Annonce
Annonce Nature Is Bike 2024

AccueilÉvènementsNature is Bike : une 3ème édition pleine de nouveautés

Nature is Bike : une 3ème édition pleine de nouveautés

La troisième édition du salon Nature is Bike à Angers a tenu toutes ses promesses : une belle participation sur les 7 épreuves du festival, un salon des exposants et des marques bien animé et riche en nouveautés et l’inauguration d’un nouveau site très nature près du Lac du Maine qui a séduit un large public.

Un festival d’épreuves gravel à Angers

Epreuve phare du festival, la Gravel of Legend Legendre a donné le coup d’envoi du festival angevin.

Annonce
Annonce Assos

À 6 du matin, le vendredi 16 juin, 420 participants se sont élancés de plage de Gold Beach à Arromanches-Les-Bains pour rallier, d’une traite (en moins de 21 heures) ou bien en version bikepacking (1 nuit en bivouac en totale autonomie), Angers et le festival du Gravel et de l’Aventure à vélo.

Nature is Bike Gravel 2023
Le départ de la Gravel of Legend Legendre, à l’aube, a lancé cette 3e édition de Nature is Bike. Photo : Kryzalid.

C’est vers 19 h que les premiers aventuriers sont arrivés au coeur du salon, avec un groupe de six coureurs qui se sont donnés l’accolade au moment de franchir la ligne, un beau moment sportif. Parmi ceux-ci, citons la présence de l’ancien cycliste professionnel, Jérôme Cousin, qui a fondé Baroudeur, une agence de voyage pour cyclistes, avec son ancien coéquipier Pierre Rolland ou encore de Mathieu Drujon, chef de produit pour Sidi, Vittoria, Selle San Marco et SP Connect chez Royal Velo France, qui était présent sur le salon pour exposer les marques citées précédemment.

Nature is Bike Gravel 2023
L’arrivée des six premiers sur la Gravel of Legend (327 km) en 12h55. Photo : Matthieu Amielh.

Sur les sept épreuves du week-end, ce sont 1.200 participants qui ont pu s’aventurer sur les différentes épreuves proposées par Nature is Bike, notamment la Race 200 Panaracer et ses sections chronométrées, faisant partie du circuit Gravel Earth Series.

Nature is Bike : un salon des marques riche en nouveautés

Annonce
Annonce Selle San Marco Regal

Pour cette troisième année, le salon d’exposants du Festival Nature is Bike s’était installé au Lac de Maine à Angers. Dans un cadre nature très agréable, un peu difficile à trouver la première journée en raison de l’absences de panneaux (corrigé le deuxième jour !), il a regroupé les marques de cycles leaders du marché mais aussi des fabricants d’équipements et de textile, des destinations touristiques et d’activités nature.

Tout le long du week-end, le Salon du Gravel et de l’Aventure à vélo a accueilli 5.600 visiteurs. Ces derniers ont pu découvrir les nouveautés des 92 partenaires et exposants (dont des marques leader du marché comme Specialized, Origine, DT Swiss, Look/Corima, Sportful,…).

Nature is Bike Gravel 2023
Le tout nouvel Axxome 3 était présenté sur le stand d’Origine. Avec un cadre pouvant accueillir des pneus de 35 mm, il peut être envisagé sur des parcours gravel « light ». Photo : Matthieu Amielh.

Pour la première fois cette année, une grande zone de test a été mise en place sur le village de l’événement et aux abord du lac ce qui a permis aux pratiquants de tester de nouveaux vélos en vue d’un futur achat. Près de 500 tests vélos ont été réalisés durant le week-end.

Un nouveau gravel chez Commencal

Commencal a lancé le premier gravel de sa gamme, c’était tout chaud puisque la marque l’avait dévoilé le mardi 13 juin. Des photos avaient fuité sur le compte de l’influenceuse Kim Gintrand dès le mois de janvier, mais le vélo a bien été lancé en juin, avec une disponibilité annoncée par la marque d’Andorre entre fin août et début septembre, en vente directe sur le site de Commencal (voir la fiche produit du Commencal 365) et dans les magasins.

Nature is Bike Gravel 2023
Un nouveau modèle gravel chez Commencal, sur la base d’un cadre alu, pour rester fidèle à l’ADN de la marque. Photo : Matthieu Amielh.

Le 365 (prononcez Three Six Five, si vous voulez être dans le coup) est construit sur la base d’un cadre et d’une fourche en aluminium.

Il sera proposé en 3 montages et niveaux de prix :

  • 365 Ride, transmission Shimano GRX600/812 – 2 000 euros – 1 coloris « Chalk » ;
  • 365 Race, transmission Shimano GRX810/812 – 3 000 euros – 2 coloris « Frozen Brown » – Tige de selle télescopique KS et jantes DT Swiss G1800 Spline ;
  • 365 Signature, transmission Sram Force AXS XPLR – 4 500 euros – Coloris « Signature Pure White » – Tige de selle télescopique RockShox Reverb et jantes DT Swiss GR1600 Spline.

DMT présente des nouveautés chaussures

Le fabricant italien, distribué en France par Plein Nord, est venu présenter deux nouveautés route : la SH10 (279 euros), une chaussure équipée d’un double serrage Boa L6 (photo) ainsi que la KR30 (239 euros), un modèle doté d’une semelle 100 % carbone et d’un serrage Boa L6. Le point fort du fabricant italien : la tige tricotée dans une seule pièce (le 3D Knit). Patrick avait évoqué cette technologie de tricotage lors de son essai de la chaussure DMT KR3. Une marque avec laquelle le champion Tadej Pogacar roule au quotidien.

Nature is Bike Gravel 2023
Thomas et Julien de Plein Nord sont venus faire essayer le textile Sportul ainsi que les chaussures DMT, fabriquées en Italie. Photo : Matthieu Amielh.

En gravel, DMT propose la GK1 (179 euros), une chaussure à lacets également équipée de la tige en 3D Knit mais aussi d’une semelle développée avec Michelin, dotée d’une gomme assez tendre pour augmenter l’adhérence lors des phases de marche.

Nature is Bike Gravel 2023
Les 3 coloris de la chaussure gravel de DMT, la GK1, vendue 179 euros. Photo : Matthieu Amielh.

Un gravel 100 % configurable chez S1Neo

S1Neo, l’assembleur de vélo français, a également dévoilé un nouveau châssis gravel, le GX1, qui se décline en 8 montages complets et 4 version kit-cadre (à partir de 3 299 euros le vélo complet GX1 OzONE équipé en Shimano 105, jusqu’à 7 399 euros équipé de la nouvelle transmission Sram Force AXS 12 vitesses).

Nature is Bike Gravel 2023
Johanny Delmas, fondateur de la marque S1Neo, pose devant le nouveau gravel de la gamme, le GX1, décliné en plusieurs versions dont une version « suspendue » (tige de selle et fourche). Photo : Matthieu Amielh.

Le point fort de la marque : la personnalisation complète du vélo au niveau de l’équipement grâce au configurateur en ligne S1Neo ainsi que le choix de la peinture.

De nouvelles roues gravel et des développements en cours chez Duke

Le fabricant artisanal de roues, Duke Racing Wheels, a dévoilé lors du salon, sa nouvelle jante World Runner dédiée à la pratique gravel et cyclo-cross. Dotée d’une largeur interne de 22 mm permettant de donner davantage de volume aux pneus, cette jante d’une hauteur de 25 mm en aluminium (465 g la jante seule) est doté d’un profil asymétrique.

« Nous avons dessiné une jante arrière asymétrique qui va donner un parapluie bien supérieur aux jantes symétriques (offset de 2 mm) et va permettre de rééquilibrer les tensions des deux nappes, apportant ainsi plus de rigidité et plus de durabilité » précise le fabricant.

Nature is Bike Gravel 2023
Duke a mis à jour son modèle gravel, la World Runner 25, disponible avec une décoration personnalisée (21 coloris). Photo : Matthieu Amielh.

Entièrement personnalisable (24, 28 ou 32 rayons, type de rayon et choix du moyeu), la World Runner 25 est proposée à partir de 564 euros la paire.

Duke travaille également sur une nouvelle roue de cyclocross tubeless ainsi que des rayons carbone plats et ronds (ces derniers sont en phase de test).

Une gamme complète de vélos avec Leon, Sauvage et Robert Frameworks

Après avoir débuté la commercialisation des vélos Sauvage en 2017, David Robert a progressivement développé son offre de vélos avec 3 marques : Léon88 (décliné en modèles sur-mesure et depuis cette année, en modèles Léon88 titane de série), Sauvage et enfin Robert Frameworks, utilisant des pièces de titane hydroformées (retrouvez le test de Laurent sur le Robert Frameworks RG1 gravel).

Nature is Bike Gravel 2023
David Robert, le créateur des marques Sauvage, Leon et Robert Frameworks, a fait le déplacement pour présenter et faire tester ses 3 marques aux cyclistes. Il pose ici avec le modèle Léon88 Graall. Photo : Matthieu Amielh.

Le vélo phare de chez Léon88 demeure le Graal, un vélo vendu sur-mesure et en géométries de série, un vélo « All-Road », polyvalent pour la pratique route, gravel et longue distance, en changeant si besoin la paire de roues en fonction de son utilisation. Le cadre du Graall peut accueillir des pneus de 42 mm de section maximum. Il est proposé à partir de 4 500 euros en vélo complet et il faut rajouter 200 euros pour une version sur-mesure.

La galerie des nouveautés vues sur Nature is Bike

Des tables rondes et des rencontres autour du vélo

Comme l’an passé, le salon a fait la part belle aux rencontres avec des présentations, des discussions avec des voyageurs à vélo venus raconter leurs aventures ou encore des retours d’expérience de participants de la Gravel of Legend.

Nature is Bike Gravel 2023
Le Salon du Gravel se décline aussi en tables rondes. Ici Jérôme Cousin, raconte sa nouvelle vie en tant qu’entrepreneur et la création de Baroudeurs. Photo : Matthieu Amielh.

Un atelier animé par Xavier Lebreton, voyageur à vélo, a permis de découvrir les magnifiques photos et rencontres que le Français a réalisées lors de son périple de 25 000 km en 261 jours, entre la France et la Mongolie. L’aventure d’une vie, racontée dans un livre « L’éveil d’un voyageur, de l’océan atlantique aux steppes de Mongolie« .

Autre voyage, en famille cette fois, celui de Lucie et Maxime, avec leur enfant de 3 ans, qu’ils racontent dans leur livre « Et si on pédalait jusqu’à Stockholm ? »

Nature is Bike Gravel 2023
Le vélo était mis à l’honneur avec de jolis récits de voyage. Ici, Lucie Cuadrado et Maxime Courtoison étaient venus présenter leurs dernières aventures à vélo. Photo : Matthieu Amielh.
Annonce
Matthieu
Matthieu
Matthieu rejoint l’équipe Bike Café en 2020 où il endosse le dossard de rédacteur-en-chef. Journaliste salarié puis pigiste depuis plus de 10 ans dans l’édition, il est spécialisé dans l'industrie du cycle (marques, distributeurs et magasins) et pratique le vélo de route, le gravel ainsi que le bikepacking. Il collabore aujourd'hui avec différents journaux et magazines (Cyclist, BIKEéco, Geo, Vélo Magazine, Le Figaro,...).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur