Aymeric Lebrun nous dit qu’il a 10 ans … Connaissant son emploi du temps, pas sûr qu’il se balade, une paille dans sa limonade en embêtant les quilles à la vanille et les gars en chocolat … Il a bien d’autres choses à faire, car la relance de la marque, dont il fête cette année le dixième anniversaire, est un sacré challenge. Peu d’entreprises de cadreurs ont survécu au désamour du beau vélo artisanal. Cyfac en fait partie.

Pour fêter ce 10ème anniversaire, Cyfac entreprend un Tour de France des Cafés vélos qui a débuté le 26 janvier à la Cyclerie Café de Poitiers. « Je suis parti du constat que lorsque nous avions organisé des portes ouvertes à La Fuye nous avions intéressé du monde mais tous ne pourraient pas venir nous voir chez nous, dans notre petit coin de France. Alors est-ce que ce ne serait pas intéressant d’aller à la rencontre des cyclistes passionnés en effectuant un tour de France. Je connaissais Philippe Trochon à Poitiers et voyant le succès des lieux de convivialité et d’échanges que sont les cafés vélo, j’ai eu cette idée d’aller chaque mois le vendredi soir donner un rendez-vous aux passionnés de vélo dans ces beaux endroits …« , m’explique Aymeric. 10 ans, 10 dates, … c’est aussi à 10 heures que l’on prend le café à l’atelier de Cyfac.

Il était une fois

Depuis les années 80 Cyfac fabrique des cadres pour les champions : médaillés olympiques, professionnels du Tour de France, champions du Monde et surtout pour les cyclistes passionnés du monde entier.

Bike Café
Aymeric Lebrun et Francis Quillon lors de la présentation Cyfac à Poitiers – photo : Julien Arnault

Le fondateur de Cyfac s’appelle Francis Quillon. Il fallait trouver un nom à la société qu’il a créée réellement en 1987. Les deux syllabes de CYFAC viennent de CY (comme cycle) et FAC (Fabrication Artisanale de Cadres). C’est par cette activité artisanale de fabricant de cadres que Francis s’est fait connaître. Ses réalisations destinées aux plus grands champions français des années 80 ont fait sa réputation. Laurent Fignon, Thierry Marie, Thierry Claveyrolat, Charly Mottet, Marc Madiot, Richard Virenque, Laurent Brochard et d’autres professionnels français ont roulé sur des Cyfac, repeints aux couleurs de leurs équipes, depuis les années 80 jusqu’aux années 2000. La renommée de Cyfac a dépassé les frontières de l’hexagone et des champions comme Claudio Chiapucci, Marco Pantani, Frank Vandenbroucke, David Millar et d’autres ont également bénéficié de cadres Cyfac peints aux couleurs de leurs sponsors.

Située dans la Vallée de la Loire à la Fuye, l’entreprise Cyfac est une référence dans l’élaboration de cadres de vélo depuis plus de 30 ans. C’est une des rares société qui a résisté à la crise du beau vélo en France. La mondialisation et le désintérêt des français pour la bicyclette ont fait des dégâts.

Il y a 10 ans Aymeric Lebrun a repris les rennes de l’entreprise qui devient Cyfac International. Son objectif est de relancer l’entreprise et la remettre au rang qu’elle occupait à la grande époque du vélo français et de développer son activité dans différents secteurs. Cyfac élabore ses propres produits et travaille également en sous-traitance pour certaines marques. L’entreprise maîtrise tous les savoirs-faire de la fabrication de cadre : conception, fabrication, peinture, …

Un tour de France des Bike Cafés

Bike Café

10 ans ça se fête : pour cela Aymeric a eu l’idée de faire un tour de France … Pas celui du maillot jaune, mais celui des « Bike Café » : ces nouveaux lieux de convivialité où il pourra inviter des cyclistes passionnés avec la complicité du propriétaire local. À chaque rendez-vous il y aura la présentation d’un thème. Le premier s’est déroulé à Poitiers le 26 janvier 2018 à la Cyclerie Café ouverte récemment par Philippe Trochon (voir notre article).

Bike Café
Photo Damien Leclerc

Convivialité et échange, le thème de la rencontre portait justement sur la création de Cyfac et Francis Quillon était aux côtés d’Aymeric pour raconter cette aventure qui commence en 1982 dans un vieux garage à La Fuye.

Bike Café
Photo Damien Leclerc

Ils sont venus, ils sont tous là … Il n’y avait jamais eu autant de monde à la Cyclerie. Certains sont même venus de loin et à vélo comme notre ami « Hugo Biket » qui n’a pas hésité à enfourcher son vélo pour venir du Mans et faire avec un copain les 200 km qui le séparent de Poitiers… « Ça s’est terminé assez tard vers 23 h et on a continué à discuter jusqu’à 2 heures du matin. Philippe m’a gentiment hébergé pour la nuit pour que je reprenne ma route le lendemain, avec une partie en TER pour rentrer chez moi ... » explique Hugo. « On a eu le plaisir d’écouter les anecdotes racontées par Francis Quillon sur les grands moments de la marque qui a, à peu près, tout gagné … « , poursuit Hugo enchanté par sa soirée.

Bike Café
Photo Damien Leclerc

Lors de la soirée les participants ont pu déguster les produits régionaux que Philippe propose dans son Bike café de Poitiers. Après ce premier événement le tour de France va se poursuivre avec les 9 suivants à raison de 1 par mois.

Le calendrier des visites :

Toutes les infos sur le site de CYFAC

3 COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY