L’application Openrunner vient de faire peau neuve grâce à une profonde refonte, associée à la mise à disposition gratuite d’une superbe appli pour les smartphones. Désormais vous pourrez emporter Openrunner sur le terrain pour suivre vos tracés, enregistrer votre parcours, permettre à vos amis de vous suivre en direct, … sur des fonds de cartes détaillés. Les nombreux utilisateurs : cyclistes, trailers, runners, randonneurs, … vont découvrir un produit multi-plateformes (web et smartphones) parfaitement abouti. Ils récupéreront bien sûr tous leurs parcours préalablement enregistrés et continueront, chose rare dans ce domaine, à bénéficier de la gratuité d’utilisation dans la version de base.

Plus de 10 ans d’expérience

L’histoire d’Openrunner est déjà longue. Cet outil, imaginé il y a plus de 10 ans, à la préhistoire du tracé d’itinéraire GPS, répondait à l’origine au besoin personnel de son créateur. Il est devenu depuis une application qui a été adoptée depuis par 500.000 utilisateurs.

500.000 utilisateurs … et moi … et moi … et moi

Openrunner, souvent imité, mais jamais égalé en matière de justesse des données, n’a cessé de progresser en suivant l’évolution des techniques informatiques et des usages. Nous sommes loin des projets gonflés par l’injection de capitaux et habillés par une communication tonitruante … La petite entreprise a progressé, portée par sa réputation de fiabilité et le sérieux de son fonctionnement. Dix ans après sa création, Openrunner est toujours présent et sa communauté est aujourd’hui forte de 500.000 utilisateurs.

Les applications GPS sur différentes plate-formes : web, Apple, Androïd, … sont évolutives par définition. Les utilisateurs de ces outils sont désormais habitués à ces montées de versions. Elles suivent les progrès techniques et Openrunner n’échappe pas à ce phénomène.

Mobile et web : une richesse de fonctionnalités

Bike Café
photo site Openrunner

Cette nouvelle version d’Openrunner nous ouvre le meilleur des deux mondes : celui du web, qui permet de préparer des parcours derrière son grand écran ou de les documenter tranquillement avec une ergonomie repensée et celui du smartphone, toujours disponible dans la poche, pour retrouver ses parcours, suivre un itinéraire, enregistrer son activité et enfin permettre le suivi live de son aventure.

Bike Café
Openrunner sur le guidon … et c’est parti – photo site Openrunner

L’application Openrunner sur mobile agit comme un vrai GPS. Elle permet de vous localiser et de visualiser votre position ainsi que votre progression sur les cartes topographiques. Elle fournit également des informations sur le nombre de kilomètres, l’altitude, la différence de hauteur cumulée, etc. Pour que vos amis et votre famille puissent suivre vos mouvements, l’application comporte une fonction qui indique votre position en temps réel que vous pouvez envoyer à une sélection de vos contacts .

Bike Café
Vous pourrez télécharger des cartes topographiques pour vous assurer qu’elles peuvent être affichées sur le terrain, même dans des zones qui ne sont pas couvertes par un réseau 3G / 4G. Un mode hors-ligne est également disponible pour limiter l’accès au réseau à un minimum strict et conserver la batterie de votre téléphone autant que possible lorsque vous utilisez l’application.
photo site Openrunner

Ils l’ont testé …

Sylvain Renouf des cycles Caminade aime tracer des parcours. Il a testé le tracking sur l’appli mobile … « C’est une excellente fonctionnalité qui me permet de fournir l’url de mon parcours permettant un suivi live de ma progression … C’est intéressant et sécurisant lorsque je trace seul dans nos Pyrénées à la recherche de nouveaux chemins…« , précise Sylvain. « Les remarques de certains utilisateurs sur la tarification des cartes sur l’appli mobile me font sourire … C’est dérisoire par rapport au service fourni. J’ai pris Opencycle Map sur l’appli mobile … 5 € l’année : c’est rien … » poursuit Sylvain.

Georges du club cyclosport des Rugissants à Aix-en-Provence. Georges est un utilisateur de la première heure d’Openrunner et il gère le site internet de son groupe de cyclistes. Il a enregistré à ce jour plus de 700 parcours. Il a fait partie du petit groupe de testeurs qui a pu découvrir cette nouvelle version avant le déploiement généralisé. « J’ai testé cette nouvelle version que j’ai appréciée. Elle arrive à point nommé car l’ancienne avait besoin d’être améliorée pour le tracé des parcours. Désormais c’est plus ergonomique et les POI c’est super bien. Dans mon club on organise par mal de choses toute l’année ça fait 60 à 70 organisations par an. Les POI permettent de placer des repères rencontres : pauses café, les cols et points remarquables,Par ailleurs, avec cette version je vais beaucoup améliorer la communication sur notre site avec la possibilité d’intégrer des parcours qui s’affichent en mode interactif … On se déplace sur le profil et le curseur se déplace sur le tracé du parcours. La fonctionnalité dossier est également un gros plus pour gérer les parcours dont le nombre devient très important maintenant … », précise Georges qui va maintenant utiliser sur le terrain l’appli mobile qui permet de retrouver tout le catalogue des circuits tracés par les Rugissants.

Julien Pinot est le frère ainé de Thibaut et il est entraîneur de l’équipe pro de la Française des Jeux. Il utilise régulièrement Openrunner (voir notre article publié en 2016) comme tous les coureurs de son équipe qui l’utilisent pour préparer leurs sorties d’entraînements. « Nous utilisons Openrunner à la FDJ pour préparer nos courses et nos entraînements. Je trace les parcours et nous pouvons les commenter à l’équipe lors des briefings. » explique Julien. « La nouvelle version nous apporte un plus car avec l’appli mobile on récupère nos tracés que l’on peut utiliser sur le terrain. Avant nous devions les transférer sur un autre outil. C’est l’un des points forts de cette version avec les POI qui nous permettent de positionner les points de regroupement, ou les risques potentiels sur les parcours d’entraînements …« , poursuit Julien.

Parlons de la gratuité

De base, l’application reste gratuite sur le web et sur l’appli mobile. Cette version permet de tracer vos parcours et d’obtenir les données de dénivellation : profil altimétrique et calcul des D+ et D-. Vous pourrez partager votre parcours, le transférer vers votre GPS ou l’utiliser directement sur l’App Openrunner.

Bike Café
photo site Openrunner

L’accès aux cartes topographiques IGN France reste gratuit pour l’instant et tant que cela sera possible. Il faut bien comprendre que depuis le lancement d’Openrunner en 2006, de nombreux services de fourniture de cartes sont devenus payants. C’est le cas de l’IGN, mais aussi de GoogleMaps ou des cartes OpenStreetMap. Ces dernières sont libres de droits, ce qui ne veut absolument pas dire « diffusion gratuite » sur un site comme Openrunner. À cela s’ajoutent les frais de fonctionnement et de développement du site qui accueille plus de 2,5 millions de visiteurs uniques par an.

La publicité est présente sur la version gratuite d’Openrunner. Elle est essentielle pour financer une partie de son fonctionnement, avec notamment la mise à disposition gratuite des cartes topographiques. La publicité a toujours été positionnée de façon à ne pas gêner l’utilisation du site. Si toutefois la publicité vous dérange, vous pouvez la faire disparaître en souscrivant l’option « Premium » que vous pourrez découvrir derrière le lien « offres ».

Fonctionnalités de l’appli mobile :

Bike Café

  • Trouver tous vos itinéraires programmés sur le site www.openrunner.com et laissez-vous guider par l’application pour les suivre sur le terrain.
  • Rechercher des itinéraires proches de votre position ou dans la zone de votre choix.
  • Télécharger la carte topologique pour utiliser hors ligne. Cela vous permettra d’afficher l’historique de la carte indépendamment de la couverture 3G / 4G et de conserver la batterie de votre téléphone en utilisant votre smartphone comme un véritable GPS extérieur.
  • Garder vos amis et/ou votre famille informés en temps réel de votre position et de vos mouvements en tout temps pendant votre activité de plein air.
  • Enregistrer toutes vos activités et transférez-les à openrunner.com pour les partager ou apporter des modifications.
  • Prendre des photos pendant que vous enregistrez votre activité afin de les associer à votre itinéraire.
  • Ajouter un POI de la communauté pour informer les utilisateurs des travaux routiers et des informations utiles (ex: graviers sur la route, route fermée).

Voilà pour l’appli mobile, mais les utilisateurs habituels d’Openrunner découvriront sur la version web de nombreuses améliorations ergonomiques qui faciliteront encore la préparation de leurs futurs parcours qu’ils pourront ensuite utiliser sur leurs smartphones.

Nous aurons l’occasion de reprendre en détail tous ces points dans de futurs articles, notamment en usage terrain.

Voir le site Openrunner

LEAVE A REPLY