Je vous propose ce test de pneus gravel peu communs sur nos pistes : les X-Road de chez Mitas. Historiquement implantée en république tchèque, cette firme a changé plusieurs fois de noms : Rubena, Barum (dans les années 90, je me souviens d’ailleurs d’avoir roulé des pneus Barum sur mon VTT), puis Mitas. Détail intéressant, elle n’a pas délocalisé sa production, elle est restée implantée dans ce pays d’Europe centrale.

Aujourd’hui, la marque Mitas est clairement montée en gamme, avec notamment un fort engagement dans le milieu VTT de l’UCI où la marque est partenaire officiel de nombreux événements, comme la célèbre course CAPE EPIC. Elle fournit  également une quinzaine de teams professionnels, notamment la formation KROSS où l’on retrouve la ravissante polonaise Maja Wloszczowa, double médaillée olympique et championne du monde UCI 2010 en XCO.

Test des pneus de gravel MITAS X-Road
La championne Maja Włoszczowa du team Kross – Mitas

Découverte

Ce niveau de compétition implique d’avoir de bonnes ressources en matière de recherche & développement. C’est donc avec une grande curiosité que j’ai abordé ce test des X-Road, dédiés à l’univers Gravel & Cyclo-cross au sein de la gamme. Commandés en 700 x 38 mm, les X-ROAD accuse 487 grammes sur la balance, et font très précisément 38 mm de largeur sur une jante de 19 mm de largeur interne.

Test des pneus de gravel MITAS X-Road
Poids du pneu (sur la balance)

De quoi les loger sans soucis sur mon fidèle GT Grade. Evidemment montés en tubeless, le premier constat est une extrême facilité de montage. Les flancs, très souples, viennent rapidement se loger et claquer. On ne va pas s’en plaindre.

Test des pneus de gravel MITAS X-Road
Dimensions et poids

Annoncés pour une pratique sur terrains secs et durs, mon test des X-ROAD s’est déroulé sur 840 km de pistes et routes secondaires, pour la majeure partie dans le Var, puis sur les pistes blanches de Verdun.

Les technologies « maison » Mitas utilisées sur le X-Road sont les suivantes :

  • WELDEX+

 

Test des pneus de gravel MITAS X-Road
MITAS X-Road WELDEX+
  • CRX : CARBON RACE EXTREME LIGHT (CRX) C’est un compound contenant du carbone. Grâce à cet additif, ce compound est caractérisé par une très bonne résistance structurelle, une résistance élevée à l’abrasion, une excellente adhérence et une très bonne traction. La résistance de roulement reste très faible. Densité : 1,02 g/cm3 . Grâce à ses qualités, ce compound est adapté aux compétitions (source Mitas).

L’essai

Le profil du X-ROAD se compose d’une bande de roulement composée de crampons très rapprochés, mais pas particulièrement bas. En allant sur l’extérieur du pneu, on retrouve des crampons plus espacés, plus souples et plus imposants, s’inspirant ouvertement des modèles XC de la gamme.

Test des pneus de gravel MITAS X-Road
Le orofil du MITAS X-Road

Les premiers kilomètres sur routes dégradées font apparaitre un étonnant confort, qui confirme la souplesse des flancs, comme remarqué au montage. Une fois sur pistes, cette souplesse des flancs m’a néanmoins surpris quelques fois : à la pression minimale, je me suis surpris à toucher la jante à quelques reprises, certes sur des descentes à vives allures et surtout sur des pistes pas toujours très roulantes.

Test des pneus de gravel MITAS X-Road
Le MITAS X-Road sur son terrain de prédilection

Cette notion de confort est donc à relativiser puisqu’il ne faut pas hésiter à gonfler un peu plus les X-Road pour préserver ses jantes. Rien de très dérangeant, car le X-Road reste tout à fait confortable à 3 ou même 4 bars.  Son adhérence est quasiment impossible à mettre en défaut sur les pistes et routes sèches, où il se montre très rassurant. Sur des terrains plus meubles, il perd de son intérêt, sans pour autant être piégeur, avec notamment de bonnes aptitudes pour se sortir d’ornières, ou ses épaulements latéraux sont précieux…

Test des pneus de gravel MITAS X-Road
Les crampons latéraux du Mitas X-Road

Sa gomme, relativement souple, permet une belle aisance sur routes humides. Néanmoins, ce n’est pas non plus un modèle d’efficience sur route, où sa gomme tendre se fait entendre et ressentir. Durant mon test, j’ai eu deux crevaisons, l’une provoquée par une énorme épine, et l’autre durant une descente assez cassante où j’incrimine probablement une pierre plus pointue que les autres… Dans les deux cas le liquide préventif de chez MITAS a fait son travail en quelques centaines de mètres, et après quelques coups de pompes pour remonter en pression, j’ai pu rentrer au bercail …

Test des pneus de gravel MITAS X-Road
Le liquide préventif de Mitas

Alors un sans-faute ces X-ROAD ? Presque… Au bout de ces 840 km, majoritairement dans le sud-est de la France, on observe ici et là de belles entailles provoquées par les pierres. Les flancs (absolument pas poreux, c’est à noter) accusent un peu les km dans ces conditions. J’ai notamment testé ces X-Road durant la randonnée More Gravel 2020. En revanche la bande de roulement semble bien mieux résister à l’usure.

Test des pneus de gravel MITAS X-Road
Les flancs su MITAS X-Road aorès 840 km de test

Pour conclure

Ce X-Road a démontré une excellente adhérence et une grande polyvalence, notamment dans cette dimension de 700 x 38, qui lui permet d’être à l’aise sur la plupart des surfaces, et pas trop à la traine sur route. Confortable et très rassurant, c’est un pneu qui peut convenir à bien des cyclistes pour peu que vos pistes ne soient pas trop cassantes ni trop caillouteuses, sous peine de voir sa durée de vie raccourcir rapidement …

Durée du test : 840 km

Lien fabriquant : https://www.mitas-cycling.com/en/products/bicycle-tires/cross-gravel/x-road-r17
Prix : Environ 36 € le pneu

 

 

2 COMMENTAIRES

  1. Belle résurrection de Barum, que nous appelions sarcastiquement « Baboum » dans les pelotons des années 80 pour leur propension à défaillir de manière très sonore…
    Si souvent défectueux sur route quand ils étaient gonflés à haute pression, les Barum étaient cependant des références en cyclo-cross.
    Leur savoir-faire en off-road est indéniable, et si ENVE les a choisi pour être leur partenaire technique pour le développement de leurs tout nouveaux pneus tubeless de route, c’est que leur qualité et leur innovation sont revenus au top niveau.
    Je ne vois pas ENVE pénaliser le rendement et la performance de leurs roues avec un choix de pneumatiques au mieux « moyen ».
    Et c’est à priori ce que semblent confirmer les premiers tests, et que toi aussi semble confirmer Laurent au travers de cet essai.
    Welcome back Rubena, Barum, Mitas !

    • Merci Jean-yves pour tes précisions, notamment le partenariat avec ENVE que j’ignorais. Comme tu le soulignes, leurs savoir faire Off-Road est indéniable, et ils sont d’ailleurs toujours trés présent en cyclo-cross…

LEAVE A REPLY