Annonce
Nos produits Bike Café

AccueilNOS VÉLOSGRAVEL BIKELe gravel "full custom" avec Boost Cycles

Le gravel « full custom » avec Boost Cycles

Boost Cycles, société créée par Sébastien Morin en 2017, s’est fait progressivement une réputation dans le monde du gravel en proposant sur son site des produits de qualité, issus d’un « sourcing » très pointu effectué sur un marché en pleine effervescence. Dans la vitrine virtuelle de Boost Cycles, le cycliste exigeant trouvera un choix de produits qu’il ne verra pas sur les sites de la distribution de masse. En dehors de cette activité de commerce en ligne, Boost Cycles réalise pour des clients exigeants des montages « custom » de vélos complets. Cette activité prend tout son sens dans le monde du gravel et Sébastien, pratiquant confirmé, sait proposer à ses clients des montages exceptionnels, avec pour chacun le souci de l’esthétique associé aux meilleures solutions technologiques.

Boost Cycles : un positionnement original

Le "full custom" avec Boost Cycles
Sébastien Morin nous explique le montage qu’il vient de réaliser – photo Philippe Aillaud

Je connais Sébastien depuis qu’il a créé son entreprise. On se croise sur les salons vélos où je le vois « sniffer » les tendances du moment. Sébastien connait bien les segments de marché du gravel et du VTT qu’il explore depuis quelques années. Le positionnement de la marque Boost Cycles est clairement orienté vers les produits haut de gamme, technologiquement aboutis et différenciants à l’opposé de ce que l’on trouve en distribution classique. On est souvent sur des produits de « niche » qualitatifs qui permettront aux fans de matos de trouver l’équipement qui fera la différence.

Le "full custom" avec Boost Cycles
La dernière réalisation de Boost Cycle : un vélo Full Custom construit sur la base d’un cadre Exostiff de Cyfac – photo Philippe Aillaud

Dans le monde du vélo, on peut se contenter de choisir sur catalogue un vélo qui fonctionnera très bien, mais qui sera « banal » du fait de sa large distribution. De plus, ces modèles de série vieillissent vite car ils sont remis en cause rapidement par le millésime suivant. Le segment du gravel a un peu bouleversé la standardisation des modèles. La diversité des usages en fonction des terrains, du profil des cyclistes, de leurs pratiques, du bikepacking… a changé la donne : chaque pratiquant souhaite définir SON vélo, qui sera en fait celui qui lui conviendra le mieux. Cette quête de la différence se comprend et les marques ont beau « standardiser » des tailles de pneus, des braquets, des accessoires… il y aura toujours des besoins spécifiques qui échapperont à la normalisation. C’est là que le custom intervient, avec l’envie d’un vélo réunissant véritablement des équipements choisis avec soin et précision. Il convient de souligner que ces vélos « custom » se démoderont moins vite que des vélos de série du fait de leur singularité. Ils se moqueront des modes annuelles, savamment organisées par le marketing de masse.

Le « Full Custom »

Annonce
Annonce Urge Bikes

Il y a custom et… custom. Certaines grandes marques comme Orbea, Origine, Canyon et d’autres proposent à leurs clients de concevoir leurs montages et de choisir pour certains le coloris des peintures sur Internet. Certains magasins de vélos offrent également des montages à la carte sur la base de cadres nus, sur lesquels les clients pourront choisir leurs équipements. Dans ces deux cas la liste des choix est contrainte par un nombre limité de possibilités. Le « Full Custom », proposé par Boost, va un peu plus loin. Sébastien part du besoin pour proposer des solutions originales « Soit le client sait exactement ce qu’il veut et je lui propose un choix correspondant à sa demande, soit il m’explique ce qu’il veut faire avec son vélo et je réfléchis avec lui aux meilleures solutions possibles« , explique Sébastien.

Le "full custom" avec Boost Cycles
photos Philippe Aillaud

Le Full Custom n’a rien à voir avec le « pornbike », qui se contente d’un effet de style destiné à susciter commentaires et envies sur la base d’images lancées en pâture sur les réseaux sociaux. Il n’a rien à voir non plus avec ce qu’on appelle un « vélo de dentiste », conçu uniquement pour réaliser un vélo « ultime » digne d’être présenté en vitrine place Vendôme, mais qui ne connaîtra jamais les rudesses du terrain.

Le vélo du jour 

Annonce
Annonce Panaracer Alltricks

Sébastien est venu en voisin au Bike Café pour nous présenter sa réalisation du moment. Le côté exclusif et original du vélo saute au yeux immédiatement. « C’est un vélo conçu pour nos terrains rugueux du sud« , précise d’emblée Sébastien. Effectivement les roues de 650b chaussées de pneus de 52 expriment cette volonté de confort et la curieuse fourche mono bras interpelle immédiatement. Le cadre est lui même le résultat d’une démarche custom faite en collaboration avec Cyfac. La base est le modèle Exostiff qui est né du projet présenté par la marque de la Fuye au Concours de Machines 2017. Celui que Sébastien nous présente a été réalisé en Columbus Life, selon le désir du client qui a traité directement avec Cyfac et choisi la superbe peinture personnalisée par ces damiers qui évoquent l’univers racing qu’il apprécie. Sébastien a longuement échangé avec son client, Nicolas, sur les choix techniques à privilégier dans la conception du cadre.

Cyfac a ensuite fabriqué le cadre et la fourche rigide mono bras. Le reste de l’opération est un long chemin dans le contexte actuel des approvisionnements en pièces détachées. La transmission a été adaptée aux terrains sudistes : du Sram avec un pédalier White Industries. Un braquet pour s’attaquer aux pentes raides de la région : plateau de 40 et cassette 11 vitesses 9-46. C’est Nicolas qui a préféré rester sur 11 vitesses, sachant qu’une évolution vers 12 sera possible avec les équipements installés. 

Les roues ont été montées par Duke sur la base de moyeux Tune et de jantes carbone avec un entre crochets de 25,6 mm pour la pose des pneus de large section Gravelking en taille 52. Le reste des équipements à été choisi avec soin : tige de selle et potence Thomson avec un superbe guidon 3T en carbone pour le confort de pilotage de ce vélo qui va connaître la caillasse de la région autour de Marseille.

Annonce
Annonce Assos

Avec Cyfac, Duke et un montage Boost on peut dire que ce vélo est presque français…

Dialogue avec Sébastien Morin sur le sujet « Full Custom »

Caractéristiques 

Le "full custom" avec Boost Cycles
photo Philippe Aillaud
  • Cadre Cyfac Exostiff custom en acier Columbus Life
  • Fourche Cyfac mono bras en acier
  • Roues Duke Jack 3K – Moyeux Tune – Rayons Sapim CX Ray
  • Pneumatiques Panaracer Gravelking 27,5 x 2,1
  • Transmission Sram Force Hydro 1x
  • Pédalier White Industries G30 Black 40 dents
  • Cassette e-Thirteen 9-46 dents
  • Boitier de Pédalier White Industries T47 i M30
  • Potence Thomson Elite X4 80 mm
  • Entretoise de direction Thomson
  • Jeu de Direction Chris King Dropset 2
  • Cintre 3T Superghiaia 44 cm
  • Ruban de guidon Arundel Synth Gecko Black
  • Tige de selle Thomson Elite 27,2 mm
  • Selle Tioga Undercover Boost Titanium
  • Pédales Crank Brothers Egg Beater 2
  • Poids complet (avec pédales / montage tubeless) : 9,8 kg 

Infos et contact sur le site de Boost Cycles

Annonce
Patrick
Patrick
Aix-en-Provence - Après la création de Running Café, la co-fondation de Track & News Patrick remonte sur le vélo en créant Bike Café. Il adore rouler sur route et sur les chemins du côté de la Sainte-Victoire. Il collabore en freelance à la revue Cyclist France. Affectionne les vieux vélos et la tendance "vintage". Depuis sa découverte du gravel bike en 2015, il s'adonne régulièrement à des sorties "off road" dans sa belle région de Provence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez l'actualité de Bike Café chaque semaine dans votre boite mail !