Très présent dans le peloton professionnel, notamment sur les guidons du team UAE Emirates, STAGES propose une vaste gamme d’équipements dédiés à la mesure de données. La firme américaine, établie dans le Colorado, propose entre autres une grande panoplie de capteurs de puissances, une gamme d’impressionnants vélos d’intérieurs connectés, et enfin des compteurs GPS. C’est un de ses derniers que je vous propose de découvrir aujourd’hui : le M50, que j’ai pu tester ces derniers mois sur deux vélos différents.

Compteur GPS STAGES M50 
Stages utilisés par l’équipe UAE Emirates

Sur les trois modèles de la gamme, le M50 est positionné entre le minimaliste L10, exclusivement dédié à l’extraction de données de vos entrainements, et le L50, porte drapeau de la gamme qui est aussi le plus volumineux et le plus lourd.

Compteur GPS STAGES M50 
Le Compteur GPS STAGES M50

Au déballage, le M50 est accompagné d’un collier de serrage avant en aluminium qui peut s’adapter sur tous les cintres de diamètres 31.8mm, d’un cordon qui permet de sécuriser le M50 sur son support, d’une clé pour le montage de ce dernier, d’un câble USB et enfin d’une documentation. Au choix, le M50 peut se monter en mode « portrait », ou « paysage ».

Compteur GPS STAGES M50 
Le compteur GPS STAGES M50 monté en mode portrait

Selon vos objectifs (et vos moyens financiers) vous pouvez appairer un ou plusieurs capteurs qui viendront compléter les informations de l’écran de 2,25 pouces. Ce format d’écran n’est pas très grand, mais finalement on s’y adapte vite.

Les différents capteurs communiquent avec le M50 via les protocoles ANT+ et Bluetooth Smart. J’ai pu tester les capteurs de vitesse et de cadence. Le capteur de vitesse permet d’avoir plus de précision mais c’est surtout dans les phases d’accélérations que l’on observe cette précision accrue. En vitesse de croisière, la différence est minime. Je ne m’étendrais pas plus sur ces capteurs, si ce n’est qu’ils sont extrêmement légers : 8 grammes.

Le format compact du M50 permet de l’adapter facilement dans un montage, même étroit comme ici sur ce cintre Ride Farr Aero GRVL.

Compteur GPS STAGES M50 
Le compteur GPS STAGES M50 dispose d’un écran de 2,25 pouces

Le M50 n’utilise pas de technologie tactile. Tout passe par les quatre boutons (et un de plus sur le côté pour allumer et éteindre le terminal). L’ensemble est bien fini et respire la qualité de fabrication, à commencer par les boutons sous épaisses protections plastiques qui nécessite une forte pression pour les activer. Peut-être un peu trop selon les conditions : par temps froid et avec des gants, j’ai parfois dû m’y prendre à deux fois.

Compteur GPS STAGES M50 
Pas d’écran tactile mais des boutons sur le compteur GPS STAGES M50

Logiquement étanche à la norme IPX7, le M50 est totalement insensible aux averses, mêmes très fortes que j’ai subi durant ce mois de septembre décidément bien humide en Lorraine … Le catalogue constructeur propose plusieurs socles de fixation possible, mais celui fournit dans le pack initial, de bonne facture, est déjà adapté à la plupart de nos cintres.

Le menu est clair et concis. L’approche est pragmatique, presque minimaliste : le nécessaire et rien que le nécessaire en affichage. Un affichage fractionnable que vous pouvez paramétrer soit via le logiciel PC ou via l’application smartphone qui communique en Bluetooth avec le M50. La structure des différents menus n’est pas des plus ergonomiques mais c’est relativement clair et plutôt bien traduit en français. Une remarque valable pour le manuel, très complet et lui aussi bien traduit.

Après quelques courtes sorties, j’ai chargé une trace GPX en la collant directement dans le dossier indiqué (M50 directement relié au PC via le câble USB fourni). Une trace sur routes secondaire d’environ 155 km, encore inconnu pour moi, idéal pour évaluer ce M50 en mode guidage. En couleurs, la cartographie (gratuite, issue du projet collaboratif OpenStreetMap) est elle aussi plutôt minimaliste, mais au demeurant très complète et surtout parfaitement fonctionnelle : c’est clair, et visible quel que soit les conditions d’ensoleillement. La courbe de dénivelé est très précise, ce qui est plutôt pratique pour gérer son effort.

Compteur GPS STAGES M50 
Carto et profil du dénivelé très précis sur le compteur GPS STAGES M50

Les zones urbaines sont très bien restituées et permettent de se repérer facilement. Certains points d’intérêts pour les cyclistes (voies vertes, points accueil vélo …) sont mentionnés sur la cartographie.

Compteur GPS STAGES M50 
Compteur GPS STAGES M50 en zone urbaine

J’ai trouvé le guidage sur la trace et l’actualisation de la position GPS très réactif et précis. L’autonomie annoncée de 12,5 heures semble bien réelle puisqu’après 6h45 de guidage, il me restait encore 42% de batterie. La nuit, ce minimaliste est finalement appréciable et s’adapte automatique à la luminosité, pour le bonheur de nos yeux et de la batterie.

Compteur GPS STAGES M50 
Le Compteur GPS STAGES M50 de nuit

Le logiciel sur PC (Stages Link) permet d’exploiter une énormité de données extraites du compteur et de ses capteurs associés. À cela des programmes d’entrainements sont possibles et générés par le logiciel, en fonction du calendrier intégré, que vous aurez préalablement renseigné. Clairement orienté sur la performance, ce logiciel est particulièrement complet, avec notamment un profil « coach » pour gérer plusieurs athlètes. On comprend mieux l’intérêt du peloton professionnel pour la marque STAGES.

Compteur GPS STAGES M50 
Stages Link à partir du compteur GPS STAGES M50

L’application smartphone est évidemment moins complète mais permet de consulter et de renseigner les données du M50 de façon là aussi très précise. Notez qu’il existe  un choix « gravier » dans le type d’activité …

Compteur GPS STAGES M50 
L’appli Stages sur Smartphone

En résumé et pour conclure, on est ici en présence d’un produit de très bonne qualité axé principalement sur l’exploitations des données dans des buts d’entraînements. Si le guidage et la précision du GPS sont de haut niveau, l’ergonomie est peu ludique, voire austère, ne prédestine pas le M50 au pratiquant occasionnel ou au baroudeur que nous sommes souvent. Mais si vous aimez l’esprit « Big Data » et souhaitez exploiter au mieux votre capteur de puissance, alors oui, n’hésitez pas à considérer sérieusement Stages Cycling qui sera un partenaire d’entraînement de haut niveau (et exigeant) pour vos futurs objectifs sportifs.

Compteur GPS STAGES M50 
Le compteur GPS STAGES M50 sur une-piste en Lorraine

Caractéristiques

  • Taille de l’écran : 2.25″ (58mm) mesurée en diagonale
  • Dimensions hors tout : 51mm de large x 78mm de haut x 24mm de profondeur (portrait)
  • Poids: 94 grammes
  • Réseau satellitaire: GPS et QZSS avec connexion rapide SBAS (WAAS, EGNOS, MSAS et GAGAN)
  • Supports : En aluminium léger (22 grammes), profil bas de 31,8 mm à l’avant, support de barre avant inclus ; autres disponibles comme accessoires
  • Batterie : Rechargeable LiPO (USB)
  • Durée de vie de la pile : Jusqu’à 12,5 heures de fonctionnement en temps réel avec rétroéclairage à 30 % de luminosité de l’écran
  • Étanchéité à l’eau : IPX7
  • Compatibilité : iOS 9.3 incluant iPhone 4S et plus récent ; Android 6.0+ (Bluetooth Smart)
  • Compatibilité de fichiers : .FIT, .GPX, .TCX
  • Intervalle d’enregistrement : En direct
  • Alertes : audio et vidéo, sélectionnables par l’utilisateur
  • Transfert de données : USB et Bluetooth
  • Capteurs : ANT+ et Bluetooth Capteur de vitesse/cadence, HR  sensor
  • Personnalisation : Sur l’unité, l’application Link ou le site Web Link

Lien fabriquant : https://www.stagescycling.eu/fr/stages-dash/m50.html

Prix public : 239,00 €

2 COMMENTAIRES

  1. Très bonne description du M50 qui pointe précisément ses réelles qualités et défauts.

    L’utilisant depuis un peu plus d’un an, j’ajouterais juste que l’utilisation de cartes open street map permet de découvrir des secteurs qui pourraient être méconnus (principalement en utilisation vtt ou gravel) à l’aide d’un « sur lignage » en vert (équivalent aux pistes cyclables sur route) de certains chemins ou singles.

    Un point négatif est l’impossibilité de gérer des traces et surtout d’en importer à partir d’un smartphone, bien prévoir son circuit en avance et surtout charger des traces supplémentaires si on part en itinerance sans ordinateur dans ses bagages.
    Sinon tout est dit dans l’article, très grande luminosité de l’écran, paramètres d’affichages personnalisables à souhait, simplicité d’utilisation, de changement de profils pour le passer d’un vélo à un autre et pour finir un très gros suivi et de constantes améliorations par Stages Cycling qui met à disposition très fréquemment de nouvelles mises à jours.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here