Annonce
Annonce Zefal

AccueilMatosTests vélosRobert Frameworks RG1 : le Gravel titane hydroformé

Robert Frameworks RG1 : le Gravel titane hydroformé

Dans l’écho des marques de mars dernier, Bike Café vous présentait Robert Frameworks : titane et hydroformage. Une nouvelle entité, fruit de l’imagination de David Robert : Robert Frameworks. Également en titane, à l’instar de ses autres marques (LEON88 et Sauvage), Robert Frameworks s’en démarque par une innovation majeure : l’hydroformage du titane des colonnes de direction et des boitiers de pédaliers. Entre autres utilisée dans l’aéronautique, c’est une technique sur laquelle David Robert travaille depuis deux ans. Celle-ci regroupe plusieurs avantages. Premièrement, des caractéristiques mécaniques améliorées par rapport à d’autres procédés de fabrications, à travers notamment un excellent rapport rigidité/poids. Deuxièmement, un autre intérêt d’ordre esthétique, est l’absence de soudure apparente sur les jonctions des tubes des parties concernées. Enfin, les cadres sont soudés en Asie, avant d’être assemblés à Kayl (Luxembourg). J’ai eu le privilège de tester le RG1, le Gravel de la gamme, durant 400 km en Lorraine.

titane gravel
Robert Frameworks RG1 (photo fabricant)

RG1 : le Gravel de Robert Frameworks

Gravel Titane
Le Robert frameworks RG1 sur le plan d’Eau de la Sangsue à Briey (photo Laurent BIGER)

Le Robert FrameWorks RG1 est le modèle Gravel de la gamme, conçu pour la performance et l’endurance, capable d’être chaussé de pneumatiques jusqu’à 700×50 mm. Les inserts sont nombreux puisque, hormis les deux emplacements classiques pour les porte-bidons, je note deux inserts sur le Top-tube, et deux autres sous le tube oblique.

Tout comme le cadre, la fourche peut accueillir un pneu jusqu’à 700×50 mm (photo Laurent BIGER)
Annonce
Annonce Cycles AJP

Par ailleurs, d’autres inserts plus spécifiques permettent la fixation d’un porte-bagages et de garde-boues. Là-dessus, la finition est microbillée avec une anodisation dégradée bleu/violet pour le lettrage, et la douille de direction est gravée. Également, le tube de selle en section de 31,6 mm laisse entrevoir un choix possible d’une tige de selle télescopique. Enfin, ce modèle est conçu avec hydroformage de la douille de direction et du boitier de pédalier.

Pour cette raison, il est intéressant de constater l’absence de soudures sur ces zones. Aussi, l’esthétique est flatteuse ! Outre cela, les bases sont asymétriques et viennent fermer un triangle arrière qui respire le dynamisme. Dans l’ensemble, il ressort de ce cadre une grande sobriété qui se matérialise par des lignes épurées et équilibrées.

Bases courtes et asymétriques : un triangle arrière qui respire le dynamisme (photo Alexis Aubert)

Cependant, le RG1 testé est un modèle de présérie. Aussi, le modèle définitif se verra pourvu d’un routage de gaine totalement interne au niveau de la douille de direction hydroformée. Par ailleurs, le boîtier de pédalier est au format T47, une solution technique de filetage à M47x1.0 mm imaginée par Chris King, qui se retrouve de plus en plus, puisqu’elle réunit le meilleur des deux mondes (PressFit et BSA) : un boitier de pédalier fileté qui peut accueillir sans sourciller les plus gros axes de pédalier. En somme, une sorte de super BSA, dans un but ultime de fiabilité, de rigidité et de silence…

De quoi loger un boitier de pédalier au format T47 (photo fabricant)

Géométrie du Robert Frameworks RG1

Annonce
Annonce Garmin Edge 1050

Premièrement, la géométrie spécifique de la fourche en carbone (hauteur de 410 mm / déport de 44 mm) permet d’installer une fourche télescopique sans modifier la géométrie du RG1. Par ailleurs, il est intéressant de constater un angle de direction constant de 70° sur les trois premières tailles de cadre. Un point positif au regard de la concurrence, pas toujours très cohérente sur ce point. Quant au Reach, il s’avère important, s’achevant logiquement sur une courte potence. En cela, le RG1 se veut moderne dans sa conception. D’ailleurs, les bases sont courtes (420 mm) et orientent ainsi le RG1 vers le dynamisme.

ROBERT Frameworks RG1     
Taille du cadreXSSMLXL
Angle de direction (en degré) 7070707171
Angle du tube de selle (en degré) 7574747474
Longueur du Top Tube (virtuelle Horizontale, en mm) 530550570590610
Longueur tube de selle (en cm) 4547515355
Longueur des bases (en mm)420420420420420
Longueur douille direction (en mm) 105120140170190
BB Drop (en mm)7070707070
Diamètre tube de selle (en mm) 31,631,631,631,631,6
Longueur de potence (en mm) 6070708070

Equipement haut de gamme

Il est indéniable que l’exemplaire de présérie que j’ai eu le privilège d’essayer est richement doté. Premièrement, c’est un groupe SRAM Force AXS 12 vitesses qui équipe le RG1. Là-dessus, un très léger pédalier en carbone Rotor Kapic prend place, secondé intelligemment par le système Classified dans sa version Gravel G30.

Pédalier Rotor Kapic sur le RG1 (photo Laurent BIGER)

Celui-ci décuple la plage de rapports disponibles en proposant un véritable second plateau « virtuel » caché dans le moyeu arrière. Un système extrêmement rapide qui révolutionne aujourd’hui le segment de la transmission. En cela, le kit de roues Classified G30 sied à merveille à l’esprit sportif du RG1. Semblablement à la tige de selle, le combo potence / cintre est intégralement en carbone. Cependant, le surfaçage de celui-ci sera différent sur le modèle de série. Quoiqu’il en soit, le configurateur en ligne permet de personnaliser en fonction de son utilisation et de son budget. Quant à l’exemplaire décrit ici, il dépasse les 8 000€. Tandis que le kit cadre s’affiche à 3 490€.

Robert Frameworks RG1
Un combo cintre-potence bien dessiné (photo fabricant)

Le Robert Frameworks RG1 sur le terrain

Le RG1 dans son domaine (photo Alexis Aubert)

Off-Road

Annonce
Annonce Selle San Marco

L’angle de direction de 70° degré, associé à un déport de 44 mm, apporte une stabilité impériale sur les pistes, et notamment dans les descentes rapides. D’ailleurs, la roue se détache bien en avant du poste de pilotage, et je suis très vite en confiance pour lâcher les freins sur de rapides pistes. Par ailleurs, la fourche affiche un très bon compromis entre rigidité et filtration des aspérités, parfaitement en adéquation avec le cadre qu’elle équipe. Semblablement, la douille de direction et sa fourche font preuve d’un excellent guidage, mettant en confiance dès les premières descentes. Là-dessus, le triangle arrière se montre permissif et même confortable.

Un Gravel ludique et performant (photo Alexis Aubert)

La rigueur de son cadre et de ses équipements apporte beaucoup de précision dans le pilotage. Si bien que le RG1 se prête aisément au jeu, passant alternativement d’un vélo confortable et endurant à un Gravel ludique et performant. D’ailleurs, le dessin du cintre est parfait, avec un Drop bien pensé. En revanche, j’estime que la rigidité du combo cintre potence est excessive pour une utilisation soutenue en Off-Road, à fortiori sur les pistes les plus dégradées !

Un combo bien dessiné mais trop rigide en usage Off-Road (photo Laurent BIGER)

On-Road

Sur route, les sorties que j’ai effectuées mettent en avant de belles aptitudes de ce côté, faisant de ce RG1 une monture particulièrement adaptée à un usage routier de type « endurance ». À fortiori avec cette transmission SRAM Force AXS qui, dotée d’un plateau de 40 dents et d’une cassette 11-34, doublée du système Classified, procurent une allonge suffisante sur le bitume.

Une sacrée aisance routière (photo Alexis Aubert)
Annonce
Annonce Trek Madone 8e Gen

Qui plus est, la position confortable mais néanmoins aérodynamique permet d’évoluer avec de bonnes moyennes de vitesse sur les routes secondaires. Probablement que le poids contenu de 9 kg n’est pas étranger aux relances efficientes qui pourront tout à fait envisager l’usage de ce RG1 dans un peloton routier du dimanche matin.

Le Robert Frameworks RG1 littéralement sur la Meuse (photo Alexis Aubert)

Pour conclure

Finalement, le Robert Frameworks amène un vent de fraicheur sur les vélos en titane qui ,avouons-le, se ressemblent souvent. De la même manière, le coloris d’un gris sablé tranche avec l’habituel aspect brillant de ce type de cadre. Pour autant, là où le RG1 surprend, c’est sur sa formidable versatilité qui le rend aussi performant que ludique, tout en restant confortable. C’est la raison pour laquelle je pense que la principale qualité du RG1 n’est pas l’hydroformage de parties de son corps, certes gratifiant esthétiquement, mais bien sa fantastique géométrie. Si bien que le comportement du Robert Frameworks RG1 est en tout point exemplaire. Effectivement, le ticket d’entrée à la marque luxembourgeoise est élevée. Comparativement à la concurrence, le Robert Frameworks RG1 a cependant un argument singulier : l’exclusivité.

Prix du kit cadre : 3 490€

Info fabricant : https://robertframeworks.com/produit/rg1/

Annonce
Laurent Biger
Laurent Bigerhttps://www.strava.com/athletes/20845281
Laurent a rejoint Bike Café en 2017. Ex compétiteur VTT XCO et XCM et fondateur de More Gravel, il est adepte du vélotaf et un passionné des sujets techniques. Les matériaux, la géométrie et les pneumatiques sont ses domaines de prédilections. Pour mener à bien ses tests, Laurent n’hésite pas à s'aligner sur des manches Gravel UCI, en cyclo-cross ou même de VTT au guidon d'un Gravel. Même si le Mont Ventoux reste son attache natale, Laurent bouge beaucoup dans l'hexagone, permettant ainsi de tester vélos et équipements dans les conditions les plus variées.

5 COMMENTAIRES

  1. […] Le Robert Frameworks RG1 est un modèle de Gravel conçu pour la performance et l’endurance. Il peut être chaussé de pneumatiques jusqu’à 700x50mm et dispose de nombreux inserts pour les porte-bidons, les garde-boues et les porte-bagages. La finition est microbillée avec une anodisation dégradée bleu/violet pour le lettrage et la douille de direction est gravée. Le modèle est fabriqué en titane hydroformé, une technique qui offre des caractéristiques mécaniques améliorées et un excellent rapport rigidité/poids. Le cadre est soudé en Asie avant d’être assemblé à Kayl (Luxembourg). La sérigraphie spécifique rappelle les reflets du titane et l’esthétique est flatteuse grâce à l’absence de soudures sur les zones hydroformées. Lire l’article […]

  2. Bonjour,
    Le point plus que faible concernant cette marque c’est l’absence de considération du client en S.A.V. et il y a sujets … et sur ce marché de niche …

  3. Bonjour Laurent, ça m’intéresserait de connaitre ta taille, je suppose que tu avais testé la taille M ? merci !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur