Annonce

Accueil MATOS NOUVEAUTÉS Ceramiq : l’ambition vosgienne du textile outdoor

Ceramiq : l’ambition vosgienne du textile outdoor

0
Annonce

Céramiq, jeune entreprise vosgienne, dont nous avons eu la chance de tester la première collection en janvier 2014, a sorti depuis plusieurs semaines sa seconde collection. La gamme s’est bien étoffée et ne se limite plus aux premières couches on y trouve désormais des équipements vélo, trialthlon, sportswear, ski nordique …

Une nouvelle fois la créativité est au rendez-vous, avec une collection femme dont certains modèles sont particulièrement originaux.

Une gamme bien étoffée et ne se limite plus aux premières couches

Céramiq s’appuie sur un textile polyvalent et multi-activités grâce à sa technologie « Gold reflect line » qui a fait son succès.

Annonce

« Tous les sous-vêtements de la gamme intègrent la technologie céramique GOLD REFLECT LINE, plébiscitée depuis de nombreuses années par des athlètes de tous niveaux, amateurs comme professionnels.

Gold Reflect’Line® est une combinaison d’une trentaine d‘oxydes de métaux issus de roches volcaniques. Chauffés à 1600° C puis mélangés à un liant polyuréthane, ils forment un complexe appliqué sur un textile qui permet d’une part de capter 
les infrarouges lointains produits par le soleil et d’autre part de faire miroir à ceux dégagés par le corps. 
La synergie ainsi créée procure une sensation de confort corporel très appréciée des sportifs.

Les sous-vêtements CERAMIQ ont été conçus pour procurer un confort exceptionnel pendant la pratique sportive et en période de récupération. Légers et polyvalents ils offrent une grande liberté de mouvement et procurent une sensation de bien-être qui perdure après l’effort.

Les matières premières textiles sont produites et transformées en Europe. Elles sont conformes à la législation Reach et Oekotex (absence de substance chimique). La confection des vêtements est faite en Tunisie. »

Pour ma part, j’ai testé le cuissard Galibier et le haut Alpe d’Huez pour le cyclisme ainsi que le haut Chamonix pour le trail.

Galibier et Alpe d’Huez riment avec vélo

Annonce

Ce cuissard bretelles cycliste homme, avec pad et coutures ergonomiques assure le transfert d’humidité et un confort de mouvement
. Il présente un marquage CERAMIQ rétro-réfléchissant sur les cuisses et une finition antiglisse avec une bande siliconée aux cuisses.

Il possède un « pad » multicouche avec une épaisseur variable thermo-formée pour la protection antichoc des parties principalement en contact avec la selle. L’enveloppe est en maille bi-stretch OUTLAST® et SANITIZED®. Il est composé de 3 mousses :

  • Mousse absorbante 3 mm densité 60
  • Mousse antichoc 7 mm densité 120
  • Mousse absorbante 3 mm densité 60 Protection UV 50+

Prix public

Cuissard : 89,00 €

Maillot : 79,00 €

Site constructeur

Infos et commandes en ligne 

Le test

J’ai testé la tenue cycliste sur les pentes du Ventoux en mai et depuis régulièrement sur mes sorties dans l’arrière pays montpelliérain.

Sur le Ventoux les températures étaient plus froides que durant ce mois de juillet caniculaire. J’ai donc pu vérifier la qualité de la membrane gold reflect line en terme de thermorégulation. Mon avis n’a pas changé depuis mes premiers tests en 2014, cette membrane est vraiment étonnante dans le sens chaud-froid. J’ai trouvé ses limites dans la descente du Ventoux où le vent frais a eu raison de ma température corporelle et j’ai dû mettre une veste coupe-vent pour me réchauffer et descendre.

La peau de chamois manque un peu de densité pour tenir sur des sorties longues. Je la préconise pour les sorties de max 4 h.

Les poches à l’arrière du maillot permettent d’emporter tout le ravitaillement, le téléphone, … Une petite poche se ferme par une fermeture éclair, cela permet d’y loger une clé de voiture ou tout ce que l’on souhaite mettre en lieu sûr. Néanmoins, il est difficile de la manipuler en roulant : l’ouverture se fait sans mal, mais la fermeture d’une main est plus compliquée.  Les poches manquent un peu de structure.

Le col est bien plaqué sur le cou sans être compressif et les fermetures éclair sont de bonne qualité.

Bilan

La membrane est vraiment top pour les sorties estivales. Cette première tenue cycle est cependant victime de sa jeunesse et quelques points pourraient être améliorés pour en faire un incontournable destiné aux cyclistes.

Chamonix rime avec le Trail

Pour le trail j’ai testé le modèle CHAMONIX

Ce débardeur homme, avec coutures ergonomiques assure un excellent transfert d’humidité et un confort de mouvement. Impression céramique intérieure, poche zippée arrière, épaules larges pour un bon appui de sacs à dos et porte-bidons. Idéal pour la pratique de la course à pied par forte chaleur et pour la pratique de sport en salle comme squash, tennis. Il peut également devenir une « 1ère peau » pour sports collectifs comme le handball ou le basket, etc.

Protection UV 50+.

Tailles disponible : S – M – L – XL – XXL

Prix public

69 €

Site constructeur

Voir infos et commande

Là encore la membrane est top le transfert d’humidité se fait parfaitement pour avoir la sensation de rester sec. Le débardeur très léger donne une totale liberté de mouvement et est très agréable à porter.

Ceramiq enfonce le clou avec cette collection complète qui va s’imposer sur le marché des textiles outdoor.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Quitter la version mobile