Annonce

AccueilNOS VÉLOSVINTAGEVélo vintage : des décalques pour redessiner le passé

Vélo vintage : des décalques pour redessiner le passé

L’histoire du vélo est riche, et depuis le brevet de son invention enregistré en 1843 par Alexandre Mercier, cet objet doté de deux roues alignées a été le point de départ de la création de nombreuses entreprises. Les marques de vélos s’identifiaient grâce à des plaques de cadres apposées fièrement sur le tube de direction. C’étaient de véritables créations artistiques, qui font encore le bonheur des collectionneurs. Le nom des marques étaient parfois peints directement sur les tubes et plus tard ils ont été collés par transfert sur les cadres. Le temps a terni leurs couleurs, la rouille les a rongés, les décalques se sont décollés … mais l’histoire se perpétue grâce à des reproductions que l’on peut dénicher sur Internet.

Plaques de cadres de vélo
Aux côtés de marques célèbres : Bianchi, Colnago, Gazelle, … on trouve d’autres marques complétement inconnues – photos Pinterest

Les couleurs des vélos, les logos de ces marques oubliées, les maillots souvent mités, … sont les témoins de la naissance du marketing à l’époque où la pub s’appelait « réclame ». Certains graphismes sont devenus cultes, mais beaucoup de marques n’existent plus et ce n’est pas facile aujourd’hui de retrouver les décalcomanies d’époque, lorsqu’on souhaite parfaire la restauration d’un vieux vélo.

Annonce

Ils sont forts ces anglais

Les champions toutes catégories de la préservation du patrimoine cycliste sont indéniablement les anglo-saxons et en particulier nos amis d’Outre-Manche. Leur attachement aux choses du passé s’exprime d’ailleurs dans différents domaines industriels : auto, moto, avions, … et bien sûr vélo.

Bicycle Decals a été fondée en 2011 pour répondre à l’absence sur le marché du vélo des décalcomanies nécessaires à la restauration, et la remise en état des cadres de vélos. Le catalogue de Bicycle Decals est impressionnant et pourra satisfaire les nombreux passionnés et collectionneurs qui souhaitent remettre en état dans leur style d’origine des vélos modernes, vintage ou classiques.

Les décalcomanies sont difficiles, voire impossible, à trouver pour certaines machines et lorsque qu’on a fait refaire une belle peinture on aimerait bien aller jusqu’au bout pour remettre en état d’origine son vélo collector.

Transferts décalques pour cadres de vélos anciens Bicycle Decals
Le marquage Bernard Carré disponible sur le catalogue de Bicycle Decals – photo Bike Café

Chez Bicycle Decals le catalogue s’agrandit régulièrement et le site est mis à jour pour proposer l’ensemble des décalcomanies re-dessinées dans le respect des originaux. Si vous ne trouvez pas ce que vous voulez immédiatement, il y a de fortes chances que ça viendra bientôt. Bien sûr, avec autant de décalcomanies différentes ayant été produites dans l’histoire du cyclisme, il sera impossible de les trouver toutes, mais les créateurs du site visent à en obtenir le maximum possible.

Annonce

Décalques de marques de vélos
Les voici posées sur mon vélo devenu une randonneuse sportive. Elle était en cours d’évolution dans l’atelier de Dynamo Cycle Repairs à Aix-en-Provence avec ses décalques Bicycle Decals fraichement posées – photo Bike Café

Découvrir le site 

Mon B. CARRÉ

Vélo Vintage Bernard Carré
Mon vélo 1978 était bleu avec des petites pattes chromées et sur le tube diagonal il y avait la marque : L.B. CARRE – photo souvenir de l’auteur.

Annonce

Oui ce nom est étrange … Carré pour un cadre de vélo évoque des cotes identiques : longueur et hauteur. C’est ce que je croyais au début lorsqu’on me parlait des cadres « Carré ». On m’a expliqué que c’était le nom du cadreur, et un jour je suis allé à Montreuil pour rencontrer Bernard Carré pour commander le mien. Ce n’est pas d’hier : on était fin des années 70. Mon vélo était bleu avec des petites pattes chromées et sur le tube diagonal il y avait la marque : L.B. CARRE.

Les décalques qui font revivre le passé
Ce vélo n’est n’est pas à sa première version … single guidon moustache, course mono plateau, course double plateaux, … le voici randonneuse légère avec gardes-boue et porte paquet.

Je vous ai déjà parlé de mon vélo qui est pour moi ma « madeleine de Proust ». Ce vieux biclou vient d’atteindre son ultime transformation, (enfin j’espère). Après avoir été un single speed avec guidon moustache, il est redevenu « déraillé » en mono plateau avec un guidon de course. Cette année un double plateaux Shimano a refait son apparition 52 – 38 avec les 5 vitesses à l’arrière.

Les décalques qui font revivre le passé
Version « randonneuse » en retrouvant de beaux freins Mafac polis par Pierre, un pédalier TA offert par Jean Malfati, des gardes-boue martelés, un porte paquets avant … et une belle sacoche de cintre Ostrich – photos Gabriel Refait

Le voici devenu « randonneuse » en retrouvant de beaux freins Mafac polis par Pierre, un pédalier TA offert par Jean Malfati, des gardes-boue martelés, un porte paquets avant … et une belle sacoche de cintre Ostrich fournie par Dynamo Cycles Repairs.

Les stickers B. CARRÉ ont été collés sur le cadre – photo Gabriel Refait

Pour parachever cette nouvelle évolution les décalques B. CARRÉ ont été collés sur le cadre. C’est Gabriel Refait de Dynamo Cycles Repairs qui s’en est chargé. Il le fait régulièrement pour certains vélos qu’il restaure à neuf à la demande de ses clients. En ce moment il a un Peugeot années 70 en cours de restauration. L’an dernier il a fait le Gitane de Luc Royer de Chilkoot. Avec ces quelques décalques on peut faire revivre le passé … On a tous cette « Madeleine de Proust » cyclopédique à vous de la faire revivre.

Les décalques qui font revivre le passé
Préparation du Tour du Vaucluse historique de Chikoot avec Gabriel Refait sur son Pinarello, Luc Royer sur son Gitane et moi sur mon B. Carré pas encore mué en randonneuse – photo Philippe Aillaud

Autres sites éditeurs de stickers :

Annonce
Patrick
Aix-en-Provence - Après la création de Running Café, la co-fondation de Track & News Patrick remonte sur le vélo en créant Bike Café. Il adore rouler sur route et sur les chemins du côté de la Sainte-Victoire. Il collabore en freelance à la revue Cyclist France. Affectionne les vieux vélos et la tendance "vintage". Depuis sa découverte du gravel bike en 2015, il s'adonne régulièrement à des sorties "off road" dans sa belle région de Provence.

2 COMMENTAIRES

  1. Beaucoup d’amateurs de vintage font des commandes chez Alstickers, qui à partir de photos a recréé pour moi les stickers Helyett des années 70 qu’on ne trouve nulle part.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez tous les lundis matin l'actualité de Bike Café dans votre boîte aux lettres !

Merci pour votre inscription !