Annonce

AccueilNOS VÉLOSVINTAGERouler vintage ... ça se mérite

Rouler vintage … ça se mérite

Track & News
Les plaisirs d’une balade sur un vélo simple, maniable et agréable à rouler

Nous sommes quelques uns à aimer le vélo vintage sur Track & News. Certains, parmi les plus âgés, sont nostalgiques de la belle époque du vélo lorsque nous avions en France de nombreuses marques prestigieuses et des artisans créatifs.

Pour ma part : privilège de l’âge, j’ai connu cette époque … Simplex, Huret, Mafac, Stronglight, TA, Laprade, Lyothard, Idéale, Spidel, CLB, Vitus, … Tous ces noms maintenant oubliés ont été engloutis par la mondialisation de l’industrie du vélo. Ne croyez pas que je vive dans le passé car j’aime également  les nouveautés et j’apprécie de rouler sur mon Orbéa carbone avec lequel j’efface plus facilement les côtes.  Mais, j’aime aussi de temps en temps me faire plaisir en chevauchant un vieux « biclou » des années 70 construit sur les bases d’un bon cadre en acier soudé main.

Avec mon complice Pierre nous apprécions cette redécouverte des vélos anciens période 50 à 80 … Ces 30 années de l’histoire du vélo ont vu apparaître de nombreuses innovations et les champions de l’époque ont marqué cette période et certains sont encore connus par toutes les générations … C’est surprenant de comparer la légèreté des accessoires et leur qualité pour l’époque qui nous permet encore aujourd’hui de rouler avec 40 ans plus tard.

Annonce

Le phénomène vintage …

Track & News
Anjou Vintage – 2014 (photo ©Pierre De Meerler)

Effet de mode ou réel besoin de référence ?… En ce qui concerne le vélo je pense que cette tendance sera durable. Si j’en crois le succès de l’Eroica en Italie, Anjou Vintage, La Patrimoine, Béret Baguette, …  Ce mouvement, qui nous fait regarder notre passé,  nous aidera peut-être à garder en l’état quelques vieux cycles qui malheureusement tombent parfois entre les mains de « cannibales » qui les démontent sauvagement pour les vendre en morceaux pour faire plus d’argent. Il faudrait qu’en matière de conservation du patrimoine on soit comme nos amis cyclistes anglo-saxons qui font un énorme boulot de sauvegarde. Pour se convaincre de leur avance en la matière il suffit de chercher sur Internet des infos sur nos vieux vélos français et vous verrez que c’est aux US où des passionnés comme  Sheldon Brown et ceux qui ont repris son oeuvre entretiennent la flamme du vintage …

Le choix du vélo …

Quel vélo choisir ?

Il faut bâtir le projet et bien se documenter avant de partir … Une envie, une idée ou tout simplement une opportunité d’un vélo d’occaze qui vous plait et pour lequel vous avez le coup de coeur … Il n’y a pas de côte en occasion mais certains vélos « haut de gamme » peuvent atteindre des sommes rondelettes. Des vélos français qui ont marqué l’histoire comme le fameux Peugeot de Thévenet, le Mercier de Poupou, le Gitane de Hinault, … Au delà de nos frontières le Raleigh de Kuiper, le Bianchi de Gimondi, le Colnago de Merckx, le Flandria de Maertens  … Ces vélos de champions ont forgé l’histoire du vélo et aujourd’hui ils sont très recherchés par les collectionneurs. D’autres vélos, plus anonymes, ont tout autant d’intérêt car des marques comme Lejeune, Gitane, … confiaient leurs productions « haut de gamme » à des artisans champions du chalumeau qui par ailleurs vendaient ces même cadres en « marque blanche » ou sous leur propre nom.

Track & News
Dans les années 70 j’étais plutôt fier de mon vélo Bernard Carré fait à mes mesures … Tubes Colombus et équipé « tout Campa » …

Moi mon truc ce sont les vélos réalisés par l’artisan cadreur Bernard Carré … C’est chez lui que j’ai fait faire mon premier « sur-mesure » dans les années 70 … Je sortais d’un Peugeot PY10 (service course) en Reynolds 531 pour enfourcher ce super vélo en tubes Colombus sur lequel seuls les raccords et les pattes étaient chromés. Je l’avais équipé « haut de gamme » : « tout Campa » (comme on disait à l’époque) avec un guidon et potence Cinelli … Avec le temps ce beau vélo est devenu mon « mulet » et je suis retourné voir B. Carré pour le transformer en vélo de cyclo-cross avec des freins à tasseaux … Repeint en noir j’ai fait quelques courses avec mais j’ai rapidement abandonné cette discipline et j’ai malheureusement vendu ce vélo car j’étais alors devenu accro de la légèreté et des cadres en dural Vitus … Grosse erreur de ma part et d’ailleurs un accident lié au fait que 3 tubes se sont subitement décollés en même temps m’a fait renoncer aux compétitions et même au vélo.

Track & News
Nos deux B. Carré piste convertis en Fixie avec un petit frein avant … On reconnaît la « patte » de B. Carré avec son traditionnel marquage sur la tête des larges haubans arrières

Lorsqu’il y a deux ans on s’est lancé avec mon copain Pierre dans la recherche de vieux vélos nous sommes tombé par le plus grand des hasards sur la fin d’activité d’un club vélo sur piste … Il y avait un stock de vélos de piste de « service » et parmi eux nous retrouvions quelques belles montures affichant la « patte » du fameux B. Carré. Il était également un expert reconnu (un vélo fait pour Eddy Merckx) dans la fabrication de ces cadres à la géométrie adaptée aux accélérations sur un anneau. Pierre a fait l’acquisition d’un superbe cadre bleu métallisé absolument impeccable … De mon côté j’ai flashé sur un vélo de poursuite rose et peint de façon artistique à l’Aérographe … Inutile de vous dire qu’un tel cadre est du genre « unique » … Moyennant adaptation et  pose des moyens de freinage légaux nos vélos de piste sont devenus des « fixies » que nous utilisons aussi pour des questions de confort en « Single Speed » avec une roue libre montée à la place du pignon fixe.

Comment se lancer …

Annonce

J’imagine que vous avez lu notre série d’articles consacrés au thème « Monter mon fixie » … Si c’est le cas, vous aurez compris que ce n’est pas forcément évident de réaliser un projet de conversion d’un ancien vélo et que l’existence de nombreux standards complique la tâche des mécanos en herbe.

C’est un peu ce « chemin de croix » que j’ai mené avec l’aide précieuse de Pierre qui est quasiment un « pro » de la mécanique … et qui surtout dispose d’un matos digne d’un vrai garage (sit… Ayant déjà réussi la restauration de voitures et motos anciennes, ces petits vélos n’allaient pas lui faire peur !… Erreur d’appréciation, car le spécialiste de la lime et du poste de soudure s’est heurté à ces fameux soucis d’incompatibilité des standards : français, italien, anglais, … Heureusement nous avions à proximité une maître « es taraudage » en la personne de François du magasin de cycles Alpina à Rueil. Grâce à son outillage nous avons pu modifier les boîtes de nos pédaliers et monter des pédales sur des manivelles d’un pas de vis différent.

Donc je reviens à mon vieux B. Carré en version route cette fois … On en a fait un cas d’école pour illustrer nos articles et vous montrer que le parcours n’est pas simple et qu’il peut devenir couteux si l’on met bout à bout les dépenses …

b-carre-dressing-code
J’utilise des anciennes pointes de cross super confortables pour accrocher les pédales et très fines pour bien entrer dans les cales-pieds avec courroies …
Track & News
Mon « dress code » … Beaucoup de GORE Bike (cuissard,chaussettes, coupe-vent de running qui rentre dans la poche), casquette Eider, sac Dakine, maillot en coton H&M et BLB London … Par dessus un short Adidas pour déambuler dans les rues et faire moins cycliste …
Annonce

Au final la satisfaction est au bout du projet et je l’ai enfin fait rouler quelques dizaines de kilomètres  lors d’une petite balade sur les bords de Seine sur les chemins fréquentés autrefois par les peintres impressionnistes qui venaient ici faire de la barque et peindre leurs plus belles oeuvres en extérieur … Alors moi aussi j’ai quitté l’atelier (pas celui du peintre) pour rejoindre les lieux et vérifier que tout marchait bien … C’est la première fois que je roule avec un vélo équipé d’un guidon « moustache » … Bizarre au début surtout pour monter en danseuse (obligatoire avec mon 42 x 16) car j’ai l’habitude de m’agripper aux cocottes sur mon guidon de course
pour mieux relancer. Par contre sur le plat c’est confort et la largeur du cintre rend le vélo très maniable : sympa en ville. Ce qui me frappe dans ce premier ride c’est le silence du vélo les supers roues (fournies par leCyclo.com) font merveille et la roue libre  est silencieuse. La chaîne 1/2 maillon (toujours leCyclo.com) inspire confiance et surtout permet un réglage fin de la tension de chaîne … Pierre a soigné la ligne de chaîne : point essentiel sur un Fixie ou Single … Côté freinage les vieux Weinmann achetés sur « Le Bon Coin » sont équipés de patins neufs (également leCyclo.com) et l’ensemble freine bien … Le vélo est très sain et parfaitement équilibré (bravo M. Carré …) il reste parfaitement en ligne et on peut lâcher les mains sans risquer la gamelle …

Sympa d'aller chercher les légumes au jardin en B; Carré ... c'est classe ...
Sympa d’aller chercher les légumes au jardin en B. Carré … c’est classe …

Nous voilà donc au terme de ce projet qui en appelle d’autres tant c’est plaisant de chercher la bonne pièce et passer un petit moment à l’atelier pour fignoler son montage. Mais il faut être conscient que rouler Vintage « ça se mérite … »

Le bilan est positif même si quelques détails sont à travailler comme la tresse de guidon standard type Deda sera remplacée  par un gainage cuir avec lacets … Grip’n Lace si Nicolas décide de produire en série …

Comment utiliser un single ? … Pour ceux qui bossent cela peut devenir un « vélotaf » agréable, pour moi je l’envisage pour mes petits déplacements autour de chez moi, pour aller faire quelques courses, chercher les légumes au jardin, … et des balades sympas le dimanche matin dans Paris … Mais attention de ne pas se le faire voler … Sur les roues j’ai des boulons ça limite leur vol et sinon j’ai un U Knog Bouncer qui dissuade les voleurs occasionnels …

Prochainement nous ferons un article sur la sécurité et les anti-vols pour vélos urbains …

Annonce
Patrick
Aix-en-Provence - Après la création de Running Café, la co-fondation de Track & News Patrick remonte sur le vélo en créant Bike Café. Il adore rouler sur route et sur les chemins du côté de la Sainte-Victoire. Il collabore en freelance à la revue Cyclist France. Affectionne les vieux vélos et la tendance "vintage". Depuis sa découverte du gravel bike en 2015, il s'adonne régulièrement à des sorties "off road" dans sa belle région de Provence.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonsoir,

    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt cet article et j’aimerais savoir quel est la marque et la taille de roue que vous avez utilisez pour votre montage.

    Merci beaucoup pour votre réponse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez tous les lundis matin l'actualité de Bike Café dans votre boîte aux lettres !

Merci pour votre inscription !