Lecture vélo D'une chapelle l'autre aCe petit livre est resté dans une pile de mon bureau un peu trop longtemps. Et pourtant la gentille dédicace de Foucauld aurait dû m’inciter  à le lire plus rapidement : « Pour Patrick de Bike Café. Ce récit qui démarre au pays de l’espresso, traverse celui du petit noir et termine dans celui du contado …  » Elle était parfaite, pour consommer encore fumant, ce breuvage littéraire dans notre Café virtuel. Je répare cet oubli et je confesse ma faute, dans le confessionnal de toutes ces chapelles cyclistes.

En cette période de confinement 2 je rattrape mon retard et je prends la roue des 2 compères sur les 10 étapes qui les conduiront de la Modonna del Ghisallo à la Nuestra Señora de Dorleta au Pays basque espagnol. On ne peut pas s’empêcher de faire un parallèle avec ce que vivent les marcheurs sur les sentiers de Compostelle. Effort physique et spiritualité, comme si cet engagement du corps aidait à élever l’âme.

Lecture vélo D'une chapelle l'autre
Lecture vélo D’une chapelle l’autre

Le thème dans un voyage à vélo a son importance. Il donne un but et une certaine valeur à la trace. Le vélo, sorte de site de rencontre, ouvre les portes, délie les langues des personnes rencontrées. Ce récit en témoigne, prouvant qu’il est le moyen idéal pour découvrir des paysages, rencontrer des gens et laisser l’esprit s’élever plus haut que le simple D+ du parcours.

Merci Foucaud et Bertrand de m’avoir déconfiné la tête. Dommage que le portfolio ne soit pas mieux mis en valeur dans cet ouvrage où le contenu prend largement le dessus sur la forme.

Informations

Pitch de l’éditeur

Il est des pèlerinages d’inspiration divine quand d’autres procèdent des passions terrestres. Ainsi, lorsque le chrétien chemine vers Compostelle, le fidèle de la petite reine grimpe l’Izoard animé d’une ferveur similaire ; mais que l’on croit en Dieu ou en ce diable de Fausto Coppi, c’est dans le sillage d’un plus grand que soi que l’on se met en route.
En Europe, trois chapelles réconcilient cyclisme et spiritualité : la Madonna del Ghisallo sur les rives du lac de Côme, Notre-Dame-des-Cyclistes dans les Landes et Nuestra Señora de Dorleta au Pays basque côté espagnol. Nous les avons reliées à l’aide de « l’instrument le plus naturel qui ait été consenti à l’homme pour prolonger l’efficacité de son geste », comme l’écrivait Antoine Blondin.

À propos des auteurs

Bertrand Trichet est photographe et son binôme d’écriture, Foucaud Duchange, est concepteur-rédacteur dans la pub.

LEAVE A REPLY