Si comme moi vous êtes, ou avez été sensibles aux sports mécaniques, la marque Goodyear évoquera sans doute des choses. On pense au NASCAR ou aux 500 Miles d’Indianapolis, mais restons dans le domaine des pneus de vélo, dans lequel il faut s’en souvenir, la firme américaine a fait ses premières armes dès 1898.

Goodyear a choisi de revenir dans le segment du pneu de vélo en abordant celui-ci par le côté « premium », avec une gamme clairement orientée haut de gamme, tubeless et en proposant plusieurs types de composants chimiques.

Le pneu qui a retenu notre attention est le Connector, que je vais vous présenter ici dans sa version haut de gamme, « Ultimate », en 120 TPI, utilisant la gomme « Dynamic: Silica4 ».

Test des pneus de gravel Gooddyear Connector Ultimate
Les pneus de gravel Gooddyear Connector en version haut de gamme, « Ultimate », en 120 TPI, utilisant la gomme « Dynamic: Silica4 » photo Laurent Biger

Sur la balance, c’est une bonne surprise, puisque ce pneu est plus léger qu’annoncé avec un poids de 435 g. Ce qui le place dans les meilleurs de la catégorie, puisque nous avons ici un pneu qui fait réellement 40 mm, et non pas 38 mm comme quelques uns de ses concurrents qui annoncent des valeurs parfois peu respectées…

Test des pneus de gravel Gooddyear Connector Ultimate
Les pneus de gravel Gooddyear Connector Ultimate sur la balance – photo Laurent Biger

Pour faire ce test je devais au préalable installer des fonds de jantes, afin d’être apte à rouler « Tubeless ». Pour cela j’ai utilisé le kit Tubeless de MUC-OFF que le distributeur français de la marque m’a fourni en même temps que ces pneus. Le kit est composé de valves, fond de jantes et de raccords étanches pour parfaire le montage. Tout cela est disponible en version CX/GRAVEL, avec une largeur du fond de jante adaptée à notre pratique. Ce kit est complété par du liquide préventif.

Test des pneus de gravel Gooddyear Connector Ultimate
Le Kit Tubeless MUC-OFF utilisé pour le montage des pneus – photo Laurent Biger

L’installation se fait plutôt aisément, la largeur étant parfaitement adaptée aux jantes. Un raccord permet de recouvrir la zone où le fond de jante se superpose sur quelques centimètres. Cependant, à l’occasion d’un changement de pneus après ce test, je me suis aperçu qu’il n’avait pas une grande utilité, car il s’était en grande partie décollé, contrairement au fond de jante, qui était bien en place. Les valves sont particulièrement bien finies et permettent d’ajouter une note esthétique non négligeable, pour ceux qui accordent de l’importance aux détails.

Test des pneus de gravel Gooddyear Connector Ultimate
Les valves sont particulièrement bien finies – photo Laurent Biger
Test des pneus de gravel Gooddyear Connector Ultimate
Le raccord permet de recouvrir la zone où le fond de jante se superpose – photo Laurent Biger

Montage terminé, on va pouvoir aborder le fond du sujet avec le test de ce pneu américain. J’ai pu le tester dans un premier temps sur le nord du Vaucluse (autour et sur le Mont Ventoux) en décembre, puis dans le massif des Maures (Var) en janvier. Un test effectué sur un vélo NS BIKES RAG+ durant 460 km. Une distance qui reste insuffisante pour être objectivement en mesure de juger de sa longévité. Sur ce point, je viendrai donc mettre à jour cet article quand ces pneus auront une ancienneté plus sérieuse.

Test des pneus de gravel Gooddyear Connector Ultimate
Un test effectué sur un vélo NS BIKES RAG+ durant 460 km. Ici dans le village du Crestet (Vaucluse) – photo Laurent Biger

Les premiers roulages mettent immédiatement en avant le très bon rendement de ce modèle sur le bitume. Le pneu reste d’ailleurs assez silencieux dans cet exercice. Son faible poids ne pénalise pas les relances, ce qui est un avantage indéniable pour envisager un usage mixte entre pistes et routes.  La bande de roulement supérieure possède un dessin assez complexe, mais qui semble être un bon compromis entre le rendement dans le roulant et la motricité recherchée sur les pistes.

Test des pneus de gravel Gooddyear Connector Ultimate
La bande de roulement supérieure est d’un dessin assez complexe sur les pneus de gravel Gooddyear Connector Ultimate – photo Laurent Biger

Sur pistes sèches, ajustés à la bonne pression, ces Connector sont dans leur élément de prédilection. On se sent rapidement en confiance, tant la souplesse de la gomme rassure dans la prise d’angle et au freinage. La motricité est au rendez-vous, et elle confirme l’excellente prestation de ce pneu GoodYear sur parcours secs, où il est difficile de le mettre en défaut. Face à des sentiers caillouteux plutôt agressifs, les flancs se montrent assez robustes pour renouveler fréquemment l’expérience. Aucune trace de coupure lors de ces 460 km de test, dont la grande majorité réalisée sur pistes.

Test des pneus de gravel Gooddyear Connector Ultimate
Test des pneus de gravel Gooddyear Connector Ultimate à l’aise sur du sec – photo Gaëtan Sorbier

En revanche, si le Connector reste très rassurant sur route mouillée, où sa gomme tendre ne sera jamais piégeuse, il n’est en revanche pas à son aise sur des terrains meubles. On sort de son domaine de prédilection, mais je m’attendais à un peu plus de polyvalence afin d’en faire réellement un pneu Gravel « 4 saisons ». Le pneu débourre très mal dans les passages boueux ou sur de la terre meuble, et il devient rapidement incontrôlable.

Test des pneus de gravel Gooddyear Connector Ultimate
Le pneu débourre très mal dans la boue – photo Gaëtan Sorbier

En conclusion, GoodYear a réalisé avec ce Connector un très bon pneu Gravel pour les conditions sèches. Surtout dans sa version Ultimate, où c’est un pneu extrêmement performant qui le prédestine aux sorties les plus sportives, et même techniques. En revanche inutile de le considérer dans vos choix si vous rechercher plus de polyvalence pour vous aventurer en terrain meuble.

Caractéristiques

  • Dimensions : 700x40mm sur une jante de 21mm interne
  • Type : Tubeless Complete (sensé se monter à la pompe à pied)
  • Carcasse : Ultimate
  • Gomme : Dynamic:Silica4
  • Protection : R:Armor
  • Poids : environ 435 g
  • TPI : 120

Prix public : environ 58 €

Lien du distributeur français : https://www.racecompany.fr/route/nos-marques/good-year/
Kit Tubeless MUC-OFF : https://www.racecompany.fr/muc-off-kit-tubeless-ultimate-route-ref-muroult.html
Tenue pour le test : DARE2B  https://www.dare2b.fr/vetements-training/shop-by/activity/cycling/

Crédits photos : Gaëtan Sorbier.

2 COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY