AccueilMatosLunettes photochromiques Decathlon Roadr 920

Lunettes photochromiques Decathlon Roadr 920

Depuis « toujours », je suis sensible à la qualité des verres de mes lunettes d’extérieur, tant en haute montagne que plus bas au soleil méditerranéen et cela été comme hiver. Avec mon regard « technique » sur le sujet, je privilégie l’efficacité à la tendance. J’ai été Pouilloux et Vuarnet avant que n’arrivent les verres photochromiques, entre autres chez Julbo.

Photochromiques

Test des lunettes Decathlon Roadr 920
Un verre HD à champ de vision très large, adossé à la dernière technologie antibuée RIA et filtrant 100 % des UV – photo Philippe Aillaud

La technologie des verres photochromiques permet à ces derniers de se teinter plus ou moins en fonction de la luminosité, sur une plage de 3 indices en général. Si pour la haute altitude j’opte pour des 2-4, en gravel et en vtt je préfère du 1-3. C’est justement la plage d’indice des Roard 920 qui sont l’objet de ce test. Decathlon les présente comme extrêmement légères et bénéficiant d’un verre HD à champ de vision très large, adossé à la dernière technologie anti-buée RIA et filtrant 100 % des UV.

Les lunettes photochromiques Decathlon Roadr 920

Annonce
Annonce On Piste

Les lunettes sont livrées dans un étui rigide, qui les protège parfaitement sans gêner leur accessibilité. Elles sont accompagnées d’une pochette souple pour protéger les verres dans vos poches ou votre sac. Si le polycarbonate constituant le verre est résistant aux rayures, il l’est moins que le verre minéral. Le poids annoncé de 27 g est conforme à celui de mon exemplaire (à 1 g près, mais ma balance n’est pas certifiée !). Mon nez à la base plutôt large, sans être un cap ou une péninsule, n’est pas facile à habiller : les Roadr l’investissent sans être perchées : un très bon point.

Si l’irisation dans des teintes oranges saumonées ne m’attire pas de prime abord, elles est suffisamment discrète pour être portée sans retenue.

Les Roadr 920 au roulage

Légèreté, port couvrant, vue panoramique, que du bon. En terme de contraste, le verre HD des Roadr ne démérite pas face à des verres bien plus chers. Avec une particularité dans le rendu colorimétrique entre le haut et le bas du verre : le haut offre un rendu bleuté, en accord avec la couleur et la luminosité du ciel donc non perturbant ; tandis pour le milieu et le bas, là où se porte le regard lorsque l’on roule, le rendu est dans le rose, ce qui augmente les contrastes dans les moins fortes à plus faibles luminosités. S’il n’y avaient le bruit du vent et les irrégularités des sols, on pourrait se croire devant une TV 4K.

Les lunettes photochromiques Decathlon Roadr 920
On pourrait se croire devant une TV 4K – photo Philippe Aillaud
Annonce
Annonce Maxxis Reaver

Les verres photochromiques permettent une vision à luminosité quasi constante : la variation d’intensité se produisant, en assombrissement comme en éclaircissement, en 30 à 45 secondes, on ne s’en rend pas compte. Mais elle a bien lieu et tend à rendre la vision constante au soleil comme à l’ombre. Si vous posez vos lunettes dans l’herbe, au bout d’une minute vous verrez des traces plus foncées sur le verre, correspondant aux ombres des brins d’herbe.

Ne rencontrant pas des conditions climatiques propices à la création de buée sur les lunettes, je n’ai pas pu tester cet aspect. Par contre, la lecture d’avis relatifs à ce produit sur le site de Decathlon remonte des griefs sur l’efficacité de l’antibuée. La marque reconnaît cette faiblesse et annonce qu’elle sera corrigée dans la prochaine version.

J’ai constaté par deux fois un phénomène fortement inhabituel : la très forte lumière d’un reflet spéculaire, en l’occurrence le reflet du soleil sur le pare brise d’une voiture à l’arrêt, se traduit par un point rouge sur les lunettes.

Conclusion

Les lunettes photochromiques Decathlon Roadr 920
J’ai été enchanté par ces lunettes Van Rysel typées route – photo Philippe Aillaud
Annonce
Annonce Assos

Adepte d’un classicisme certain, pour ce qui concerne l’esthétique de mes verres et monture, mais pas pour leur technicité, j’ai été enchanté par ces lunettes typées route. À tel point que je viens d’acquérir une paire de Roadr 900 grises pour le vtt.

Prix public conseillé : 70 euros.

Fiche produit lunettes Van Rysel Roadr 920.

Vous pouvez également consulter notre petit guide du choix des lunettes solaires de vélo ici.

Les plus :

  • qualité de vision ;
  • confort, agrément de port ;
  • prix très concurrentiel.

Les moins :

  • tenue à la buée ;
  • point rouge sur des lumières spéculaires.

Page produit Lunettes photochromiques Decathlon Roadr 920.

Annonce
Philippe AILLAUD
Philippe AILLAUD
Je n'ai jamais été un cycliste de route : grimpeur, et accessoirement montagnard, pendant 30 ans, vttétiste depuis 89 - 1900 et non 1700 – je suis arrivé sur un cintre tordu pour être plus à l’aise dans les montées. Rapidement le gravel s’est imposé pour sa polyvalence et son confort. Retraité depuis 5 ans, mon crédo est vélo/photo/info. C’est donc tout naturellement que j’accompagne mon complice Patrick pour les événements Bike-Café, que je réalise les prises de vues, et participe à quelques tests et essais.

5 COMMENTAIRES

  1. Bonjour. J ‘ai acheté ces lunettes l’an dernier. gros problème ave c ce traitement anti-bué, le nettoyage des lunettes est trés difficile, il y a toujours des traces et en cours de sortie cela compromet leur bonne utilisation.

  2. Bonjour Hervé,
    Je n’ai pas utilisé ces lunettes avec de la buée, donc je n’ai pas rencontré cette difficulté. Mais j’y fais référence par rapport aux commentaires sur ce produit sur le site Decathlon.

    • Bonjour Philippe,
      Est-ce que vous avez une idée de la qualité des verres en comparaison des verres Photochromiques de chez Julbo ? Notamment ceux issus des tests effectués par Matthieu et Patrick dans la dernière sélection matos gravel d’avril 2023 sur las modèles Density et Edge ?
      Merci.

  3. Je n’ai pas une expérience sur les verres mentionnés, mais avec le Zebra standard et Zebra Light. Peut être un tout petit plus de contraste avec les Julbo, mais ils sont, à mes yeux (sic), tous excellents.

    • Merci pour votre réponse.
      Désolé pour la forme, je pensais avoir écrit dans la discussion générale et non en reponse à votre message.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur