Le rouge est sûrement la couleur la plus fascinante et la plus ambigüe qui soit. Elle joue sur les paradoxes, anime des sentiments passionnels en complète contradiction. C’est une couleur chaleureuse, énergique, pénétrante et d’une certaine manière rassurante et enveloppante.

Le rouge : couleur chaude ne laisse donc pas indifférent et c’est là toute sa force. Cette couleur remue les passions, qu’elles soient positives ou négatives. On la retrouve souvent associée au vélo et certaines marques la déclinent avec bonheur dans le design de leurs produits. Et puis dans le véo il y a le célèbre maillot amarillo du leader de la Vuelta et le célèbrissime maillot à pois rouges du meilleur grimpeur du Tour de France.

rudy-project-03Voici donc, sur des nouveautés dénichées, testées ou bientôt en test sur Bike Café des exemples de la présence du rouge dans l’univers vélo.

matos-unPasso Giau un nouvel e-bike routier chez Fantic

Le Passo Giau est un col des Dolomites s’élevant à 2 236 mètres c’est aussi un nouveau concept de « e-bike routier » particulièrement séduisant créé par Fantic. Le vélo est « fun » et performant avec un cadre carbone et des géométries adaptées à la performance. Il est équipé du nouveau moteur électrique Fazua avec une batterie discrètement intégrée au cadre du vélo. Son poids est léger (12,5 kg) et son design est exclusif et élégant.

Bike Café

Les équipements sont de qualité et on pourra choisir entre mono ou double plateau. Il est équipé avec le groupe de SRAM Force et des accessoires FSA. Le moteur offre un maximum de soutien jusqu’à 25 km/h et vous pouvez décider quand l’utiliser : pour un départ difficile, lorsque vous êtes fatigué ou lors de montées de cols.

Nous devons le tester très bientôt sur les routes de Provence.

Poids : 12,5 kg

Prix : 4990 €

Infos sur le site

matos-deuxLunettes Syntrix de Rudy Project

Le nouveau modèle de lunettes pour le vélo Sintryx combine style et performance. La structure complète de la monture offre une haute protection avec un large champ de vision. Doté de multiples fonctions, le modèle Sintryx réunit une structure globale étonnante intégrant une parfaite ventilation grâce au système Power Flow. Des embouts adaptables pour un confort optimal avec le port d’un casque, des ponts de nez ergonomiques ajustables pour toutes les formes de visage, la possibilité d’insérer ses verres correcteurs font du modèle Syntrix une lunette extrêmement confortable.

Bike Café
Syntrix Rudy Project … le bon plan – photo BC

Mais la fonction la plus remarquable de Syntrix réside dans le nouveau système de remplacement de verres : une simple pression sur le logo central libère la partie inférieure de la monture, permettant au verre d’être déplacé sans que le verre ou la monture ne subissent de pression. Pour en arriver à cette nouvelle structure et géométrie, modelée à l’aide d’un outillage complexe, Rudy Project a développé un système spécifique (Ergonose XI) : des ponts de nez faits de l’alliage de deux polymères augmentant l’adhérence et le confort.
Syntrix est disponible avec différents types de verres incluant Impact X, les verres dotés de la technologie photochromique la plus avancée, conçus pour garantir une protection des yeux inégalable, ou encore les nouveaux verres dotés de la technologie Polar 3FX HDR qui éliminent les reflets et améliorent les contrastes.

rudy-project-04

Essayées par Bike Café ces lunettes sont particulièrement confortables et surtout l’optique est irréprochable. Les verres photochromic 2 rouge qui les équipent apportent un gain particulièrement significatif de netteté.

Ayant malheureusement une très mauvaise vue liée à la détérioration de mes nerfs optiques j’ai apprécié le gain de netteté apporté par les verres. La ventilation des lunettes est très bonne et autorise les efforts par temps frais sans avoir de buée. Par temps gris et dans le brouillard on constate un gain de luminosité intéressant.

Testé sur Bike CaféBike café

Prix : 139 €

Infos sur le site

matos-troisCasque Racemaster de Rudy Project

Racemaster est le nouveau casque de Rudy Project conçu pour augmenter le confort, la sécurité et la performance. Il incorpore des technologies de pointe telles que MIPS® ou HexocrushTM.

Bike Café
photo BC

Des caractéristiques techniques innovantes, un design compact et un style agressif font du Racemaster un modèle plutôt séduisant. Mais c’est du point de vue de la sécurité que Racemaster se distingue avec une coque intérieure utilisant le système Hexocrush, une structure révolutionnaire conçue pour atteindre des niveaux de sécurité supérieurs et plus efficaces en absorption. Elle fusionne deux types différents de matériaux qui se différencient par leur densité. Cette structure caractérisée par une forme hexagonale contribue, par cette géométrie, à une meilleure capacité d’absorption des chocs tout en dissipant l’énergie de l’impact latéralement et radialement.

Racemaster est également disponible en version MIPS® (Multi-directional Impact Protection System), le système de protection crânien révolutionnaire qui permet d’absorber l’onde de choc en cas d’impact latéral évitant ainsi la rotation du cerveau dans la boîte crânienne et les lésions irréversibles qui peuvent survenir. Inspirée par le liquide céphalo-rachidien, la couche ajoutée entre le casque et la tête réduit la force de rotation qui serait autrement transmise au cerveau en cas de chute.

Bike Café

Le modèle que j’ai testé pour Bike Café ne dispose pas de l’option Mips. J’ai apprécié le confort et la légèreté du produit. Le test d’un casque heureusement n’a pas été jusqu’à l’essayer dans sa finalité. On reste prudent au Bike Café 😉 mais la technologie Hexocrush est rassurante. Le revêtement est moulé avec deux densités de mousse différentes et la structure en forme d’hexagone offre une meilleure absorption des chocs en dissipant les forces d’impact.

Livré dans une belle pochette en tissu micro-fibre pour le ranger, une visière amovible, et une garniture supplémentaire pour l’intérieur du casque.

Petit détail : vous pouvez placer vos lunettes en les glissant dans deux évents arrières un petit ergot les maintiendra en place et évitera de les perdre en roulant.

Bike Café

Attention au choix de tailles … Il n’y en a que 2 : S/M (du 54 au 58) et L (59 au 61) . Si vous faites comme moi 58 de tour de tête prenez plutôt du L pour pouvoir y glisser une casquette – ou un bonnet en cette période hivernale – sous votre casque par exemple.

Testé sur Bike Café Bike café

Infos sur le site

Prix : 229 €

matos-quatreCycle! magazine #10

Consacré principalement à l’Italie, le numéro 10 de cycle! magazine évoque le Giro d’Italia (100ème édition et des histoires de celles du passé), aborde les exploits des coureurs français sur la Milan – San Remo et le Tour de Lombardie, part à la découverte des Alpes Orientales (Parc national du Stelvio) et Occidentales (VéloViso) avec un détour par la Toscane (Christian Louboutin Bike Polo Tournament de Florence et Cyclevendange! à Montepulciano).

Bike Café

L’édition 2017 du Born to Ride est largement racontée par François Paoletti, tandis que le portfolio décrit en images La Petite Course Crit! de Paris.

Ce magazine, qui ressemble plus à un livre, ne se trouve pas facilement en kiosque mais quelques bons vélocistes le distribuent. Il reste l’abonnement qui vous permettra de le recevoir chez vous sans avoir à le chercher partout.

Une des lectures préférées de Bike Café Bike café

Prix : 14 € – abonnement 4 numéros 50 €

Infos et abonnement sur le site

matos-cinqSilca le couteau de l’armée italienne

Le multi-outils Italian Army Knife SILCA est différent des multi-outils conventionnels. Ce produit combine des outils forgés à mi-longueur ainsi que des plaques latérales en aluminium et en acier inoxydable.

Bike Café

La conception de l’outil est suffisamment longue pour permettre l’accès aux fixations encastrées et suffisamment courte pour ne pas subir de torsion ou de dommages. Des outils de longueur moyenne permettent également de positionner les outils dans le même plan, ce qui réduit l’épaisseur de l’emballage global de moitié. Les outils sont doublement chromés, les ferrures et bagues entièrement en acier inoxydable garantissent une longue vie sans corrosion. Les barres latérales en aluminium contiennent des aimants qui permettent de maintenir une attache rapide pour chaîne … ça peut servir.

Prix : 39,95 €

Infos sur le site 

matos-sixGore wear power trail

Cet équipement hautement respirant et résistant à l’eau est aussi un bon isolant. Il a été conçu pour la pratique du VTT et convient très bien pour le gravel. Idéal par temps froid et humide il vous permettra de mieux apprécier vos sorties.

Bike Café

La membrane Goretex n’est plus à présenter et son intérêt par temps humide et pluvieux est indéniable. Pour mes sorties gravel, qui ne nécessitent pas de soigner mon CX, j’utilise cette veste respirante et protectrice. Sa coupe permet d’être confortable et à l’aise dans mes mouvements.

Géniale la poche poitrine bien étanche avec le rabat recouvrant la fermeture éclair. L’arrière retombant sur le bas des reins protège bien des projections. La veste porte encore la marque Gore Bike wear … ça va changer elle portera le nom Gore wear tout simplement.

Testé sur Bike Café Bike café

Prix : 269,95 €

Infos sur le site

 

LEAVE A REPLY