Annonce
Annonce 226ERS

AccueilMatosTests vélosLook 765 Optimum : taillé pour la longue distance

Look 765 Optimum : taillé pour la longue distance

Look a présenté en décembre dernier ce nouveau modèle, le 765 Optimum, un vélo conçu dans la tendance moderne : apporter du confort grâce à la monte de pneus plus larges (ici, le cadre peut accueillir des pneus de 34 mm maximum) tout en gardant le rendement d’un vélo de course classique. Bike Café l’a testé pendant plus d’un mois : impressions.

Présentation du Look 765 Optimum testé

Le Look 765 Optimum est proposé avec un choix de quatre niveaux de montage. Le modèle que j’ai testé était le Look 765 Optimum Charcoal Metallic Satin, équipé d’une transmission Shimano 105 Di2 et de roues en carbone Look R38 Carbon Tubeless (fabriquées par Corima, marque qui appartient à Look), avec le coloris « Charcoal Metallic Satin », proposé à 5 390 euros (prix public conseillé).

Annonce
Annonce Hutchinson

Pour assurer un passage optimal des gaines et des durites de freins depuis le guidon jusqu’au cadre, Look a développé la potence LS3. Les gaines de la transmission et les durites de freins sont guidées et fixées sous la potence, de manière simple et efficace. Vu du dessus, le poste de pilotage est épuré et sans fioritures.

Look 765 Optimum vélo longue distance
Zoom sur le cintre, en aluminium, de bonne facture, de largeur 42 cm sur les vélos M et L. Photo : Look.

La potence S3 est disponible en plusieurs longueurs, de 80 à 120 mm avec un angle de +/-7°. Elle est en aluminium forgé pour un ratio rigidité/poids optimisé (200 g/pièce).

La transmission a été confiée à Shimano, avec le 105 Di2 qui est maintenant proposé en version 12 vitesses. À l’avant, un montage compact avec l’association de plateaux de 50 et 34 dents, couplés à une cassette 12 vitesses, allant de 11 à 34 dents. Bien vu de la part de Look de proposer ce ratio de 1 en plus petit braquet afin de pouvoir passer les cols les plus raides, ou d’anticiper le poids supérieur de la machine si on décide de la passer en version « bikepacking ».

Look 765 Optimum vélo longue distance
Une transmission fiable : le 105 Di2 est presque aussi fluide que son grand-frère Ultegra. Photo : Matthieu Amielh.

Les deux nouveautés du Look 765 Optimum

Annonce
Annonce Trek

Ce vélo a été conçu par les ingénieurs de Look avec un double objectif. « Le 765 Optimum est un vélo d’endurance léger et rapide. Il propose un équilibre parfait entre rendement et confort : une polyvalence unique. Il est conçu pour être un vélo de route complet, unique, pour l’ultra-distance comme pour vos sorties quotidiennes« , précise la marque. On verra plus loin si cette assertion est vraie.

Compatible avec des pneus de 34 mm

Le cadre du Look 765 Optimum est dessiné pour pouvoir accueillir des pneus de 34 mm. Étant un pratiquant routier, j’ai l’habitude de rouler en pneus de 26 ou 28 mm, mais j’ai bien compris et apprécie de pouvoir rouler avec des pneus plus larges, de 30 voire 32 mm. Pression de gonflage plus basse, montage tubeless, les pneus de 32 mm tubeless ready sont l’avenir du vélo d’endurance. Si vous n’êtes pas convaincu, allez lire la prose de Dan de Rosilles, notre chroniqueur longue distance !

Le vélo est aussi équipé d’inserts pour fixer des garde-boues pour vos rides quotidiens ou vos voyages.

Look 765 Optimum vélo longue distance
Le cadre du 765 Optimum est conçu pour passer des pneus de 34 mm. De profil, le Hutchinson monté est en 30 mm. Photo : Matthieu Amielh.

Haubans avec technologie « 3D Wave »

L’autre point de design qui saute aux yeux est la forme particulière des haubans, qui sont incurvés en forme d’arc. C’est très perceptible quand vous regardez le vélo de l’arrière. « Le design des haubans accueille notre technologie 3D WAVE qui assure au vélo une efficacité latérale optimisée et un confort incomparable grâce à leur forme spécifique et au choix du carbone qui les composent. La technologie 3D Wave accentue la filtration des vibrations par le carbone pour un confort 20% supérieur à des haubans traditionnels« , précise Frédéric Caron, chef de produit chez Look. Outre le fait de pouvoir passer des pneus plus larges, on comprend facilement qu’en compression, les haubans vont venir fléchir en vertical pour absorber les vibrations et augmenter le confort. Mon avis sur cette « techno » quelques lignes plus bas, vous êtes obligés de tout lire 😉

Look 765 Optimum vélo longue distance
Look a utilisé la technologie 3D Wave sur les haubans. Photo : Matthieu Amielh.

L’essai terrain du Look 765 Optimum

Ce vélo a été roulé lors de plusieurs sorties, pendant 1 mois et sur une distance d’environ 500 km.

La selle installée, la San Marco Short Fit Dynamic Open Fit, ne m’a pas plu au départ. J’avais du mal à trouver ma position en raison de sa faible longueur (250 mm). Roulant habituellement avec une Fizik Antares, évidée elle aussi, mais longue de 275 mm, le changement de position était inévitable. Après quelque temps, j’ai appris à « m’asseoir » sur cette selle qui est devenue confortable en adoptant une position relevée. De fait, j’ai plus souvent roulé les mains sur le cintre, plutôt qu’en bas des cocottes.

Lors de la toute première sortie, j’ai eu la sensation d’un vélo peu confortable et très (trop rigide). Les roues m’ont paru notamment excessivement rigides. Les sorties suivantes m’ont permis de tempérer ces impressions en jouant sur la pression de gonflage des pneumatiques. Après avoir consulté Hutchinson, j’ai opté pour le réglage suivant : 4/4,5 bar avant/arrière, qui s’est révélé être un bon compromis rendement/confort.

Look 765 Optimum vélo longue distance
Les pneus Hutchinson Fusion 5 m’ont séduit par leur confort et leur rendement. Photo : Matthieu Amielh.

Au niveau du comportement global, le Look 765 Optimum est un vélo résolument sportif. En danseuse, avec un gros braquet, rien ne touche à l’arrière du vélo et ce dernier démarre au quart de tour. C’est pour moi un vélo qui conviendra aux pratiquants cyclosportifs affûtés, mais pas à des cyclistes occasionnels. Là où Look a vraiment bien travaillé, c’est dans ce subtil mélange de rigidité et de confort. La techno 3D Wave confère en effet plus de confort sur le triangle arrière (grâce également à une tige de selle classique en diamètre 27,2 mm qui apporte aussi du flex) et les pneus plus larges, ici les Hutchinson Fusion 5, montés en tubeless, rendent le roulage plus « smooth ».

Look 765 Optimum vélo longue distance
Le triangle arrière du vélo reste très nerveux malgré ses haubans incurvés qui apportent du flex et donc du confort. Photo : Look.

A noter l’excellente impression de ces pneus, qui offrent une faible résistance au roulement et qui semblent robustes (aucune crevaison à déplorer malgré une sortie sur routes détrempées et jonchées de débris).

La transmission Shimano 105 12 vitesses électrique, fonctionne très correctement. Il faudra veiller cependant à recharger régulièrement les batteries (surtout si vous stockez le vélo à l’extérieur au froid) car ces dernières offrent une autonomie d’à peine 1000 kilomètres. Au niveau des braquets, j’ai eu un peu de mal à me réadapter au double 50/34, ayant l’habitude de rouler avec une transmission Sram Force eTap AXS, montée en 46/33 à l’avant.

Look 765 Optimum vélo longue distance
Un montage classique « compact » double plateaux 50/34, associés à une cassette 12 vitesses 11/34, permettra d’affronter les pentes les plus raides, même chargé de sacoches. Photo : Matthieu Amielh.

« The Long Ride : du 13 au 05, allez… Embrun »

Pour obtenir une sortie représentative « longue distance », j’ai réalisé une sortie à la journée, entre Aix-en-Provence et Embrun, soit 8h30 de roulage effectif pour 213 km et presque 3 000 m de D+, avec un petit chargement composé d’une sacoche de selle et d’une sacoche de cadre Missgrape.

Look 765 Optimum vélo longue distance
Une belle sortie, comme on aimerait en faire plus souvent : 8h30 de selle et 213 km avec presque 3 000 m de D+.

Cette longue sortie avait pour objectif de mesurer le confort de la machine et son rendement. Et bien, j’ai été surpris, positivement, par la performance de ce vélo qui permet de rouler assez vite, dans un confort vraiment appréciable. Et qui dit confort, dit rendement supérieur. Quand on se sent bien sur sa machine, on est capable d’appuyer plus fort sur les pédales.

La première partie de parcours, relativement plate, entre Aix-en-Provence et Digne-les-Bains m’a permis de mesurer le rendement élevé du vélo. Sur le plateau de Valensole, j’ai malheureusement été privé de mon dérailleur avant (l’erreur du débutant, de ne pas avoir vérifié la charge avant de partir) et malgré le fait de rouler en mono-plateau pendant 40 km, j’ai pu maintenir une vitesse moyenne de 25 km/h sans aucun problème.

« Pit-stop » obligatoire à Digne où je remercie grandement Teddy de Gallardo Bike Shop qui m’a permis de recharger la batterie de mon groupe et de pouvoir repartir sur la plaque !

C’est une fois sorti de Digne, que cela commence à grimper. Quel bonheur de rouler sur le grand plateau ! Le boîtier de pédalier, au format 747, permet d’assurer un transfert de puissance efficace et, grâce à un léger vent favorable, je parviens à rouler efficacement au dessus de 30 km/h malgré les 2-3 % de déclivité : grisant !

Je suis ensuite passé dans les clues de Barles, un lieu magique. Comme l’explique le site touristique de Digne-Les-Bains, « Les clues de Barles ont été ouvertes par le Bès, dans une barre calcaire datant de la fin du Jurassique ou du début du crétacé inférieur, soit entre 155 et 140 millions d’années. La rivière s’est frayée un chemin à travers des couches verticales, très épaisses, en profitant des fragilités de la roche ». Dans ce défilé rocheux, le cycliste se sent vraiment en train de conquérir la montagne !

Look 765 Optimum vélo longue distance
Les Clue de Barles, un endroit majestueux des Alpes de Haute Provence à découvrir en vélo. Photo : Matthieu Amielh.

J’avais choisi ce parcours afin de pouvoir passer dans Barles, le village où est né mon grand-père paternel. Vous vous souvenez, le Papou qui roulait en Mecacycle, c’était lui !

Look 765 Optimum vélo longue distance
Passage par le village de Barles, là ou est né mon grand-père, le papou qui roulait en Mecacycle, vous vous souvenez ? Photo : Matthieu Amielh.

Une fois passé Barles, bifurcation à gauche pour attaquer le col du Fanget, qui sera un sacré morceau à monter avec des passages à plus de 15 %. Je suis sur le 34/34, à 9 km/h mais je finis péniblement par arriver au sommet, à 1 459 m d’altitude. Quand on monte un col, on regarde en général devant soi (c’est mieux !) mais pour une fois, je me suis retourné et ça en valait la chandelle !

Look 765 Optimum vélo longue distance
Photo prise avant d’arriver au sommet du col du Fanget. PS : penser à se retourner sous peine de rater de sacrés paysages ! Photo : Matthieu Amielh.

La fin du parcours sera une sacrée partie de manivelles, avec passage par Seyne-les-Alpes puis une montée vers la station de Saint-Jean-Monclar. Je suis le seul cycliste à passer sur les routes et à 17h, les skieurs qui rangent leur matos lancent des regards étonnés dans ma direction. Je terminerai mon périple sous une magnifique lumière de fin de journée éclairant les Hautes-Alpes. Une dernière montée assez raide, avec vue sur les eaux turquoise du lac de Serre-Ponçon, avant d’arriver au Sauze-du-Lac, puis une grande descente pour rallier Savines-Le-Lac et enfin Embrun, atteint à 18h30.

Mon verdict sur le 765 Optimum

Ce Look 765 Optimum m’a beaucoup plu. C’est un vélo résolument sportif et rigide (les roues carbone de 38 mm de hauteur contribuent fortement à ce constat) mais sa monte de pneus de 30 mm et la possibilité de passer jusqu’à 34 mm vient tempérer ce comportement en apportant une onctuosité au roulage et une filtration des vibrations vraiment perceptible. J’ai mis un peu de temps à me faire à la selle, mais j’ai finalement adopté cette San Marco assez courte. Le seul petit bémol que j’apporterais est que le serrage de la tige de selle n’est pas facile d’accès et nécessite une clé Torx 25, qui n’est pas forcément présente sur tous les multi-outils. Sinon, je conclurai en affirmant que ce Look vous permettra d’enchaîner les kilomètres dans le confort, mais qu’il demeure un vélo sportif, et donc qu’il vaut mieux être plutôt un cycliste entraîné pour en tirer toutes les capacités.

Specs du Look 765 Optimum

Cadre Look 765 Optimum carbone.

Groupe Shimano 105 Di2 12 vitesses. Plateaux : 50/34. Cassette 12 vitesses 10/34.

Boîtier de pédalier T47.

Roues Look R38 D Carbon Tubeless.

Pneus Hutchinson Fusion 5 Tubeless Ready 30 mm.

Tige de selle Look LS1 Carbon Super Light 27.2 mm 350 mm de long.

Potence Look alu LS3 Alu.+/- 7°

Cintre Look LS2 Alu.

Selle Look by San Marco Short Fit Dynamic Open Fit.

Prix public conseillé : 5 390 euros.

Vidéo de présentation Look 765 Optimum

Annonce
Matthieu
Matthieu
Matthieu rejoint l’équipe Bike Café en 2020 où il endosse le dossard de rédacteur-en-chef. Journaliste salarié puis pigiste depuis plus de 10 ans dans l’édition, il est spécialisé dans l'industrie du cycle (marques, distributeurs et magasins) et pratique le vélo de route, le gravel ainsi que le bikepacking. Il collabore aujourd'hui avec différents journaux et magazines (Cyclist, BIKEéco, Geo, Vélo Magazine, Le Figaro,...).

11 COMMENTAIRES

  1. […] Le Look 765 Optimum est un vélo de course conçu pour offrir confort et rendement, grâce à des pneus plus larges. Proposé en plusieurs niveaux de montage, le modèle testé par Bike Café est équipé d’une transmission Shimano 105 Di2 et de roues en carbone Look R38 Carbon Tubeless. Le poste de pilotage est épuré et la potence LS3 assure un passage optimal des gaines et des durites de freins. La transmission 105 Di2 est presque aussi fluide que son grand-frère Ultegra, et Look propose un plateau compact de 50 et 34 dents pour affronter les cols les plus raides. Ce vélo d’endurance léger et rapide est conçu pour être un vélo de route complet unique pour l’ultra-distance confortable. Lire l’article […]

  2. Bonjour toujours des vélos à des prix élevés, ça vous viendrais pas à l’esprit que des personnes souhaitent des prix plus bas !
    Réalisez des tests avec des velo à moins de 1000 euros
    Si vous faisiez ces tests les fabricants en fabriqueraient plus !
    Cordialement

    • Bonjour … le prix des vélos ne dépend pas de nous : c’est un fait. Ne croyez pas que nous ayons le pouvoir de les faire baisser. Nous avons testé des produits Decathlon et Nakamura dans cette tranche de prix, mais ces vélos sont rares. Il faut les trouver et il faut que les marques nous les confient pour effectuer un test.

  3. Ben voilà

    J’ai craqué, second route un wilier Cento 10 jantes Campagnolo Shamale et ce nouveau look 765 Optimum en version 105 DI2

    Que du bonheur dès la première sortie, jante un peu surprenante mais quelques km pour s’y faire… j’ai hâte de tester ce vélo dans les grands cols alpins.
    Une super machine

    • Bonjour Jlou, content que le vélo vous plaise, n’hésitez pas à nous envoyer une photo ou à en poster une sur les réseaux en taggant Bike Café. Bonne route ! Matthieu

      • Bonjour,

        Comme demandé un petit retour après 6 mois à rouler avec ce vélo et plus de 4000kms.
        D’abord mon coup de foudre pour l’esthétique du vélo c’est renforcé par la pratique. Ce vélo répond parfaitement à mes attentes . Je n’ai pas pu faire mes excursions alpines comme souhaité pour cause d’activité pro, mais habitant l’Auvergne j’en ai profité pour faire beaucoup de cols du Massif Central dans des sorties entre 2500 et 3200 de d+ et 150 à 180 kms.
        Le vélo est vraiment né pour ce type de sortie il permet d’enchaîner les kilomètres au train dans un très bon confort, pourtant nos routes auvergnates ne sont pas réputées pour leur asphalte.
        Sur des sorties plus courtes donc plus nerveuses, le vélo répond aussi présent, mais je me pose la question d’une paire de jantes plus légère à profil moins haut et section de pneu moins large pour ces sorties.
        Pour conclure super machine, seul le 105di2 me laisse un peu sur ma faim, je le trouve bruyant et moins fluide qu’un ultegra. Mais pour le coup Look n’y est pour rien.

        Concernant les jantes à quand un test comparatif entre des marques françaises comme Legend Wheels, Makadamm, Asterion ?

        • Bonjour Jlou, merci pour votre retour longue durée, je suis d’accord avec vous sur le groupe 105di2 moins performant qu’un Ultegra mais qui reste tout à fait honorable en termes de fonctionnement. Pour le test comparatif, c’est noté mais ce n’est jamais chose facile à faire, à part un ressenti subjectif. Avec plus de budget, il faudrait passer par un laboratoire pour mesurer des déformations sous contrainte, ce que nous ne pouvons pas faire à l’heure actuelle. Bonne journée, Matthieu

  4. Les nouveaux vélos sont beaucoup plus lourds qu’il y a quelques années. Plus personne ne parle du poids, pourtant essentiel dès que la route s’élève.
    Combien pèse ce vélo complet avec pédales et porte bidon ?

    • Bonjour, désolé mais je n’ai pas pesé le vélo durant l’essai ce qui est une erreur de ma part. Je demande le poids du vélo complet à la marque avec pédales et porte-bidons et reviens vers vous. Sportivement, Matthieu

  5. Bonjour,
    j’ai hâte de recevoir mon look 765 optimum + black mat en ultegra. Je reviendrai vers vous pour faire part de mon ressenti. J’ose croire que je ne me suis pas trompé.

    Sportivement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur