Cycles LEON est une marque de vélo français qui sont conçus dans un esprit « custom ». Ce concepteur de vélos, installé près de Metz, propose des gammes route, tri-athlon, VTT, gravel et cyclocross. Chaque produit réalisé sera différent et conçu en fonction des attentes du client. Votre vélo Léon sera l’aboutissement d’un dialogue qui permettra l’élaboration d’un vélo qui correspondra à votre besoin.

On découvre

Bike Café
Des reflets couleur titane devant la chapelle du Tholonet – photo Bike Café

Le modèle que nous vous présentons est un Genus. Ce modèle, simple en apparence n’est pas simpliste… Il s’adapte à tous les coureurs car sa plateforme est légère (1400 g en taille 52). C’est un modèle à la fois confortable et performant grâce à son design et son cadre en titane qui filtre bien les aspérités de la route. Chez Leon on part toujours d’une base qui est le concept global du vélo, ensuite on le customise pour en faire une machine à rouler très personnelle sur la base d’un cahier des charges.

Une véritable enquête

Pour fabriquer un vélo sur-mesure vous allez être obligé de tout dire. C’est un peu comme avec votre banquier : celui qui va concevoir votre vélo doit tout savoir sur vous …

C’est David Robert « himself », le boss de Léon, va concevoir pour chaque client les vélos qu’il produit en partant de cette base. Il va se mettre au travail en dépouillant le long questionnaire que vous devrez remplir pour lui communiquer vos mensurations mais également des informations sur votre passé cycliste et sur le projet que vous comptez réaliser avec ce vélo. L’aboutissement de ce travail de conception sera un plan sur papier avec toutes les cotes de votre vélo. Les demandes aberrantes ou irréalistes seront écartées, des propositions et des conseils venant de David seront discutés. « Je veux des disques ou un freinage sur jante, un double ou mono plateau, de l’électrique, … » Tous ces choix, qui auront des incidences structurelles sur le cadre, seront abordés. Le choix des équipements sera fait. Vous pourrez choisir un cadre nu prêt à monter ou bénéficier du montage gratuit de votre vélo à partir des équipements que vous souhaitez. Dés que vous serez d’accord sur la conception il faudra attendre entre 2 et 3 mois. Le cadre sera soudé en Asie et il sera finalisé et monté chez les cycles Léon en France.

Le test

Bike Café
Photo Bike Café

Pour un vélo à sa mesure il faut avant tout tester sa patience … Dans un projet comme celui-ci on ne rentre pas dans le magasin pour en sortir immédiatement avec son vélo : on avance par étapes. Il faut déjà que vous pensiez en amont « cahier des charge » … En ce qui me concerne, je voulais un vélo pour grimper les cols qui soit en même temps un outil sécurisant dans les descentes que j’appréhende à cause d’une mauvaise vue. Il fallait donc des bases courtes et une chasse avant permettant d’être dans des rails dans les longues descentes en montagne. Je voulais des disques pour améliorer ma sécurité dans ces fameuses descentes et un dérailleur électrique Shimano. David m’a proposé dans un premier temps une forme arrière en wishbone pour raccourcir le triangle arrière. Cette forme ne me plaisait pas visuellement. On est reparti sur une V2 avec des haubans soudés plus bas sur le tube de selle pour arriver à une base arrière de 40 cm pouvant  néanmoins accueillir des pneus de 28.

Bike Café
Photo Bike Café

Ce vélo a été conçu pour correspondre à mon usage. Un triangle arrière très court (A) pour en faire un bon « grimpeur » … Un angle de chasse (B) avant sécurisant. Des freins à disques (C). Des tubes hydroformés (D) pour gagner en rigidité.  Un 3ème emport (E) sous le tube diagonal pour un porte-bidon ou une boîte pour le matériel. Une transmission électrique (F).

Bike Café
Photo Philippe AIllaud

Le vélo est arrivé. J’ai monté mes roues Stevan11 et le premier galop d’essai sur un petit col à Coudoux dans les Bouches du Rhône m’a confirmé que ce vélo grimpait très fort. Le dérailleur électrique est un bonheur de précision. Il incite, par sa facilité d’usage, à changer plus souvent de braquet pour mieux coller au profil de la route.

Bike Café
Coudoux – photo Bike Café

Le test majeur de ce vélo a été une participation à un déplacement au rassemblement FFCT de Pâques en Provence au sud d’Avignon. J’ai parcouru 400 km en 2 jours sur les routes du sud. Je suis passé par le Luberon pour rejoindre Gordes, puis Vaison-la-Romaine. Le retour s’est fait par les Alpilles. Montées, petits, cols, revêtements pas toujours très lisses : les qualités de confort et de performance ont été mises à l’épreuve. Le cadre titane montre tout son intérêt sur ce type de parcours. Allié aux pneus de 28 le vélo s’est montré très confortable et ses qualités tant en montées qu’en descentes ont été confirmées. J’arrive à 1000 km parcourus avec ce vélo qui correspond parfaitement à mon usage. Il grimpe très fort et dans les descentes je me laisse guider par mon vélo sur des trajectoires parfaites.

Quelques détails bien vus …

Bike Café
photo Bike Café

Les tubes hydroformés (*) : comme sur l’alu avec le titane, à épaisseur égale, les tubes présentent généralement une section plus large que l’acier. Par des techniques d’hydroformage des tubes, les cycles Léon proposent des haubans qui ressemblent dans leur design à des haubans carbone moulés. Les tubes principaux sont plus fins et élégants. La jonction avec les tubes ronds de selle et de direction est plus élégante. Les finitions des sorties de câbles sont propres, les cordons de soudure sont fins sans être toutefois au niveau des produits qui sortent des ateliers de nos artisans français réputés.
Un 3ème emport bidon sous le tube diagonal permet de loger un tube de rangement des outils qui sera appréciable sur les longues distances où vous aurez besoin de 2 bidons pour vous hydrater.

Le bilan

Bike Café
Canal de Provence – photo Bike Café

Pour un prix raisonnable ce Genus, conçu pour vous, est une alternative aux vélos carbone de série plus impersonnels. La beauté du titane brossé est intemporelle et le cadre est garanti « à vie ». Le poids du cadre (1,4 kg en 52) n’est pas des plus léger par rapport au carbone qui descendent sous la barre des 1 kg, mais le confort que vous aurez avec ce Genus vaut bien cette différence. Sur de longs trajets ce confort deviendra de la performance. La filtration des rugosités des routes est un facteur d’économie de l’effort.  Le sur-mesure, est la garantie d’obtenir un vélo qui correspondra non seulement à votre morphologie, mais aussi à votre usage. Le prix de ce cadre sur-mesure : 1600 €, est particulièrement attractif.

Bike Café
photo Bike Café

Le choix des équipements est large. Les cycles Léon peuvent vous proposer différentes solutions. Pour ma part j’ai suivi les conseils de David concernant les produits 3T et j’ai joué la fiabilité et la réputation de Shimano pour le groupe électrique. Mais là-encore l’avantage du dialogue au moment de la conception vous permettra d’être sur-mesure également pour vos équipements. Le point fort des cycles Léon est le « custom » … Les vélos produits, bien qu’étant de la même famille, ne se ressemblent pas comme des frères jumeaux. Vous pouvez d’ailleurs pousser le custom très loin avec des peintures et des finitions délirantes … Il faudra avoir le budget pour.

Personnellement, et suite à quelques désagréments liés au montage, je conseille aux futurs acquéreurs soit de confier le montage aux Cycles Léon (le montage est gratuit) et d’aller réceptionner le vélo sur place. Ou encore, pour ceux qui habitent loin de Metz, à commander le cadre seul pour le monter vous même ou vous adresser à un monteur de confiance local.

J’ai aimé

  • confort,
  • performance,
  • sur-mesure,
  • qualité/prix.

Un peu moins

  • des vis un peu faibles pour maintenir la patte de dérailleur
  • des petits soucis de montage ayant entraîné des réglages itératifs par la suite

Les +/- mentionnés ci-dessous doivent s’apprécier par rapport à notre essai et sur ce vélo unique.

Caractéristiques

  • Cadre titane Genus
  • Direction Cane Creek
  • Fourche DEDACCIAI EDG DB flatmount
  • Cintre 3T SUPERERGO team stealth
  • Tige de selle 3T Zero25 TS
  • Transmission Shimano Ultegra Di2
  • Freins à disques Shimano  de140
  • Cassette Shimano
  • Roues Stevan11 alu disque (1,4 kg la paire)
  • Pneus 28
  • Guidoline ITALIA Granfondo
  • Selle WTB SL8 rails titane
  • Couleur : titane brossé

Poids : 8,2 KG
Prix : 4000 € (sans les roues que j’avais déjà)

(*) L’hydroformage est un procédé de mise en forme de matériaux (tôles et tubes métalliques) comparable à celui de l’emboutissage mais dans lequel le poinçon ou la matrice est remplacé par l’action d’un fluide sous pression. Cette technique est utilisée lorsque l’emboutissage classique n’offre pas de solution à cause d’une trop grande complexité des formes souhaitées due par exemple à une impossibilité de démouler ou à cause d’un choix de matériau plus difficile à former.

Infos sur le site des Cycles Leon 

LEAVE A REPLY