Annonce
Annonce Nature Is Bike 2024

AccueilDécouvertesRencontresAuguste construit des vélos sur le causse Méjean

Auguste construit des vélos sur le causse Méjean

Victor Duchêne est un jeune cadreur, qui aurait pu embrasser les métiers du bois, comme son grand-père qui était menuisier ou son père qui construisait des charpentes. Il a préféré l’acier, mais de cette filiation, il a gardé pour sa marque le prénom de son aïeul : Auguste. Le bois reste néanmoins présent dans sa vie, car sa femme est arboricultrice et gère une forêt qui pousse autour de chez eux, sur le Causse Méjean dans les Cévennes. Comme beaucoup de ses confrères artisans, Victor n’a pas eu besoin de s’établir en ville dans une rue commerçante, sa vitrine est sur Instagram et son atelier est ouvert pour vous recevoir. La visite du lieu se mérite, car il faudra faire quelques kilomètres sur une piste, mais le paysage vaut le détour, les vélos sont superbes et l’homme est sacrément intéressant… (photos Victor Duchêne)

Art et vélo 

Victor a aujourd’hui 32 ans et son parcours est déjà riche d’expériences multiples. Sa formation artistique a vraisemblablement influencé son évolution, qui s’est réalisée en plusieurs étapes. Parti à Bruxelles pour poursuivre ses études dans le domaine de l’art et de la photo, il dévie progressivement vers la restauration de vélos. Durant ses études en Belgique, il récupère des vélos sur le marché aux puces du Jeu de Balle, pour les transformer en intégrant des éléments modernes afin de les améliorer. Il part ensuite à Londres et finalement s’oriente, de façon plus professionnelle, vers cette activité. « J’ai préféré chercher un travail dans le monde du vélo pour gagner ma vie, plutôt que de faire de la photo alimentaire, qui ne m’attirait pas beaucoup », me dit Victor.

Auguste construit des vélos sur le causse Méjean
C’était un magasin qui comprenait un atelier où les clients pouvaient venir faire réparer leurs vélos
Annonce
Annonce Selle San Marco Regal

Quelques mois après son arrivée à Londres, Victor se lance et créé sa propre boutique. Par un heureux concours de circonstance, il trouve un local pour ouvrir un café vélo. « C’était un magasin qui comprenait un atelier où les clients pouvaient venir faire réparer leurs vélos. Ils pouvaient également en acquérir un, en choisissant parmi les vieux vélos de mon stock et choisir également les pièces qu’ils voulaient monter dessus. La première partie du local était un café avec une belle machine et c’était un lieu de rencontres et de partages avec des animations et des concerts », précise Victor. Il faut dire que Victor est également amateur de musique, un domaine dans lequel il s’est essayé en mélangeant images et sons.  

Auguste construit des vélos sur le causse Méjean
Bespoked UK à Bristol est un salon spécial et unique où Victor a déjà exposé ses réalisations. Il y retournera en 2024 pour présenter 3 vélos, dont celui de Thierry Saint-Léger.

Le magasin, sur lequel trônait déjà l’enseigne « Auguste Handmade », marchait bien mais au bout de quelques années, Victor et sa compagne décident de revenir en France pour s’installer dans les Cévennes. « Je suis quelqu’un qui vient de la campagne et j’ai toujours aimé les grands espaces et vivre dans la nature ». Ce n’est pas par hasard que Victor et Léa, sa compagne, s’installent dans les Cévennes. En fait, c’est le lieu d’enfance de Léa, qui est arboricultrice et gère une parcelle de forêt dans le Hameau de Fretma à Vebron, où ils habitent. L’atelier de Victor est ici en pleine nature et pour venir, il faudra emprunter une piste dans ce domaine situé en plein Parc National des Cévennes.

Je suis un amoureux des gros pneus.

Auguste construit des vélos sur le causse Méjean
Ce tandem a été utilisé pour le mariage de Léa et Victor. Il date des années 40 et Victor l’a doté de freins à disque, de gros pneus et il a renforcé la fourche par un montage Trus

La palette des réalisations de Victor est très vaste. C’est ce qui me fait dire qu’il pense son travail de cadreur avec un œil artistique. Il touche à toutes sortes de vélos, mais ce sont les « gros pneus » qui ont sa préférence : VTT, randonneuse classique, vélo de bikepacking… Cela ne l’a pas empêché de répondre à la commande de Thierry Saint-Léger, venu presque en voisin, pour lui commander le remplaçant de son cadre Victoire qui était bien fatigué. « J’ai beaucoup apprécié réaliser ce projet car pour moi, il symbolise l’essence même du vélo. C’est une machine sur laquelle on ressent tous les aspects de la géométrie et toutes les vibrations dans le cadre ». On sent que Victor a pris plaisir à fabriquer ce vélo qui paraît simple comme cela, mais qui nécessite une attention particulière pour le rendre souple à certains endroits, rigide à d’autres. En plus Victor a ajouté sa patte en proposant à Thierry un croisement assez réussi des haubans arrières, en haut du tube de selle.

Un style de vie 

Auguste construit des vélos sur le causse Méjean
Le Causse Méjean inspire sans aucun doute Victor Duchêne
Annonce
Annonce Assos

Le choix de vivre dans une région où les rigueurs du climat influencent les activités est courageux. Le hameau de Fretma, où Victor s’est installé, est situé à 1.139 m d’altitude. Ce cadre de vie en pleine nature, est inspirant pour Victor. Il contribue à sa créativité dans le calme et la plénitude des lieux. L’hiver, la neige recouvre le Causse et comme dans sa région d’origine, le Jura, cette période sera propice à des travaux à l’atelier et à une réflexion sur de nouveaux projets. 

Dans un mois, Victor ira au Bespoked à Dresde en Allemagne mi-octobre pour y exposer 3 vélos. Le fameux tandem qui va lui permettre de montrer d’où il vient, le fixie de Thierry et ses haubans croisés et un VTT 29 pouces qu’il aime bien. C’est important pour un cadreur de venir observer le travail des autres et de montrer ses propres réalisations. Victor sera également présent sur le Concours de Machines 2024 dont le thème sera sans doute le VTT.

Le podcast avec Victor Bla Bla #90

Contacts

Site internet : https://www.augustehandmade.com/

Instagram : https://www.instagram.com/augustehandmade/

Facebook : https://www.facebook.com/augustehandmade

Annonce
Patrick
Patrick
Aix-en-Provence - Après la création de Running Café, la co-fondation de Track & News Patrick remonte sur le vélo en créant Bike Café. Il adore rouler sur route et sur les chemins du côté de la Sainte-Victoire. Il collabore en freelance à la revue Cyclist France. Affectionne les vieux vélos et la tendance "vintage". Depuis sa découverte du gravel bike en 2015, il s'adonne régulièrement à des sorties "off road" dans sa belle région de Provence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur