A sa pression maximale, j’ai noté une légère porosité sur la jonction entre bande de roulement et flanc.

Dimension du Challenge Getaway à sa pression d’utilisation (photo Laurent BIGER)

Challenge Getaway : le test terrain

En premier lieu, je précise que j’ai pu rouler ces Challenge Getaway durant des sorties d’environ 3h chacune. C’étaient des sorties gravel à tendance « sportive », d’environ 60 km, alternant pistes très roulantes et routes agricoles du secteur de Verdun. La météo hivernale a permis d’alterner entre revêtement sec et totalement détrempé. Au final, environ 300 km avec ces pneus. Dans ces conditions, je ne jugerai évidemment pas de la longévité (mais je mettrai à jour cet article après bien plus de kilomètres).

Le Challenge Getaway sur les pistes rapides du bord de Meuse (photo Laurent BIGER)

Sur la route

Sur le plan du rendement routier, ces Challenge Getaway sont excellents. La partie centrale se caractérisent par des crampons quasiment continus, qui se montrent efficace pour avaler les kilomètres de bitumes dégradés. Son profil plutôt pointu permet d’exploiter au mieux sa bande roulement. Pour autant, ce pneu se montre bruyant sur la route, ce qui est plutôt étonnant au regard du rendement et de son profil.

Le Challenge Getaway sur les pistes

Aussitôt que j’ai pu attaquer les pistes, j’ai apprécié le touché souple, très souple, de ce Challenge Getaway. Presque déroutant au début, j’y ai vite pris goût ! Compte tenu du tressage en 260 TPI, ce n’est bien sûr que la conséquence logique, mais le test terrain l’illustre parfaitement. En cela, ce pneu me rappelle (un peu) les excellents Ultradynamico Rosé Race.

Challenge Getaway
Une souplesse qui permet de mieux « lire » le terrain (photo Laurent BIGER)

Si bien que cette souplesse permet de mieux « lire » le terrain. De cette façon, on gagne en confiance, et donc en vitesse. Là-dessus, l’adhérence est remarquable, et permet là aussi de se sentir en confiance, notamment dans les courbes rapides en descente sur pistes. Quant au rendement, même s’il est toujours délicat de le quantifier, il me semble excellent sur ces pistes très roulantes. Comme tous les pneus aux flancs souples, il ne faudra cependant pas trop descendre en pression, au risque de mettre en danger vos jantes.

Sur pistes roulantes, le Challenge Getaway offre d’excellentes sensations de vitesse (photo Laurent BIGER)

Et en conditions humides ?

Par la suite, certaines sorties ont été bien plus humides. Pour autant, j’ai été là aussi surpris des qualités dynamiques de ce Challenge Getaway. Bien que non spécifiquement conçu pour cela, celui-ci se montre tout à fait apte à rouler à bon rythme sur des revêtement plus humides et même plus meubles. L’accroche latérale est même plutôt bonne. En cela, les crampons placés sur les épaules permettent une prise d’angle en confiance.

Le Challenge Getaway se montre apte aux revêtements plus humides et même plus meubles (photo Laurent BIGER)

Bien servi par la remontée d’information du terrain garantie par la souplesse de la carcasse, le Challenge Getaway s’avère prévenant dans ses dérives, même à haute vitesse. Dans ces conditions, sa structure est réellement bien pensée pour se montrer non seulement efficiente, mais aussi rassurante.

Une conception efficiente, mais aussi rassurante (photo Laurent BIGER)

Tout en reconnaissant qu’il faudrait bien plus de kilomètres pour juger de sa longévité, je peux déjà présumer d’une bonne robustesse, ainsi que d’une bonne résistance à la perforation. Aucune crevaison n’est venu me perturber lors de mes sorties avec ce Challenge Getaway, et ce, même avec un certain « engagement » en descente.

Pour conclure

Honnêtement, je n’avais pas apprécié les Gravel Grinder du même fabricant, découvert lors de mon test du gravel Cadence Orée. Contrairement au Gravel Grinder, le Getaway s’avère bien plus rassurant, et pourtant tout aussi performant en terme de rendement. D’une souplesse quasiment sans égal, j’ai découvert un pneu qui ne se contente pas d’être rapide, puisqu’il sait aussi se montrer prévoyant et rassurant. D’ailleurs, ce sont des qualités qui ne font, au final, qu’augmenter l’engagement de son pilote, et donc la performance globale. Finalement plus polyvalent que prévu, le Challenge Getaway s’avère un choix évident pour les compétiteurs, mais aussi pour ceux qui souhaitent un maximum de sensations au guidon de leur Gravel. Enfin, si le prix n’est pas sa première qualité, le Challenge Getaway est un pneu qui se démarque aisément dans la production actuelle.

Caractéristiques

RéférenceModèleSerieTailleLargeurCouleurCarcasseTPITypeTalonFProtectionPrix (Cycletyres)Poids
00568GetawayPro70036 mmTanSuperPoly Corazza Armor260TLRAramidPPS2€63.85425 g
00570GetawayPro70040 mmTanSuperPoly Corazza Armor260TLRAramidPPS2€63.85465 g
00572GetawayPro70045 mmTanSuperPoly Corazza Armor260TLRAramidPPS2€63.85inconnu
Les trois tailles proposées pour le Challenge Gateway

Info fabricant : Getaway | Challenge Tir

Chez notre partenaire Cycletyres : Pneu Challenge Getaway gravel PPS2 Handmade H-TLR (cycletyres.fr)

Distributeur français : Triangle SAS – Bike Components

Annonce
Laurent Biger
Laurent Bigerhttps://www.strava.com/athletes/20845281
Laurent a rejoint Bike Café en 2017. Ex compétiteur VTT XCO et XCM et fondateur de More Gravel, il est adepte du vélotaf et un passionné des sujets techniques. Les matériaux, la géométrie et les pneumatiques sont ses domaines de prédilections. Pour mener à bien ses tests, Laurent n’hésite pas à s'aligner sur des manches Gravel UCI, en cyclo-cross ou même de VTT au guidon d'un Gravel. Même si le Mont Ventoux reste son attache natale, Laurent bouge beaucoup dans l'hexagone, permettant ainsi de tester vélos et équipements dans les conditions les plus variées.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur