Bike CaféJe répare un oubli dans la liste des ouvrages sur le vélo que nous vous proposons de lire. Cette BD, un peu ancienne, de LAX est intemporelle puisqu’elle nous transporte à une époque ancienne de l’histoire du vélo. Elle est dans ma bibliothèque depuis 2005 et je viens de la redécouvrir. Dans un contexte qui relie la construction de l’observatoire du Pic du midi et le Tour de France cette histoire est très réaliste. On croit reconnaître, dans les premières planches, la silhouette épaisse du journaliste Albert Londres, qui croise le héros de l’histoire.

La couleur sépia des dessins nous transporte également à cette époque. L’histoire de l’amitié entre Amédée Fario, le cycliste, et Camille Peyroulet l’astronome qui travaille au Pic du Midi est émouvante. Nous sommes en 1907, et ce chantier sera la première épreuve d’Amédée : il y perdra par amputation ses 10 orteils gelés. Ce handicap compromet terriblement son désir de faire du vélo. Encouragé et aidé par Camille, il relèvera le défi pour réaliser son rêve : devenir coureur cycliste … Malheureusement la malchance aura raison de l’Aigle d’Esponne qui aimait tant survoler les cols des Pyrénées.

Cette BD, sortie en 2005, a été largement primée. LAX lui même passionné de vélo a réalisé un petit chef d’oeuvre : scénario, dialogues et dessins sont très réussis.

Cette superbe BD a inspiré à Christian Lax la suite puisque depuis, les 2 tomes de « Pain d’Alouette » sont parus … En attendant, pour ceux qui n’auraient pas lu l’Aigle sans orteils, il faut vite réparer cet oubli. On vous parlera de « Pain d’alouette » dans un autre article.

 

Informations

Pitch de l’éditeur

L’aigle sans orteils est la petite histoire d’une grande aventure.
Juillet 1907, Amédée est un de ces soldats qui charrient à dos d’homme le matériel nécessaire à la construction de l’observatoire du Pic du Midi. Il va rencontrer Camille, un de ces messieurs de l’observatoire, passionné par le Tour de France, la plus grande épreuve cycliste du monde, comme annoncé à sa création en 1903. Amédée n’est pas long à attraper le virus.
Revenu dans son village, au pied du Pic, Amédée enchaîne les portages pour économiser l’argent nécessaire à l’achat de son premier Alcyon. Il prend tous les risques jusqu’au jour où la montagne est la plus forte. Amédée passe une nuit entière dans les monts gelés. Il en sort vivant mais amputé des orteils.
Ce n’est que le début de son incroyable odyssée : comment un coureur handicapé, inconnu, (un isolé qui ne peut recevoir de l’aide de personne sous peine de lourdes pénalités) va se hisser de Tour en Tour aux côtés des plus grands, les Georget, Petit-Breton ou Garriguou, sur des routes encore mal dégrossies, par-delà des cols encore sauvages. Le jour où son surnom devient L’Aigle sans orteils, Amédée entre dans l’aristocratie du Tour…

À propos de l’auteur

Christian Lax, de son vrai nom Christian Lacroix, est un dessinateur et scénariste français de bande dessinée né le 2 janvier 1949 à Lyon. Il est diplômé des Beaux-Arts à Saint-Étienne, et a été professeur de bande dessinée à l’École Émile-Cohl.

En 2011, le festival bd BOUM lui décerne, pour l’ensemble de son œuvre, le Prix « Grand Boum-Ville de Blois ».

LEAVE A REPLY