La présence de Canyon pour deux jours de tests au pied de la Montagne sainte-Victoire a été appréciée. Cet événement était organisé avec l’AVC Aix et se déroulait sur la charmante petite place de la Mairie de Puyloubier. La marque allemande, qui distribue ses vélos uniquement sur internet, a besoin de venir à la rencontre des cyclistes pour leur faire essayer les nouveaux modèles. Le grand barnum noir que l’on voit habituellement au Roc d’Azur accueillait les personnes qui souhaitaient tester les nouveautés. Philippe, du Bike Café Aix en Provence, est venu en voisin et il a pu rouler sur 2 des vélos proposés en test : le tout nouveau gravel Grail équipé en Di2 et le VTT électrique Spectral ON.

Bike Café
Le barnum Canyon installé au pied de la montagne Sainte-Victoire – photo Philippe

Le terrain du test, qui est situé au-dessus du village de Puyloubier, est essentiellement caillouteux. Une seule partie des pistes est en terre dure. Les vélos seront mis à rude épreuve sur ce terrain rugueux et sec.

Canyon Grail 8.0 Di2

Bike Café
photo Philippe

Prise en main rapide du Canyon Grail 8,0 Di2 en taille M sur une boucle d’environ 10 km, 200 m de D+ avec 80% de piste.

Bike Café
photo Philippe

J’ai déjà parcouru cette boucle sur mon gravel habituel un GT Grade 105 carbone taille 55, équipé en tubeless 38/35 gonflés à 3/3,2 bars.

Bike Café
photo Philippe

J’ai apprécié le confort sans savoir si ce vélo de test était équipé en tubeless ou pas ni à quelle pression il était gonflé. Les pneus de 40 font le job et la vivacité à la relance vient en grande partie de la légèreté du vélo. Je me suis senti immédiatement à l’aise tant en montée (raidillons à plus de 15% passés en 34/34), qu’en descentes secouantes. J’ai trouvé la taille M un petit petite pour mon 1,80 m ce qui induit une direction un peu trop vive pour du gravel. Le cintre bi-plan est agréable mais devrait s’élargir plus en partie basse pour offrir une meilleure tenue et permettre une rotation – légère – des coudes vers l’avant dans les descentes techniques. Dommage qu’il ne soit pas possible de régler la position des cocottes, je les ai trouvées un peu basses pour moi.

Bike Café
photo Philippe

Canyon Spectral ON 8.0

Bike Café
photo Philippe

Test rapide du Canyon Spectral ON 8.0 en taille M sur une boucle d’environ  25 km avec 450m de D+.

Je connais ce terrain, parcouru avec mon habituel BMC Trailfox. J’ai récemment testé un Lapierre Overvolt AM Team et un Specialized Levo Comp Carbon 6 Fattie sur d’autres terrains du même type. J’ai été très impressionné par le ON : pas de flou en descente constaté avec des pneus de 2,6 / 2,8 de large, poids du vélo raisonnable et placé bas. Il ne génère pas de lourdeur dans la direction et se place facilement dans les virages serrés et avale les descentes avec pierres roulantes et marches.

Bike Café
photo Philippe

J’ai utilisé le mode Eco et je n’ai consommé qu’une barre. On peut en déduire une autonomie de 2000 m de D+ dans les mêmes conditions. L’écart d’étagement entre les 4ème et 5ème pignon ne se remarque que si l’on y fait attention. Je n’ai pas été enthousiasmé par les freins qui manquent de fermeté et qui offrent peu de progressivité. Sur mon vélo je suis équipé de Guide RS, donc le même maître cylindre mais avec came progressive en 180/180. Des améliorations / options qui dépendent de Canyon : un amortisseur à bonbonne séparée et une tige de selle Reverb. Il est dommage que pour son moteur Shimano on ne propose pas de manette minimaliste comme sur le Spé, un report des infos sur un gps / smartphone Bluetooth et une personnalisation des modes via une appli. J’aurais aimé un mode Eco plus faible me permettant de plus forcer en montée.

Bike Café
photo Philippe

LEAVE A REPLY