La suprématie de l’alu et du carbone dans la fabrication des cadres de vélo performants est une réalité. Mais face à cette vague industrielle déferlante la résistance s’organise. Elle est souvent l’oeuvre de sociétés artisanales qui fabriquent des cadres en acier ou en titane qui sont des alternatives très intéressantes pour des vélos aux caractéristiques particulières. Pour la pratique de Gravel bike par exemple on va pouvoir trouver des réalisations qui « tiennent la route » face aux moulages ou aux soudures en série.

Track & News
Soudure chez Caminade – photo ©Caminade

À l’époque où la seule préoccupation du cycliste était de faire baisser le poids de son vélo l’acier est devenu « as been » face à l’alu dans un premier temps et au carbone ensuite. Pourtant, si on ramène la part du poids du cadre au poids total du vélo on serait étonné. Un beau cadre acier artisanal pèsera quelques centaines de grammes de plus qu’un cadre en alu. Par contre, si vous confiez votre besoin à un constructeur compétent il vous mitonnera un cadre à vos mesures car le soudo-brasage autorise des cotes et des angles à la carte.

Nous avons récemment parlé de la marque allemande Bombtrack dont nous avons testé le Hook et également de la marque artisanale Caminade qui fabrique un super vélo de Gravel.  En flânant sur les stands du Roc d’Azur et en suivant notre flair de « dénicheur » de Gravel bike nous avons fait quelques nouvelles découvertes dont les productions 100% françaises et « sur mesure » des cycles Victoire et celles plus semi-industrielles des cycles Sobre conçus en France et fabriqués « off shore ». Ces deux marques ont néanmoins un point commun : elles vous proposent de « customiser » votre vélo de Gravel sur la base d’un cadre en acier.

On crie Victoire …

Track & News
La base des modèles Gravel chez Victoire est le cadre Versus – photo ©T&N

La petite société Victoire est née à Clermond-Ferrand dans la région qui fut autrefois la patrie du cycle français. Elle est à la pointe de ce qui se fait de mieux en matière de cadre en acier. Majoritairement réalisés en Colombus et dans une moindre mesure en Reynolds ou en Tange, ces cadres sont de véritables oeuvres d’art. La fabrication et le montage font la part belle à des équipements français ou européens mais c’est le client qui choisit. Le vélo que nous avons admiré à Fréjus est équipé d’une selle Berthoud par exemple …

Le vélo Victoire dédié à la pratique du Gravel bike sera le Versus Disc qui est un vélo capable de rouler à la fois sur les routes et les chemins, en toutes saisons et toutes conditions. Le cadre, soudo-brasé dans l’atelier de Clermont-Ferrand, est assemblé à partir de tubes spéciaux « bi-oval » pour le triangle avant et de tubes Columbus Zona pour l’arrière. Il reçoit également des pattes 3D et une douille de direction de 44 mm Paragon Machine Works. Il est associé à la fourche en carbone Columbus Mud Disk. Ce modèle reste un exemple et une base de discussion car le client pourra toujours affiner son besoin pour obtenir du « sur- mesure »…

Track & News
Le Versus : le Gravel bike selon les cycles Victoire … photo ©Cycles Victoire

Le Versus Disc est disponible en kit cadre, avec une fourche pour la pose de disques sur mesure disposant de passages de câbles internes. Le kit cadre est disponible à partir de 1300 € et vélo complet dès  2800 €.

Infos sur le site des cycles Victoire 

Et si on roulait Sobre

Track & News
Le cadre Versatile de Sobre … un modèle acier conçu dans le Beaujolais – photo ©T&N

Du côté de chez Sobre ce n’est pas la même démarche … La conception est faite en France dans le Beaujolais ainsi que toute la finition (peinture, passages de câbles, …) mais les cadres sont fabriqués en Asie à Taiwan. Laurent Zanotti, co-fondateur de la marque, ne s’en cache pas et tout est clair dans le process que l’on ne pourra pas comparer à celui des cycles Victoire. Le prix ne sera pas le même non plus il sera divisé par deux mais bien sûr ce n’est pas comparable car ici pas de « sur-mesure » dans les cotes du cadre.

Le modèle que nous avons vu à Fréjus et qui correspond à un usage Gravel Bike est le Versatile qui a été prototypé en janvier 2015 et qui est maintenant en production. Le coût du cadre se situant autour de 560 € (avec la fourche : direction montée à la demande) le prix moyen du montage devra rester cohérent par rapport à celui du cadre et il aboutira à un prix de revient autour de 1500 € . Beaucoup de clients font le montage eux-mêmes avec des pièces de leur choix ou de la « récup ».

Track & News
Le Versatile … dans les vignes du Beaujolais – photo ©Sobre

Infos sur les cycles Sobre

4 COMMENTAIRES

  1. L’acier restera toujours l’acier: ce matériau traverse les âges, les frontières, les modes.
    Le poids n’est pas pour moi l’argument massue:
    vu mon niveau amateur, ce n’est pas quelques grammes en plus ou en moins qui me rendront plus performant.
    Si je regarde le rapport solidité/longévité/confort/prix, l’acier est imbattable.
    Ne pas oublier la marque Surly qui fabrique des cadres en très grande taille pour un coût abordable.

  2. L’acier autorise les petite productions et des choix singuliers, atypiques (pour des pratiques alternatives) que se permettent moins des grandes firmes du vélo. Rengg, Salamandre, Caminade, Sobre, Victoire, Edelbikes,… (pour la France), On One, Singular,… (pour nos amis d’outre Manche) ,Vanilla Bicycles, Surly, Salsa, The North Cycles, Rock Lobster, All City, Konga, Signal, Kelly, Spot, English, 44 Bikes,…(pour nos amis d’outre atlantique)…autant de marques permettant de trouver son vélo et d’inventer la pratique qui va avec.

LEAVE A REPLY