Annonce

AccueilÉVÉNEMENTSLe Gravel bike entre en Résistance

Le Gravel bike entre en Résistance

Samedi 24 septembre, c’était une première du côté de Talloires … De nombreux cyclistes sont entrés en « Résistance » lors d’une nouvelle épreuve cyclo non chronométrée au format original qui a pris forme sur les bords du lac d’Annecy. Nos cyclo-maquisards sont revenus heureux du combat mené sur les pentes des Aravis et sur la déchirante montée au plateau des Glières.

resistance-pcr-01
photo ©Paris Chill Racing

A l’image des organisations maquisardes les groupes de « graveleux » font bande à part dans le milieu du vélo. Portés par une grande envie de liberté les cyclistes qui roulent sur des Gravel bike adoptent des codes différents. Routiers sans l’être, pas trop VTtistes, un peu urbains, … ils s’adaptent à tout et n’ont pas un chrono à la place du cerveau. Leurs vélos s’identifient rapidement car ils dénotent dans le paysage cyclo conventionnel : freins à disques, guidons larges, pneus généreux, … Leur look est aussi un peu à part : un peu hipster barbu, pas de jambes rasées, des maillots sans « réclame », des chaussures permettant de marcher, … On est loin de l’image des « sosies » de nos champions cyclistes que l’ont peut voir frétillants avec leurs jambes huilées au départ des épreuves cyclosportives.

Que ce soit les locaux du Team Velocoop, plutôt taillés montagnards, ou le groupe parisien du Paris Chill Racing que nous avons croisé, ils ont tous l’esprit Gravel.

Annonce

Track & News
L’équipe du PCR venue de Paris pour découvrir ce beau parcours alpin. – photo ©Paris Chill Racing

Ils ont fait de la Résistance

Frank (membre de la page facebook Gravel Bike France) quelles sont tes impressions après cette cyclo ? « Week-end sous le soleil dans les Aravis. Parcours de 130 km et plus de 3300 de D+. Une première partie avec un panorama alpin avec vue sur le Mont-Blanc jusqu’au Col des Aravis en mode Gravel sur 15 km … Le temps de descendre les manchettes et direction la Vallée du Petit Bornand pour affronter le plus gros morceau de la journée : la montée au plateau des Glières … ça piquait un peu par moment … 

photo ©Frank Lieuron
photo ©Frank Lieuron

Dernier ravito en haut avant de faire une photo au Mémorial et retour par la route pour l’ambiance cool du départ / arrivée à Talloires face à la plage. A refaire ... »

Track & News
photo ©Paris Chill Racing

Pierre (membre du Paris Chill Racing) vous n’êtes pas forcément préparé à la montagne sur le pavé parisien ?

« En fait on s’est mis au gravel il y déjà quelques mois et on a déjà réalisé Turin / Nice par les anciennes routes militaires. On avait donc déjà découvert le gravier. L’organisation de la Résistance était très bien pour une première  … On s’est fait avoir 2/3 fois sur le fléchage … Belle ambiance et beau parcours. On n’a pas fait la longue car on avait avec nous une féminine et c’était son baptême du feu. Le principe du Chill est de rouler tous ensemble et c’est ce que nous avons fait ici. » 

Le Paris Chill Racing est un collectif cycliste Parisien. Ils se retrouvent le mercredi soir dans la capitale pour rouler ensemble plutôt cool. Ils fonctionnent sur un mode libertaire sans attache fédérale. Renaud, qui est membre de ce collectif, nous livre la belle vidéo intégrée à cet article. Cette façon de rouler ensemble permet également de faire des photos et des vidéos : merci à eux on en profite. Cette vidéo donne envie de venir l’an prochain pour rouler avec le PCR et tous les participants.

Annonce

Retrouvez les activités du PCR sur leur site : https://parischillracing.com/

Vélocoop a été partenaire de l’épreuve en prêtant 3 vélos de gravel Kona cadre acier avec lesquels l’équipe d’organisation a pu faire toutes les reconnaissances. « On était présent avec un stand où on proposait de customiser les vélos, notamment les vélos de route, pour qu’ils puissent faire la Résistance. On est du coin on est dans le même délire que les organisateurs … » nous précise Vincent Verges de Velocoop. Au delà de cette aide un « team Velocoop » participait à la cyclo. Ils ont tous apprécié le parcours et la météo. « Ceux qui voulaient se faire mal sur le 130 ils pouvaient le faire avec les 3,5 km de montée à 19 %, le parcours a vraiment, vraiment plu … » nous explique Vincent.

Track & News
Le Team Velocoop devant le stand à Talloires – photo ©Velocoop

Finalement très peu de « loupés » pour une première … Quelques remarques sur le dosage route / gravel … Trop peu pour certain … trop gravel pour d’autres. Un problème de « déflèchage » mal intentionné a obligé les organisateurs à réagir au dernier moment pour remettre en place des panneaux. Certains ont trouvé les ravitos un peu léger … Tous ces problèmes de jeunesses sont quand même passés en arrière-plan de cette formidable journée de septembre bénéficiant d’une météo radieuse sur un parcours superbe.

Annonce

De son côté, Arnaud un des organisateurs, est très satisfait de cette première édition « On s’était dit que si on avait 100 cyclistes au départ ce serait une réussite : on en avait 125 au départ … et 125 à l’arrivée. La météo était clémente et le parcours magnifique et quand en plus il n’y a pas de vent … ça aide. » La course a pris d’emblée une dimension internationale puisque une dizaine de nationalités étaient représentées. « On avait des participants venus d’Angleterre, Singapour, Dubaï, République Tchèque, Finlande, Belgique, Allemagne, Suisse, … On a bénéficié d’une bonne communication à l’international grâce un de nos partenaires : Ross Muir, ancien professionnel qui habite à Londres,  et qui possède un gros réseau. » précise Arnaud.  Pour l’année prochaine de nouveaux projets sont en préparation autour de La Résistance. C’est encore un peu tôt pour les dévoiler mais l’équipe d’organisation « Franco – Anglaise » en a sous le pied : attendez-vous à des surprise.

Le parcours sur Openrunner

Et bien dansez maintenant

Pour prolonger cette belle journée et rester dans l’ambiance années 40 une soirée « swing » était organisée avec un bande de danseurs très entraînés. Ceux qui n’avaient pas tout laissé dans la montée des Glières pouvaient essayer de remuer les jambes.

Cette Guinguette a été un succès avec 490 entrées. il y avait ceux qui étaient dans la course, ceux qui les accompagnaient et de nombreuses personnes simplement attirées par l’ambiance « swing » cadrant avec l’époque de la Résistance.

D’un avis unanime tous souhaitent la refaire l’an prochain …

Site : http://www.laresistance.cc/

Annonce
Patrick
Aix-en-Provence - Après la création de Running Café, la co-fondation de Track & News Patrick remonte sur le vélo en créant Bike Café. Il adore rouler sur route et sur les chemins du côté de la Sainte-Victoire. Il collabore en freelance à la revue Cyclist France. Affectionne les vieux vélos et la tendance "vintage". Depuis sa découverte du gravel bike en 2015, il s'adonne régulièrement à des sorties "off road" dans sa belle région de Provence.

1 COMMENTAIRE

  1. Une super bonne idée de renvoyer les cyclos vers les pistes et chemins en parallèle de la route. Mais au final, on a simplement arrêté de le faire de peur d’abîmer nos vélos car la randonnée muletière avec des randonneuses en 650b, ça se fait quand même depuis très longtemps.

    Vive la liberté à vélo…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez tous les lundis matin l'actualité de Bike Café dans votre boîte aux lettres !

Merci pour votre inscription !