La petite reine de Nicolas Grenier - éditions du VolcanParu initialement en novembre 2017, nous avions loupé cet ouvrage au moment de sa première parution et c’est bien dommage. Cette nouvelle édition, nous donne l’occasion d’en parler. Ceci dit, ce n’est pas un livre d’actualité car Nicolas Grenier nous propose de redécouvrir, ou de découvrir des textes intemporels qui ont été écrits du 19ème siècle jusqu’à la période de l’entre-deux-guerres et qui abordent le thème du vélo. Autant vous le dire tout de suite, ce recueil de morceaux choisis est savoureux.

Nicolas Grenier a retrouvé des pépites littéraires. Parmi les auteurs choisis, il y a des noms célèbres, dont on sait que le vélo a été pour eux une source d’inspiration. Il y a aussi, et c’est là que le travail de Nicolas Grenier est particulièrement intéressant, des auteurs qui me sont parfaitement inconnus. Bellencontre Paracelse-Élie-Désiré, médecin inspecteur de la Société protectrice de l’enfance de Paris et professeur d’hygiène qui aborde dans un texte de 1869 l’intérêt du vélo pour les déplacements quotidiens et le loisir du dimanche. Aujourd’hui on le redécouvre, et on appelle ça l’écomobilité.

Je vous passe les extraits savoureux de textes sur le Tour de France avec des passages plus connus écrits par Albert Londres dans lesquels il est question de dopage. Le livre se lit comme le Tour, aussi par étape. Peu importe la séquence, on n’est pas obligé de commencer au début pour aller à la fin. La modernité des sujets aplanit le temps et les années qui nous séparent de ces différents chapitres. Les thèmes nous parlent, et pour chacun on peut les replacer dans notre monde moderne et se disant que le vélo a apporté véritablement un bouleversement sociétal important. Il suffit d’observer combien aujourd’hui il revient en force pour le comprendre.

Informations

  • Titre : La petite reine : une anthologie littéraire du cyclisme
  • Auteur(s) : Nicolas Grenier
  • Editeur : Les éditions du Volcan
  • Site web éditeur : Voir le site
  • Nombre de pages : 320
  • ISBN : 9791097339036
  • Date de publication : 13 novembre 2017
  • Prix TTC : 22,00 €

Pitch de l’éditeur

La petite reine de Nicolas Grenier
La petite reine de Nicolas Grenier – éditions du Volcan

Cette nouvelle anthologie littéraire du cyclisme nous offre à lire ou relire des textes, bien au-delà des anthologies sportives existantes. Elle présente un panorama d’écrits en langue française, avec des extraits de romans, essais, poèmes et articles de presse, du XIXe siècle jusqu’à l’entre-deux-guerres, qui restent encore modernes de nos jours.

On découvrira donc, dans ce livre, les fameux récits d’Alfred Jarry, Alphonse Allais, Albert Londres, Maurice Leblanc, Pierre de Coubertin, Octave Mirbeau, et beaucoup d’autres encore. Des auteurs célèbres ou moins connus, tombés dans l’oubli, mais qui en leur temps étaient les « vedettes » de chroniques sportives. Tous ces écrivains ont voulu décrire, à leur manière, cette mystérieuse machine, le vélo, qui comme l’automobile et le chemin de fer a révolutionné le transport dans les villes, les campagnes, la société. Sur leur bicyclette, les hommes, les femmes… et les enfants découvrent, enfin, la liberté, et aussi la fraternité.

Soixante textes, précédés d’une présentation de l’auteur, composent cette anthologie. Chaque chapitre aborde les grands thèmes du cyclisme, comme les loisirs, la compétition, la physiologie, la guerre, la ville, la technique. Ce « deux-roues » si particulier entraîne certains auteurs dans des envolées lyriques et poétiques.

Qu’il s’agisse d’une dame ou d’une jeune fille à bicyclette, d’un cycliste amateur ou d’un sportif professionnel, héros de la route et d’un jour, d’un flagorneur, d’un chroniqueur sportif, l’effort ou le plaisir de pédaler est toujours là, mais souvent contrebalancé par des descriptions pamphlétaires, sportives, sociologiques, techniques, à l’exemple de l’invention des pneumatiques par André Michelin, mais aussi humoristiques ou encore romantiques, tel le récit d’une promenade à vélo pouvant devenir érotique…

Du vélocipède au vélo de course en passant par la bicyclette ou encore le « vélocipard », il y en a pour tous les goûts. L’auteur a souhaité apporter une nouvelle vision du cyclisme dans la littérature. Ce livre s’adresse à toutes et tous, qu’ils soient sportifs, amateurs de littérature, spécialistes du vélo, universitaires ou tout simplement amoureux de la « petite reine ».

À propos de l’auteur

Nicolas Grenier se définit, comme un poète amoureux du cyclisme « non pratiquant », bien que ayant grimpé le col de l’Izoard dans sa jeunesse. Il a été bercé, dans son enfance, par les vélos, les dérailleurs, les pignons fixes et autres braquets accompagnés de récits épiques du « Vel d’Hiv », de la Cipale dans le bois de Vincennes, du Tour de France, et des cols des alpes.

LEAVE A REPLY