Annonce

AccueilMATOSTESTS ÉQUIPEMENTSLa gamme SMS Santini Gravel à l'épreuve de l'hiver

La gamme SMS Santini Gravel à l’épreuve de l’hiver

Santini est une marque bien connue dans le milieu très concurrentiel du vêtement cycliste, et ce depuis déjà plusieurs décennies. Cependant, la firme italienne a mis du temps à décliner une gamme Gravel spécifique. Je vous propose de vous faire part de mon retour d’expérience sur trois produits de la gamme Hiver 2021 estampillée Gravel, dans mon ordre de préférence.

Annonce

Voici trois produits que j’ai testé en décembre 2020, d’abord dans le climat humide de la Meuse, puis lors du test du BERTIN C133 autour du Ventoux, des Dentelles de Montmirail, et du Luberon. Tantôt de la pluie, tantôt du soleil, et des températures allant de -4°c à 10°c ont parsemé cet épisode. Une plage de température plus basse que celle préconisée pour cette gamme de vêtements. Qu’importe ! Qui peut le plus peut le moins …

Veste Santini NEBULA Gravel

La veste coupe-vent NEBULA Gravel est le produit qui m’a le plus convaincu parmi les trois testés ici. J’ai été très agréablement surpris par sa capacité à réellement protéger du vent relatif, y compris sur route où nos vitesses sont bien plus élevées. Son tissu est très qualitatif, respirant, et n’a pas cet aspect froissé que l’on retrouve souvent sur des produits concurrents.

Annonce

La fermeture éclair à deux leviers est plutôt pratique pour ouvrir un maximum sans dézippé totalement la veste (souvent problématique à refermer en roulant…). C’est agréable de pouvoir disposer des classiques trois poches dorsales, trop souvent absentes des vestes coupe-vent du commerce. Sous une pluie faible à modérée, cette veste vous protégera une vingtaine de minutes environ. De quoi rentrer et assurer une fin de sortie sans s’énerver si vous n’aviez pas prévu de vous équiper spécifiquement pour la pluie…

Nebula Gravel Santini
Le NEBULA de Santini une fois compressé (photo Alexandre Mouratille)

Sa poche dorsale centrale sert de mini sac de compression, permettant de ranger très facilement la NEBULA dans une autre poche dorsale comme celle d’un maillot par exemple. Rien à ajouter : c’est rapide et pratique.

Veste Santini NEBULA et BIB Gravel
Veste Santini NEBULA et BIB Gravel (photo – Pascal Colomb)

Portée en dessous de la Nebula décrite, j’ai porté la veste sobrement estampillée Gravel par la marque. On est ici en présence d’une veste manche longue, finalement très classique, mais très bien finie.

GRAVEL - MAILLOT MANCHES LONGUES SANTINI
Coupe ajustée pour la veste Santini Gravel (photo Alexandre Mouratille)

Elle est bien respirante et assez chaude pour être portée seule au delà des 10°c, elle sera la bienvenue en deuxième couche dessous la Nebula ou autres « coupe-vent déperlant ». Pas bien innovante, mais cela reste un produit de belle qualité et pratique, notamment grâce aux classiques poches dorsales relativement spacieuse, et pouvant accueillir la veste Nebula dans son mini-sac de compression.

De mon point de vue, une poche de poitrine zippée aurait été un plus pour rendre cette veste plus polyvalente et se démarquer davantage de la gamme route. 

Tenue Santini Gravel
3 poches dorsales bien spacieuses et élastiques (photo Alexandre Mouratille)

Concernant le cuissard long d’hiver Santini Gravel, on constate bien plus d’innovations, discrètes mais très réussies, à travers les deux poches latérales en filet sur les jambes et deux autres poches postérieures située sous les bretelles dorsales.  

Annonce
Santini BIB Gravel
Cuissard long Santini Gravel – poches arrières en filet, trés pratiques…

On prend très vite l’habitude d’y glisser des accessoires que l’on sait que l’on n’aura pas besoin d’y accéder en roulant, comme un moyen de paiement, ou pourquoi pas quelques mèches pour réparer un pneu tubeless. Le garnissage C3, l’un des plus endurant de la marque, s’est montré tout à fait à la hauteur, et l’indication de 8h00 de roulage possible n’est pas usurpée: testé et validé, celui-ci reste confortable et largement assez filtrant pour un usage Off-road. 

Par ses différentes qualités pré-citées, ce cuissard long est très bien placé face à une concurrence qui annonce souvent une « endurance » de leurs peaux de chamois bien supérieure à la réalité. Ce n’est pas la cas ici, Santini semble maitriser parfaitement son sujet. Du côté de l’isolation thermique, ce cuissard s’en sort très bien. Je l’ai testé sur des sorties venteuses avec des températures autour de zéro et il s’est montré tout à fait adapté. Son aspect déperlant est également à souligner, et efficace dans les mêmes proportions que la veste Nebula. La construction faite autour de la laine polaire Blizzard acquazero-eco semble donc efficace pour la plupart des conditions hivernales.

Test du gravel BERTIN C133
Tenue SMS SANTINI Gravel – Photo Alexandre Mouratille

Pour conclure

SMS Santini confirme son statut de valeur sûre parmi les marques de textile cycliste. La déclinaison Gravel des produits testés est surtout justifiée par le choix des coloris, plutôt qu’aux spécificités techniques, finalement proches ou similaires au reste de la gamme de la marque italienne. Mais la qualité étant au rendez-vous, on ne va pas s’en plaindre !

Sur les trois produits testés ici, je retiendrai surtout la qualité de fabrication et d’isolation du cuissard long hivernal, ajouté à ses petites mais utiles innovations. La veste coupe-vent NEBULA m’a agréablement surpris par ses qualités de coupe-vent et même d’isolation, bien au delà des températures d’utilisation préconisées. La veste Gravel est elle aussi de qualité, mais étant trop classique et similaire à un produit Route, elle manque la cible de la clientèle Gravel, qui est de par son ouverture d’esprit, prête à accepter bien plus d’innovations.

Prix :

  • Veste Nebula : 109 €
  • Veste Gravel : 99 €
  • Cuissard long Gravel : 159 €

Voir les infos complètes sur le site de SMS Santini 

Annonce
Laurent Bigerhttps://www.strava.com/athletes/20845281
Laurent a fondé More Gravel et organise ainsi des évènements consacrés à cette pratique. Vélotafeur par tous les temps, il est également compétiteur et s’aligne sur quelques courses de Gravels, cyclo-cross ou VTT XC Marathon...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez tous les lundis matin l'actualité de Bike Café dans votre boîte aux lettres !

Merci pour votre inscription !