Annonce
Annonce Zefal

La Ride

BD La Ride Dargaud Editions
La Ride

Attention : la lecture de cette BD est dangereuse ! Elle peut vous donner l’idée de sauter sur votre biclou pour partir sur la route pour un « Ride » de folie. Vous risquez fort, une fois sa lecture achevée, de tout plaquer pour partir sur les routes à votre tour, en quête de grand air et de retour aux sources.

La Ride nous propose de faire un pas de côté pour réfléchir et s’interroger sur les limites de notre vie quotidienne, son stress et sa vacuité. Vivre le nez dans le guidon, au sens figuré, ça finit par lasser. Vivre avec les mains sur le guidon et la tête dans les nuages, c’est tout de même autre chose !

Annonce
Annonce Garmin Edge 1050

La Ride, c′est le meilleur moyen que Simon et Florent ont trouvé pour tromper la routine parisienne. Le premier est livreur à vélo, l’autre bosse dans la pub. Les deux ont bien besoin de changer d’air. C’est décidé, ils partiront ensemble à l’aventure.

Je me suis laissé emporter par « La Ride », autant par le projet cycliste et par le projet « littéraire ». Le 9ème art est un moyen puissant pour réveiller notre imaginaire. En ce début de printemps, cette lecture a rencontré mes propres projets cyclistes. Dans la La Ride, il y a un coté « Tintin » dans l’illustration simple et expressive. Le trait raconte autant que le texte et je retrouve le vécu du cycliste dans ce bike road movie. À lire absolument… parution le 21 avril 2023.

J’ai adoré cette phrase pleine de sens « Le vélo est le moyen de transport le plus rapide du monde : à peine les fesses posées sur la selle, on est déjà ailleurs. » Effectivement, à l’opposé de la vitesse, rapidement on se sent bouger et voyager dans une autre dimension.

Informations

  • Titre : La Ride
  • Auteur(s) : Simon Boileau (pour le scénario) et Florent Pierre (pour les dessins)
  • Editeur : Dargaud
  • Site web éditeur : https://www.dargaud.com/bd/la-ride-bda5420300
  • Nombre de pages : 108
  • ISBN : 9782205202137
  • Date de publication : 21/04/2023
  • Prix TTC : 18 €

Pitch de l’éditeur

Annonce
Annonce Cycles AJP

Une « ride » – à prononcer (« raïde »), bien sûr ! – c’est une balade en vélo.

Simon et Florent racontent la première impulsion, celle qui donne envie de larguer les amarres (pour une durée déterminée) et expérimentent qu’ « on ne fait pas un voyage, c’est le voyage qui nous fait », comme l’a écrit l’immense écrivain voyageur Nicolas Bouvier. Un voyage en vélo façon buddy movie et pieds nickelés, de Paris à la Bourgogne, le tout en 5 jours, c’est aussi une manière d’aborder le territoire différemment, et de se retrouver un peu au bout du chemin !

Bande Dessinée La Ride Dargaud Editions
Bande Dessinée La Ride Dargaud Editions

À propos des auteurs

Simon Boileau

BD La Ride Dargaud Editions
Simon Boileau – photo Rita Scaglia

Né en 1990, Simon grandit au plus profond de la diagonale du vide. Quand il ne fait pas assez beau pour jouer dehors, il trompe l’ennui le nez dans les bandes dessinées. Entre le dessin et les belles histoires, son coeur balance : il entame des études de graphisme à Lyon, mais finit par bifurquer vers la création audiovisuelle et numérique. Pour autant, la passion des bulles ne le quitte pas.

Annonce
Annonce Selle San Marco

De ses années en école d’art, il garde une poignée de compagnons de route qui l’accompagnent encore aujourd’hui au quotidien. Avec eux, il fonde le collectif d’artistes CHÂTEAU à Paris. On peut enlever l’enfant des grands espaces, mais les grands espaces de l’enfant, ça non : dès qu’il en a l’occasion, Simon enfourche un biclou et déserte la capitale en compagnie de son acolyte Florent Pierre. Ensemble, ils trouvent dans le voyage à vélo un exutoire, un point de vue neuf sur la France dite « périphérique » ainsi qu’un véritable catalyseur d’aventures. Bien vite, le tandem décide de partager quelques tranches de route sous forme de strips publiés sur les réseaux sociaux. « La Ride » est née.

BD La Ride Dargaud Editions
Florent Pierre – photo Rita Scaglia

Florent Pierre

Florent Pierre est né en 1991 en Bourgogne. Si ses parents espéraient le voir reprendre les vignes familiales, il se passionne très tôt pour le dessin et entame un cursus en design graphique qui le mènera à Nevers puis à Lyon.

Diplôme des Beaux Arts en poche, il « monte » à la capitale pour fonder son propre studio (Atelier Pierre Pierre) ainsi que le collectif d’artistes CHÂTEAU avec ses camarades de promotion. Aussi trépidante soit la vie parisienne, l’enfant du pays a la nostalgie des grands espaces. Avec Simon Boileau, il sillonne l’hexagone à vélo. Convaincus que la selle d’une bicyclette offre une expérience unique de la France et du voyage, les deux compères se mettent en tête de raconter leurs aventures sous forme de strips publiés sur les réseaux sociaux. « La Ride » est née.

Annonce
Annonce Trek Madone 8e Gen

En 2020, le duo remporte le premier prix de BD numérique au Festival d’Angoulême. Ces adeptes de la longue distance se lancent alors, tête dans le guidon, dans une épreuve d’endurance d’un autre type, l’écriture d’un album. Ligne d’arrivée : mars/avril 2023 (Dargaud).

Annonce
Patrick
Patrick
Aix-en-Provence - Après la création de Running Café, la co-fondation de Track & News Patrick remonte sur le vélo en créant Bike Café. Il adore rouler sur route et sur les chemins du côté de la Sainte-Victoire. Il collabore en freelance à la revue Cyclist France. Affectionne les vieux vélos et la tendance "vintage". Depuis sa découverte du gravel bike en 2015, il s'adonne régulièrement à des sorties "off road" dans sa belle région de Provence.

3 COMMENTAIRES

  1. Tout ça à l’air bien sympa. J’aime beaucoup le graphisme et c’est vrai que la BD a le vent dans le dos (désolé pour la métaphore facile).

    Gros soupir cependant à propos du titre. Encore, toujours, de l’anglais. Est-ce le seul viatique pour la modernité, un passage obligé pour parvenir à vendre ?

    Le français est pourtant riche !
    Quelle paresse intellectuelle !
    Des néologismes français, si on fait un effort, on peut en trouver et surtout, en créer !
    C’est ça qui serait moderne !

    C’est un peu désespérant…

    Anglais ou pas, je souhaite quand même un grand succès à ce projet et je vais voir où je peux en trouver.

  2. Tout ça à l’air bien sympa. J’aime beaucoup le graphisme et c’est vrai que la BD a le vent dans le dos (désolé pour la métaphore facile).

    Gros soupir cependant à propos du titre. Encore, toujours de l’anglais. Est-ce le seul viatique pour la modernité, un passage obligé pour parvenir à vendre ?

    Le français est pourtant riche !
    Quelle paresse intellectuelle !
    Des néologismes français, si on fait un effort, on peut en trouver et surtout, en créer !
    C’est ça qui serait moderne !

    C’est un peu désespérant…

    Anglais ou pas, je souhaite quand même un grand succès à ce projet et je vais voir où je peux en trouver.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur