AccueilMatosKASK Sintesi et Lunettes KOO Cosmo, légèreté, design et efficacité

KASK Sintesi et Lunettes KOO Cosmo, légèreté, design et efficacité

Depuis quelques temps, j’ai le plaisir de rouler équipée du casque KASK Sintesi et des Lunettes KOO Cosmo. Dans le milieu du vélo, on ne présente plus la marque KASK. Bien qu’étant une jeune entreprise, la marque a rapidement su imposer ses produits grâce à des technologies innovantes, des matériaux de haute qualité et un design novateur. KASK c’est aussi des casques pour les sports comme l’équitation, le ski, l’alpinisme, l’escalade, le sauvetage en mer et la sécurité au travail. Et oui, la marque est présente sur les chantiers et les produits s’imposent notamment par leur technologie mais aussi parce que les EPI – Equipements de Protection Individuelle – tels que les masques ou lunettes sont adaptables sur tous les modèles.
Italienne également, la Marque KOO est une filiale de KASK. J’ai choisi la couleur Sahara pour le casque et Blonde Mat pour les lunettes. Chez KOO, on fait aussi dans la polyvalence puisque la marque est également présente pour les masques de ski et de VTT.

Je vais vous présenter dans un premier temps le casque puis les lunettes, testés tous deux dans différentes conditions de roulage en fin d’hiver et début de printemps.

Le casque Sintesi

Annonce
Annonce Trek

Le casque Sintesi est déclinable en 11 coloris et affiche (en taille M) 234 g sur la balance. Un poids vraiment record ! Il existe en deux tailles M (52/58 cm) et L (59/62 cm).

Composé d’une coque intérieure en PSE et d’une coque extérieure en polycarbonate, le casque est respirant, léger et confortable. Une fois sur la tête, il se fait complètement oublier.

Le rembourrage Blue Tech est agréable, doux, antistatique et antibactérien. Il s’enlève par scratch et se nettoie à l’eau.

Sintesi Kask et Koo Cosmo
Les protections sont facilement amovibles par scratch, photo Séverine Taquet

Le design offert par ce modèle est plutôt flatteur et sort de l’ordinaire. De face, il pourrait nous rappeler une calandre de voiture tant il est profilé. On voit aussi les nombreuses aérations qui le rendent léger et respirant. Les oreilles sont bien dégagées et ajouter des lunettes n’est absolument pas un problème. Par temps dégagé, la coupe rase au front peut cependant poser un petit problème d’éblouissement si vous roulez sans lunettes ! Mais vous pourrez toujours rajouter la fameuse casquette du cycliste si besoin.

Le réglage du casque est simplissime mais hyper efficace. Il ne bouge pas une fois réglé même sur des terrains accidentés. Le système ERGO FIT permet un ajustement idéal que ce soit au niveau du tour de tête ou de la jugulaire. Notons également une grande bande réfléchissante pour encore plus de sécurité lors des déplacements vélotafs du soir ou du matin. Pas de concession non plus sur la sécurité active, ce Sintesi est, comme ses homologues plus haut de gamme, équipé du système Kask WG11, le système de protection pour la tête Rotational Impact.

A mon sens, un petit éclairage par LED aurait été un plus, notamment pour les déplacements quotidiens en ville ou sur petites routes.

Sintesi Kask et Koo Cosmo
Le système de réglage Ergofit, facile, pratique et fiable à régler et un large insert réfléchissant pour la sécurité, photo Hugues Grenon

Testé en mode Gravel sur un brevet de 200 km notamment, par temps frais, ce casque n’a pas été un « poids » bien au contraire, sa légèreté et son confort m’ont été très précieux dans les moments difficiles.

En mode vélotaf, ce casque est tout aussi fonctionnel, sécurisant et confortable.

Enfin, sur des sorties route, il sait s’adapter à toutes les pratiques. Par temps froid, avec un bonnet en dessous, il se règle vite et bien. C’est vraiment l’idéal pour aller rouler dans de bonnes conditions. Quand la température monte, on ne souffre pas de la chaleur tant il est respirant.

Ce casque est pour moi un excellent produit, proposé à un prix plutôt raisonnable de 100 € pour un produit Kask, habituellement dans une fourchette de prix supérieure. Kask a voulu mettre ses technologies au service du plus grand nombre même si cela reste quand même un beau budget. Mais la sécurité n’a pas de prix et avoir un casque léger, confortable et design incite à le porter car il se fait oublier.

Juste le petit bémol de l’éclairage qui n’est pas présent sur ce modèle… dommage, de nos jours tous les casques devraient en être équipés à mon sens.

Toutes les infos sur le Kask Sintesi.

Lunettes KOO Cosmo

Sintesi Kask et Koo Cosmo
Des lunettes Cosmo assorties au casque Sintesi, photo Hugues Grenon

Les lunettes KOO, modèles Cosmo, en coloris Blonde Mat sont bien assorties à la couleur du casque. J’avais cependant le choix avec 6 autres couleurs.

Des lunettes extraordinaires ! Tout simplement.

En taille unique, les plaquettes de nez et les branches adhérentes procurent un maintien absolu même en gravel sur des chemins cahoteux, secs et rocailleux.

La monture est légère, flexible et hyper design. Moi qui ai l’habitude de lunettes plutôt typées « Sport », j’avoue avoir été séduite par ce modèle.

Sintesi Kask et Koo Cosmo
Des lunettes design, dans l’air du temps et passe partout, photo Séverine TAQUET

D’abord, citons le poids : seulement 24 g ! On peut difficilement faire moins.

Ensuite, la vision : très large et qui apporte une belle protection des projections, branches, etc. Les verres polarisés procurent une vision parfaite que ce soit en pleine lumière ou lorsque le soleil se cache ou encore en sous-bois, zones plus sombres et ombragées. A noter que les verres choisis sont les Classic Green dotés d’une catégorie de filtre 2 (luminosité moyenne) et d’une VLT (Transmission de la Lumière Visible) de 24%.

Les lentilles sont en polycarbonate pour une vision exceptionnelle et les verres polarisés évitent les reflets.

Autre particularité des lunettes Cosmo, et pas des moindres, les verres sont résistants aux rayures. Autrement dit, si elles sont abandonnées dans une poche ou traînant dans une sacoche, il y a de grandes chances qu’elles soient intactes ce qui n’est pas négligeable pour les baroudeurs que nous sommes.

Niveau design, j’aime autant porter ces lunettes pour faire du vélo que pour boire un café en terrasse.

Sintesi Kask et Koo Cosmo
En pleine lumière ou en sous-bois la vision reste large et nette, photo Hugues GRENON.

Annoncées comme polyvalentes pour les sports de plein air, j’aurai l’occasion dans quelques semaines de les porter en pleine mer lors d’une expédition maritime. On verra bien si elles sont aussi confortables sur terre qu’en mer.

Belle surprise pour moi avec cette monture de chez KOO, marque Italienne, filiale de KASK, fabriquée en Italie. Avec un prix de 120 €, ces lunettes sont d’un bon rapport qualité/prix.

Toutes les infos sur les lunettes Koo Cosmo.

Sintesi Kask et Koo Cosmo
Un design polyvalent, arrondi et plus « Street Wear » à gauche versus un design plus typé sport et anguleux à droite, photo Hugues Grenon

En photo, Hugues porte le modèle Koo Spectro, que Bike Café avait testé durant l’été 2021.

Ces deux produits m’ont réellement surprise par leur confort, leur légèreté et la qualité des matériaux. Très satisfaite à l’issue de ce test, je suis également contente de voir que les produits deviennent de plus en plus polyvalents et s’adaptent à différentes pratiques pour les sportives comme moi qui multiplient les activités.

Annonce
Séverine Taquet
Séverine Taquet
46 ans et presque 40 ans de pratique sportive : Basket Nationale 2 à l’US Valenciennes Orchies, Foot, VTT, Triathlon, Course à pied et depuis environ 2 ans j’ai découvert le Gravel !!!!!! Le vélo a toujours été présent dans ma vie, des tours de quartiers avec les copains à 8/10 ans aux sorties club JS Allonnes Triathlon 72 en passant par le vélotaf et les voyages à vélo. Et comme de la pratique à la mécanique il n’y a qu’un pas….j’ai passé mon certificat de Technicienne Cycles en 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur