Annonce
Annonce Selle Italia

AccueilMATOSBagagerie bikepacking WOHO, efficace et ultralight

Bagagerie bikepacking WOHO, efficace et ultralight

Woho est une marque Taiwanaise créée en 2008. Ses univers sont le VTT, le gravel et le voyage à vélo avec une bagagerie bikepacking conçue et testée par les salariés et des ambassadeurs aux 4 coins de la planète. Woho commercialise également des vélos sous sa propre marque, vélo complet ou kit cadre, et des accessoires, mais elle est surtout connue chez nous en France pour sa bagagerie de bikepacking. Nous avons eu l’occasion de tester un set bikepacking complet Xtouring Ultralight Cyber-Camo Diamond Black, gamme qui a pour caractéristiques d’être étanche, très légère et résistante. Voyons si Woho nous a fait un effet Wahou !

Le set testé

Un set complet ultralight et étanche qui vous permettra de partir sereinement, photo Hugues Grenon

Le set testé permet de partir sur plusieurs jours, bien que chaque composition de bagagerie soit très personnelle et dépende de multiples critères. Certains voyagent très légers, ne bivouaquent pas, et ont besoin de peu de volume total. D’autres font le choix du bivouac et doivent donc déjà emmener leur couchage. La météo, les vêtements nécessaires et le change seront également des critères importants qui peuvent faire augmenter le volume nécessaire de rangement. Pas de parole d’évangile sur le sujet, chacun trouvera son set bikepacking selon ses envies, son expérience et ses types de voyages à vélo. Une constante cependant, avec l’expérience le set a tendance à s’alléger et le superflu rester à la maison. Vous retrouverez des conseils sur ce petit guide pour choisir son équipement de bikepacking réalisé par notre testeur Dan.

Cette gamme Xtouring Ultralight a deux caractéristiques essentielles : sa légèreté et son étanchéité, grâce à son tissu Ripstop enduit TPU doublement, sa finition C6 DWR et ses coutures soudées HF. Les ultrariders en recherche de légèreté pourront donc y trouver un intérêt certain. Et sa finition Camo se mariera avec tous les vélos.

Présentation

La sacoche de top-tube Xtouring Bag Dry Cyber-camo Diamond noir

Woho bagagerie bikepacking
Une sacoche de top-tube pratique, très stable, légère et étanche, pas loin de la perfection, photo Hugues Grenon
Annonce
Annonce Look - 765 Optimum

Je vous l’annonce d’entrée, c’est mon coup de cœur. C’est la plus petite sacoche de ce test mais ma plus grande satisfaction ! Elle synthétise la majorité des critères que je recherchais et que je n’avais pas encore trouvés. Elle se fixe directement sur les inserts de top-tube. Il faut donc que vous ayez des inserts sur votre vélo, sinon un autre modèle à scratch existe également. Les percements intérieurs des fixations se trouvent à 6 cm du bord du pivot de potence avec un jeu de 1 cm environ, un point à valider sur votre vélo. Son élastique de maintien qui se fixe autour du pivot de fourche et de la potence est très pratique et tient parfaitement la sacoche. Le point fort est que la sacoche est très rigide et ne ballote pas d’un poil grâce à sa structure interne plastifiée recouverte d’une couche de feutre pour protéger vos smartphones ou autres accessoires électroniques. Elle est très légère, pesée à 75 g, et son volume de 1,1 litres est correct. C’est le seul point qui pourrait être revu à la hausse. Un très grand smartphone aura du mal à rentrer. Le mien qui fait 16,3 cm de long rentre tout juste. Un point à valider pour le vôtre. La fermeture éclair étanche sur le dessus est pratique et se manipule aisément grâce à un anneau large et solide. La sacoche est en tissu Ripstop enduit TPU comme toute la gamme et est imperméable grâce aux coutures soudées. Le prix est un peu élevé mais comparable à la concurrence pour ce type de prestations.

Dimensions : 20 cm de long x 9 cm de haut x 6,5 cm d’épaisseur
Volume : 1,1 L
Poids : 75 g
Prix public : 63 € TTC

Harnais de guidon, sac étanche et sac complémentaire « musette »

Woho bagagerie bikepacking
Harnais, sac étanche et musette pour un set complet avant, photo Hugues Grenon
Annonce
Annonce Townie Go Bike Café

Le harnais s’installe sur le guidon grâce à deux sangles en tissu à serrer dans deux boucles en plastique. Des inserts en mousse viennent s’y insérer afin d’éloigner un peu le harnais du cintre pour laisser de la place où positionner vos mains, moins compresser vos gaines mais aussi protéger votre vélo du frottement du sac. L’espace disponible pour les mains est minimum y compris en largeur. Cela dépend de la largeur et la forme de votre cintre.

Plutôt qu’un long discours et une notice parfois peu lisible, Woho a réalisé des petites vidéos de présentation claires qui vous permettront de comprendre comment mettre en place rapidement vos sacoches.

Concernant la mise en place du harnais, la réalité est bien moins simple que dans cette vidéo. J’ai eu énormément de difficulté à insérer les sangles en tissu dans les boucles en plastique. Leurs extrémités comportent un bourrelet (double épaisseur surpiquée) qui a du mal à s’insérer dans la boucle. J’ai dû prendre une pince pour les tirer et les faire passer à l’intérieur. Le pire a été au démontage. La sangle ne voulait pas du tout repasser dans la boucle et j’ai dû découdre le bourrelet pour l’enlever. Un point à revoir donc.

Dimensions : 28,5 cm de long x 26 cm de haut x 0,4 cm d’épaisseur
Poids : 180 g
Prix public : 38 € TTC

Une fois le harnais positionné, le sac étanche peut prendre place.

Woho bagagerie bikepacking
Le sac étanche bien fixé sur son harnais avec une petite soupape de décompression fort utile, photo Hugues Grenon

Celui-ci fait 15 L et 44 cm. Il faudra adapter son chargement en fonction de la largeur de votre cintre. Deux larges sangles en caoutchouc enserrent le cintre, passent dans le harnais et dans les passants cousus sur le sac. Elles sont perforées de multiples trous ce qui permettra un serrage efficace et adéquat. Le sac étanche est de très bonne facture et permet une compression optimale grâce à une petite soupape fort pratique. Des logos réfléchissants sont présents à plusieurs endroits. Il ne bouge pas et est facilement amovible du harnais. Le prix est un peu élevé à mon goût même si ce sac est très bien conçu et qualitatif.

Deux tailles disponibles : 7 L et 15 L

Dimensions :
15 cm x 15 cm x 35 cm pour le 7 L
20 cm x 20 cm x 44 cm pour le 15 L
Poids : 100 g le 7 L et 145 g le 15 L
Prix : 55 € le 7 L et 60 € le 15 L

En complément du sac étanche et du harnais, un sac de 3 litres du style musette permet d’augmenter encore le volume disponible.

Woho bagagerie bikepacking
Une musette amovible fort pratique qui vous permettra d’emmener vos papiers, éléments électroniques ou ravitaillements, photo Hugues Grenon

Il se clipse grâce à ses deux fixations qui se raccordent à celles présentes sur le harnais.

Il est donc très facilement amovible pour l’emmener partout si, par exemple, vous mettez vos papiers ou objets précieux dedans ou bien si vous vous en servez de cabas à un stop supérettes par exemple. Une bandoulière est d’ailleurs fournie pour le porter à l’épaule si besoin. Il peut aussi se positionner seul sur le cintre pour une sortie à la journée par exemple. Il est également totalement étanche. Il se referme par enroulement puis par une boucle en aluminium. Une petite soupape identique à celle du sac étanche permet d’optimiser la compression. Bien vu. Il comporte aussi deux poches filets latérales forts utiles.

Taille : L 29 cm x l 20 cm x P 8 cm
Volume : 3 Litres ajustable
Poids : 120 g
Prix : 68 €

La sacoche de selle arrière 18 litres

Woho bagagerie bikepacking
Une sacoche de selle légère et étanche, photo Hugues Grenon

Ce modèle présente un volume généreux de 18 litres, mais par l’enroulement vous pourrez le réduire à 13 litres comme sur la photo. Le système de fixation est plutôt rapide à mettre en place et permet de soutenir l’arrière de la sacoche de manière convenable. Les sangles qui viennent du dessous à l’arrière se reprennent sur celles qui passent dans les rails de selle.

Woho bagagerie bikepacking
Les deux sangles passent classiquement par le rail de selle puis se raccrochent à celles arrières, photo Hugues Grenon

Deux sangles antidérapantes assez minimalistes viennent enserrer efficacement le tube de selle. L’élastique du dessus vient se reprendre sous un crochet en-dessous pour soutenir encore mieux la sacoche et minimiser l’affaissement.

Woho bagagerie bikepacking
L’élastique du dessus vient se reprendre sur un crochet en dessous pour soutenir encore mieux la sacoche et éviter qu’elle ne s’affaisse, photo Hugues Grenon

Malgré une structure plutôt « molle », sans aucun renfort afin de gagner du poids, la sacoche se tient plutôt bien si elle est correctement chargée. Elle ne se place cependant clairement pas parmi le haut du panier des sacoches de selle sur ce point. La tenue est le point faible de nombreuses sacoches de selle, mais elle dépend en grande partie du chargement et d’une compression correctement réalisée. Vous pourrez rajouter l’Anti Sway si besoin, accessoire que nous vous décrirons plus loin, qui permettra d’éviter totalement le ballotement. Plutôt qu’un long discours voici une vidéo de présentation de la mise en place de cette sacoche.

La sacoche est très légère avec ses 390 g. L’espace nécessaire entre le pneu et le bas du rail de selle est de 20 cm environ. Une sortie de selle d’environ 11 cm est également le minimum pour bien faire. Comme pour toute sacoche de selle, ces cotes seront à valider avec les petits cadres et les faibles sorties de selle.


Un élastique sur le dessus permet de mettre une veste par exemple, ou un petit sac étanche supplémentaire. Un point étonnant, la sacoche n’est pas équipée de soupape de décompression pour réduire le volume et bien compacter le contenant. C’est dommage, car fort utile pour une sacoche de selle, surtout celle-ci qui n’a pas de renforts spécifiques pour mieux se tenir.

Taille : L 51 cm x H 23 cm x P 23 cm
Volume : 13 – 18 L
Poids : 390 g
Prix : 125 €

Si jamais vous voulez minimiser le ballotement, vous pouvez rajouter l’Anti Sway, un dispositif anti-ballottement venant se fixer sur le rail de selle et enserrer la sacoche de part et d’autre.

Il est possible de visser de part et d’autre deux portes-bidons et bidons de 500 ml maximum de chaque côté.
Je l’ai utilisé seul sans les bidons voici quelques années en ultra distance avec une sacoche qui avait tendance à bouger. C’est efficace et ça permet de caler correctement la sacoche. Prudence cependant pour les ultrariders ou baroudeurs en terrain « difficile », car les vibrations récurrentes ainsi que le poids supplémentaire rapporté sur le rail et la tige de selle si vous rajoutez 2 porte-bidons et bidons en plus de la sacoche chargée n’est pas négligeable. À méditer et tester avant de se lancer en fonction de ses besoins et sa pratique. Woho a d’ailleurs apporté des améliorations sur le système depuis son lancement. Pour le ballotement éventuel, un chargement précautionneux reste la base.
L’Anti Sway est déconseillé avec les rails de selle en carbone. Il existe aussi pour les modèles de selle Brooks aux rails spécifiques.

Poids maximum admissible : 1,4 kg
Prix : 31 €

Sacoche de cadre Dry S

Woho bagagerie bikepacking
Une sacoche de cadre amenant 2 litres de chargement supplémentaire, photo Hugues Grenon

Pour rajouter un peu de volume, cette sacoche de cadre vous apportera 2 litres supplémentaires. Il faudra vérifier si elle est compatible avec votre cadre et si elle ne vous empêche pas de positionner votre gourde sur le tube diagonal. Elle est étanche et la fermeture Zip Lock empêche l’eau de rentrer et protège donc vos équipements électroniques par exemple. L’accessibilité est aisée grâce à la grande boucle de fermeture. Un bémol, le prix élevé pour une sacoche de 2 litres je trouve.

Capacité : 2 litres
Poids : 76 g
Prix : 72 €

Si par mégarde, vous déchiriez une de vos sacoches, Woho propose un kit de réparation composé d’un patch de 8 cm par 8 cm recoupable, à thermocoller à l’aide d’un fer à repasser. Toujours bon à savoir.

Pour conclure

Woho bagagerie bikepacking
Une bagagerie légère, étanche et solide qui vous emmènera loin, photo Hugues Grenon

La bagagerie bikepacking Woho existe depuis de nombreuses années, et la marque a donc du recul sur ses produits et les fait évoluer grâce à des ambassadeurs qui les utilisent sur les plus grandes épreuves bikepacking au monde. Cette série Xtouring Cyber Camo Diamond Black est très légère et étanche. Le design est réussi et passe-partout. Un point fort est qu’elle se nettoie très facilement. Elle séduira particulièrement les adeptes d’ultra distance pour qui le poids est un critère déterminant. Le set essayé pèse 1,1 kg, pour un volume total de 38 litres, ce qui vous permettra d’emmener déjà de quoi barouder sereinement sur plusieurs jours. Sans être rédhibitoire en l’état, quelques points d’amélioration relevés lors du test seraient bienvenus sur certaines sacoches. Les prix se situent dans une fourchette plutôt haut de gamme, mais comparables à la concurrence au vu de la qualité de fabrication, des tissus et des techniques d’assemblage utilisées. Le set essayé revient tout de même à 457 € ce qui n’est pas une paille. D’autres modèles et d’autres gammes sont proposés par Woho pour trouver votre bonheur. Woho nous a fait un certain effet Wahou !

Toutes les infos sur le site Woho

Distributeur en France nsbikes

Annonce
Hugo
Hugo
Habitant la Sarthe mais chtimi d’origine, Hugues devient passionné de VTT dès l’apparition de ces machines à plaisir dans les années 80. Son bonheur est de rider dans la nature en forêt en partant du pas de sa porte de préférence. Hugues est un pratiquant VTT, fatbike, gravel, cyclo, bikepacking…Sa devise : peu importe la monture et le niveau pourvu qu’on ait l’ivresse. Passionné par les vélos en acier, il a une attirance pour les artisans du cycle, les cafés vélos et l’univers du vélo en général.

2 COMMENTAIRES

  1. bonjour et merci pour le test
    pas de sortie pour les câbles sur la sacoche top tube ? je cherche à pouvoir recharger mon GPS à partir d’une batterie externe glissée dans ce type de sacoche …
    merci d’avance de la confirmation

    • Bonjour, non pas de sortie dédiée pour un câble. Peut-être le sortir par le haut de la fermeture éclaire mais attention à l’étanchéité. Cordialement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez l'actualité de Bike Café chaque semaine dans votre boite mail !