La marque ALÉ cycling, créée en 2013 est jeune, mais elle s’appuie sur 30 ans d’expérience préalables dans la fabrication de vêtements techniques pour le vélo. Aujourd’hui cette marque italienne est connue et portée par des champions comme ceux de la Movistar, et elle est partenaire de nombreux événements cyclistes. Installée près de Vérone, ALÉ cycling se distingue par ses vêtements aux couleurs audacieuses, ainsi que par la technicité de sa production. La veste irisée et les produits de la gamme Klimatik que nous avons reçus en test sont révélateurs de ces tendances avant-gardistes.

Découverte des produits

Alé Cycling - gamme Klimatik
Les coutures et le montage sont d’excellente qualité – photo Bike Café

Pas de doute ils sont forts les italiens, quand il s’agit de mode et de textile. Lorsque je déballe ce « combo » hivernal c’est tout d’abord la veste qui attire mon regard. J’ai immédiatement flashé sur le look que procure l’aspect irisé du produit. On pense que la veste est grise : pas du tout, dès que l’on bouge, des couleurs apparaissent au gré des rayons de lumière, allant du bleu nuit au bordeaux. C’est splendide et totalement original.

Alé Cycling - gamme Klimatik
Chaque pièce … veste, cuissard , gants, couvre chaussures évoque la qualité – photo Bike Café

La coupe est ajustée : ALÉ cycling est une marque sportive et la prise au vent de cette veste sera minimale. Les côtés et l’intérieur des manches sont en mesh pour faciliter l’aération. J’ai apprécié également le subtil marquage des logos ton sur ton qui savent être discrets. Un vêtement ALÉ se reconnaîtra, sans qu’il soit besoin d’afficher de façon trop contrastée le logo partout.

Alé Cycling - gamme Klimatik
Le fit parfait du cuissard long – photo Bike Café

Le reste : cuissard long, gants et protèges-chaussures est plus classique encore que les gants Néoprène et le cuissard me laisse entrevoir de belles subtilités qui devraient ajouter du confort à mes sorties hivernales.

Une veste réfléchissante

Ce n’est pas seulement pour faire joli que cette veste est « iridescent ». En fait, elle est recouverte de microsphères de verres qui s’éclairent dès qu’ils rencontrent une source lumineuse, offrant ainsi au cycliste une visibilité accrue sur la route en hiver.

Alé Cycling - Veste Iridescent gamme Klimatik
Alé Cycling – Veste Iridescent … je sens que je vais faire peur aux automobilistes – photo Bike Café

C’est l’antithèse de la veste jaune fluo. Elle est grise et sombre, ressemble à ces reflets d’hydrocarbure qui flottaient dans le port, que j’admirais étant enfant sans savoir qu’ils étaient préjudiciables à notre belle nature. Cette veste brille dès que les pinceaux des phares viennent lui caresser la peau. La nuit tous les chats sont gris sauf ALÉ cycling qui brille quand on l’éclaire. Attention cette brillance reste subtile et elle ne transforme pas le cycliste en « sapin de Noël ». Je la trouve efficace en complément d’un éclairage correct sur le vélo.

Alé Cycling - gamme Klimatik
La nuit tous les chats sont gris … mais certains se mettent à briller dans les phares. Le reflet est subtil mais suffisant en complément d’un éclairage correct sur le vélo – photo Bike Café

En tant que veste, sa grande qualité est la barrière qu’elle procure au vent glacial. Le froid Mistral vient se casser les dents face à cette protection. Son étanchéité face à la pluie reste moyenne, ce n’est pas son point fort mais elle vous protégera d’une petite pluie passagère..

Alé Cycling - gamme Klimatik
Alé Cycling – gamme Klimatik – Une fermeture « Alé » / retour serait la bienvenue sur cette veste – photo Bike Café

J’ai regretté l’absence d’une fermeture fonctionnant dans les deux sens permettant d’ouvrir la veste par le bas afin d’attraper le contenu des poches arrières du maillot. C’est une suggestion que je fais à ALÉ.

ALÉ humide, retour content et sec

Alé Cycling - gamme Klimatik
Des gants étanches avec un élément de visibilité sur le dos de la main – photo Bike Café

La veste et le reste des produits reçus appartiennent à la gamme Klimatik, les gants antidérapants en néoprène super étanches, les couvre-chaussures et le cuissard hydrofuge K-Idro qui est déperlant. L’ensemble de ces produits est cohérent pour un usage sous des températures allant de 4 à 15 ° C.  La qualité de l’ensemble est irréprochable et justifie le prix relativement élevé de cette gamme. Pour un cycliste régulier que les frimas n’arrêtent pas c’est un bon investissement.

Les gants ne sont pas les plus chauds que je possède. Leur vertu principale est l’étanchéité, si il fait froid une première couche de petits gants en soie est à prévoir. L’antidérapant du creux de la main et des doigts, permet de mieux tenir le guidon et évitent aux doigts de glisser sur le leviers de freins.

Alé Cycling - gamme Klimatik
Alé Cycling – gamme Klimatik … L’ensemble de ces produits est cohérent – photo Bike Café

Ce nouveau cuissard long de ALÉ cycling est une pure merveille. Super fit et composé de 2 mailles : une plus épaisse, reprenant en gros la surface d’un cuissard court et une plus fine pour le bas des jambes. En trompe l’oeil on peut penser que vous portez des jambières. Ce collant de vélo est hydrofuge sans PFOA signé KLIMATIK. Doublé entièrement  Protection et chaleur grâce au tissu bicolore bicolore et à la bandoulière en maille brossée micro-perforée. Il monte assez haut afin de bien protéger les reins et petit détail sur ses bretelles plates tr§s confortables de petits inserts silicone assure leur maintien. Le dos en maille aérée évite de se retrouver avec le dos trempé ce qui particulièrement désagréable en hiver.

Alé Cycling - gamme Klimatik
Des couvre chaussures faciles à enfiler – Alé Cycling – gamme Klimatik

Les couvre-chaussures sont faciles à enfiler grâce à une boucle derrière le talon qui permet de le ajuster sur les pieds. L’étanchéité est bonne

Alé Cycling - gamme Klimatik
Alé Cycling – gamme Klimatik

Parti sous une petite pluie fine et sur route mouillée, le ciel s’est heureusement vite dégagé. C’est souvent le cas dans notre belle région des Bouches-du-Rhône. L’écart des températures est parfois important entre le départ tôt le matin et le midi lorsque le soleil revient. Les produits Klimatik s’adaptent parfaitement à ces écarts.

Le bilan de ce test est totalement positif à part de le petit détail de la fermeture à glissière de la veste. Ce « combo » hivernal sera parfait entre 4 et 15 °C et il mérite son qualificatif de « Klimatik » sachant s’adapter à cette variation de plus de 10°C de température. Les moins frileux pourront survivre aux températures négatives matinales à conditions de doubler les gants et de prévoir plusieurs couches sous la veste. J’ai adoré l’esthétique sportive et très classe de l’ensemble. Le marquage subtil et les nombreux détails techniques placés à bon escient sur tous les produits. Je sens que je vais passer une bon hiver sur le vélo.

Les prix :

  • La veste : 213,90 € – Couleur : irisée
  • Les gants : 49 €
  • Les couvres-chaussures : 47,80 €
  • Le collant hydrofuge K-Idro : 147,90 €

www.alecycling.com/

LEAVE A REPLY