Cette nouvelle épreuve est une sorte de Great Divide à la française. Elle consiste à relier la frontière franco-belge à la frontière franco-espagnole. Un road-trip à la limite entre le cyclo-cross et le vtt, empruntant routes et chemins de lieux mythiques comme les routes pavées du nord, le GR de Saint-Jacques de Compostelle, les cols pyrénéens, …   et qui se déroulera bien sûr en autonomie totale.

Du 6 au 20 août 2016
2100 km, 39 000 mètres de D+, 15 jours d’itinérance en autonomie. 

Track & News
Bray-Dunes … la digue sera le point de départ de l’aventure – photo ©French Divide

Ils seront 50 à prendre le départ de la French Divide sur la digue de Bray-Dunes au lever du soleil et au chant du coq à 6 h 24.

Un retour aux sources …

De nombreux cyclistes recherchent autre chose que les épreuves cyclistes traditionnelles et de nombreuses courses VTT d’ultra longue distance et en autonomie totale naissent un peu partout en Europe : le Naturaid en Sardaigne,  l’Apulia Bike Trail dans la région des Pouilles, l’Italy Coast 2 Coast avec une traversée de la botte italienne dans sa largeur, l’Italy Divide avec un long périple au départ de Rome jusqu’à Torbole sur les rives du Lac de Garde, Alpi Del Mare Trail dans les Alpes Ligures, le Veneto Trail au départ de San Martino di Lupari, la Trans Mountains de Cervinia à Finale Ligure, la Bear Bones RT au Pays de Galles, le Highland Trail 550,  le CAT 700 en Catalogne, etc.

Depuis 1999, il existe aux USA une trace « off-road » reliant  le Nord au Sud entre Banff au Canada et Antelope Wells au Nouveau Mexique (4455 Km). Cette voie est pratiquée à la belle saison par un nombre incroyable de cyclistes aventuriers adeptes du bikepacking. Une association de cyclistes américains organise chaque année une course VTT d’ultra distance sur cette trace, en autonomie complète. Cet événement s’appelle la Great Divide.

Une Great Divide à la française…

Mais pour le moment rien n’existe en France… La genèse du projet part d’une conversation entre les deux co-organisateurs Samuel et Lionel. Ils souhaitaient au départ mettre en place un “petit” trip vélo entre amis et vivre un défi commun chacun à leur niveau : une traversée de la France par les chemins.

Track & News
Samuel BECUWE (à gauche)  : 36 ans, dont plus de 25 ans de pratique à gauche et Lionel GARDEBIEN : 42 ans dont plus de 30 ans de pratique … les organisateurs de cette première Divide à la française – photo ©French Divide

Après avoir contacté quelques amis pour savoir si une ou deux personnes seraient intéressées par cette balade : c’est la surprise… Un gros intérêt naît autour de ce que l’on appelait alors “Ultra CX diagonal”. Ce qui n’était qu’un challenge confidentiel prend la forme d’un événement à part entière. Samuel et Lionel se résignent et n’ont d’autre choix que de troquer leurs casquettes de coureurs contre celle d’organisateurs.


Un passage sur des lieux mythiques

La France : terre de vélo a inspiré les organisateurs … La trace de leur parcours emmènera les participants sur des chemins mythiques : les fameux pavés du Nord théâtre du Paris – Roubaix, le chemin de Compostelle, le Col du Tourmalet rendu célèbre par la grande boucle …  Entre ces lieux remarquables d’autres paysages ,offerts par notre belle France, attendent les participants et Samuel et Lionel ont inventé des tracés qui les surprendront assurément.

Track & News
Sophie à gauche … Elle a fait une partie de la reco avec Samuel – photo ©SAmuel Becuwe

Sophie fera partie de l’aventure. Elles seront 5 femmes sur l’épreuve … « Je suis une grande passionnée de vélo … Je pars dès que je peux en voyage à vélo souvent seule … J’ai fait un peu de compet mais ce format ne ne convenait plus trop en terme de contraintes et de volume d’entraînement. » Elle se découvre une attirance pour les épreuves longues distances, et lorsque Samuel, qu’elle connaît, et Lionel lance le projet : elle fonce. « L’idée m’a tout de suite plue, c’est un peu le truc que j’attendais … « . Sophie est une habituée du voyage sacoche traditionnel et ce sera la première fois qu’elle se lance dans une aventure « bike packing » avec un vélo moins chargé. Une forme aventure qu’elle redoute un peu car elle voyage habituellement en faisant des pauses « warm shower » ou dans des campings là il s’agira de bivouacs. « Je n’ai jamais vraiment bivouaqué … je verrais si je peux me rabattre chez l’habitant ou quelques lieux privés pour être mieux en sécurité … Je ne sais pas du tout à quelle heure je vais rouler et comment je vais m’organiser … C’est un peu l’autre dimension un peu stressante de l’épreuve …« 

Track & News
illustration ©Sophie
Ci-dessus une vue humoristique de l’équipement idéal selon Sophie … Elle a pensé à tout, même à la bombe pour éloigner les bêtes féroces – illustration ©Sophie http://lestoujoursouvrables.over-blog.com/ … 

L’arrivée se fera à Mendionde, café Etchebarne / www.restaurantetchebarne.fr le samedi 13 août 8:00 au samedi 20 août  à 18 h. Le fait est que cette épreuve n’est pas une course en conséquence pas de date butoir d’arrivée. C’est simplement notre présence au checkpoint final qui prendra fin le samedi 20 août à 18h qui sanctionnera les arrivées.

Samuel Becuwe, un des co-organisateurs, a été surpris par le succès immédiat de ce qui devait être au départ une aventure de copains … « Ça s’est fait tout seul … Au départ on pensait réunir une trentaine de personnes avec une organisation light basée sur quelques check points. Puis lorsqu’on a lancé le projet on a eu 50 pré-inscriptions en 24 heures …  » L’idée est devenue un vrai événement, limité quand même à 50 participants. Samuel et Lionel ont reconnu une partie du parcours mais ils ont été beaucoup aidés par des « locaux » qui ont apporté des tracés de tronçons mettant en valeur les territoires qu’ils connaissent …  « Lorsqu’on a fait des reconnaissances il y avait des routes fermées et certaines difficultés à gérer et on n’a pas pu tout faire  … Nous avons reçu de l’aide de différents participants ou cyclistes qui nous connaissent. Sébastien moniteur de VTT du Morvan, un Belge a fait aussi une reconnaissance off et d’autres qui nous ont aidé à finaliser le parcours … »  

Track & News
Reco French Divide photo ©Samuel Becuwe

Le tracé est à mi-chemin entre le cyclo-cross et le VTT chacun choisira sa machine il n’y a pas de conseils particuliers donnés par les organisateurs. « Avec Lionel nous avons utilisé un Specialized Awol Élite équipé de pneus VTT pour la reco … On peut dire que ce parcours est destiné à du VTT facile pour longue distance ce qui ne nécessite pas d’être en tout suspendu. Chaque personne, en fonction de son pilotage, choisira son type de pneus. Pour cette première édition, c’est dur de donner un conseil, chacun se fera son expérience …« 

Track & News
Samuel avec son nouveau maillot sur le Spe Awol – photo ©Samuel Becuwe

De nombreuses nationalités seront représentées : des français bien sûr mais aussi 18 étrangers ; belges, hollandais, anglais, espagnols, italiens, suisses, américains et même néo-zélandais… Les inscrits offrent un joyeux mix entre ceux qui vont vivre leur première expérience en backpacking comme Sophie et ceux qui ont déjà vécu de belles aventures à vélo comme la Trans-continental que Samuel a fait deux fois déjà.

Un suivi live avec Capturs

Nous vous avions présenté sur T&N cette fameuse balise « tracker » d’activités sportives Capturs de longue autonomie, basée sur la technologie du géant français Sigfox. Ses 60 grammes se feront oublier dans le sac des participants et nous pourrons suivre avec ce système la progression des participants sur le site de l’organisation.

Track & News

 

Track & News souhaite bonne route à tous les participants et nous suivrons l’aventure sur le site de l’organisation …

Suivre la French Divide

LEAVE A REPLY