Les échanges avec Pierre Arnaud Le Maignan (Chiru Bike – Carbon Endurance Component) sont toujours passionnants. Profitant de son passage aux ProDays après l’Eurobike et son périple sur la Baroudeuse dans le Mercantour, il est venu me déposer, pour 24 heures, son nouveau bébé : le Chiru Vagus. C’est avec la version Vagus « plus » qu’il s’est lancé le 18 août sur la Silk Road Mountain Race, une course en bikepacking sans assistance, dans les montagnes du Kirghizistan.

Un test expresso

Pierre Arnaud était passé à Aix fin mai pour me présenter ce nouveau Vagus. Ce superbe gravel en titane m’avait donné envie. Malheureusement à l’époque, avec 3 cotes cassées, je n’avais pas pu l’essayer. Séance rattrapage à l’occasion de ces ProDays, mais l’essai sera de courte durée car je n’aurais qu’une seule journée pour rouler avec. Un test « expresso » pour le Bike Café : on est en terrain connu.

Chiru Vagus
Le Chiru Vagus passage en fôret

Le contexte n’est pas idéal car j’ai refais une cabriole la veille sur un vélo de prêt …  Un nouveau choc sur le dos a réveillé mes douleurs dorsales et bien entamé le coude. Je traverse une mauvaise passe en ce moment. Pierre a tracé un parcours au départ de Bray et Lû direction Lyons la forêt en passant sur des chemins agricoles, des singles, des sentiers en sous-bois, … Le Vexin et l’Eure sont des régions vallonnées. Le Vagus, que Pierre Arnaud a fait rouler sur le difficile parcours de 317 km lors de la Baroudeuse, devrait facilement se sortir de ces petites « rampes » campagnardes.

Chiru Vagus
Petites routes et chemins campagnards et petit pont au dessus de la Lévrière – photo Bike Café

La bête (Chiru) se laisse dompter facilement. Après un petit réglage du dérailleur, qui avait souffert du voyage, je retrouve l’usage du 42 dents qui ne voulait pas passer sur la cassette. Je dois avouer que je m’en suis servi par moment sur ce parcours de montagnes russes. Les pneus Hutchinson Black Mamba me semblent un peu lourds pour notre terrain de jeu agricole et forestier. Le sol est sec et à part quelques ornières piègeuses masquées par l’herbe on ne rencontre aucune difficulté technique sur ce terrain.

Le comportement du Vagus est sain. Très manoeuvrant, réactif en relance, j’apprécie sa capacité à avaler les chemins empierrés. La position est peut-être un peu trop en arrière pour moi, mais compte-tenu de la durée de l’essai, nous n’avons pas eu le temps de peaufiner les réglages. J’ai gardé la même hauteur de selle que Pierre Arnaud, n’étant pas à 5 mm près. Le freinage est correct grâce aux Juin Tech qui s’en sortent plutôt bien pour des semi-hydrauliques. Je pense que ce vélo mériterait néanmoins des freins hydrauliques plus progressifs. Le pédalier ovale Rotor donne une bonne impulsion sur les portions roulantes. Le guidon gravel 3T, évasé en bas, est parfait. Les roues carbones CEC rendent bien et contribuent à alléger l’ensemble de ce vélo que nous avons pesé à 8,6 kg équipé comme nous l’avons roulé. Ces accessoires carbone ne sont pas de base sur le modèle proposé en série.

Chiru Vagus
8,620 kg le vélo que nous avons essayé – photo Bike CAfé

Bilan

Ce test rapide m’a permis d’apprécier ce vagabond (traduction du latin Vagus). Mais c’est presque lui faire offense que de le sortir seulement sur 70 km : il mérite bien plus. Ce Vagus est fait pour le gravel car il sera aussi à l’aise sur les chemins que sur la route. La longue distance ne lui fera pas peur tant il est confortable avec son cadre titane et ses gros pneus tubeless en basse pression.

Chiru Vagus
Pierre s’est fait plaisir avec quelques pointes de vitesse sur la voie verte – photo Bike Café

Pierre, qui l’a piloté sur le final en empruntant la longue piste cyclable de la voie verte s’est fait plaisir et on a bien envoyé. Dans la gamme Chiru ce sera le plus gravel de la bande après le Divider plutôt monster, le Vagus plus, présenté à l’Eurobike, sera un gravel plus aventureux parfait par exemple pour la Silk Road Mountain Race et ses longues pistes.

Chiru Vagus
De belles soudures simple passe sur ce Chiru Vagus

La qualité de fabrication est remarquable. Le cadre est soudé en Chine chez le même prestataire qui soude également pour de belles marques allemandes et US. Les soudures simple passe sont propres, les orifices des passages internes sont très esthétiques. Nous l’avons comparé à un Genesis Ti, posé à côté de lui, et franchement il n’y a pas photo. Sur le Genesis les soudures double passe font de gros cordons inesthétiques et tout cela pour un prix assez proche du Vagus.

Il est disponible en 4 tailles et 4 niveaux d’équipements possibles.

  • 2 modèles avec roues en alu : 3990 et 4490 €
  • 2 modèles avec roues en carbone : 4890 et 5190 €

Voir prochainement tous les détails sur le site

Caractéristiques

  • Cadre : titane Grade 9 – Axe 142 x 12
  • Finition brossée
  • Roues 650b 2.1 / 700x47c
  • Tyres Compatibility : Diam 688 mm x 54 mm
  • PINION GEAR BOX
  • Rear Hydraulic Disc brake: 160 mm Shifting cable integrated ( same way as on Divider )
  • Rear Brake cable integrated ( down Tube + rear left base )
  • Fixations pour gardes Mudguard
  • Eyelet for rear rack
  • Eyelet for 3 Bottle Bike holder
  • Headset : 1 1/8 to 1.5 “
  • Seat tube inner diameter : 27.2 mm, with Seat Dropper Holes at bottom of Seat post and integrated for the DownTube
  • Rear Stay : dia 15 X 0.8 mm
  • Down Tube : Dia 42 X 0.9 mm
  • Top Tube : dia. 34.9 X 0.8 X 0.6 X 0.8 mm
  • Rear Stay : Dia. 22.2 X 0.9 mm
Chiru Vagus
Géométrie Chiru Vagus
Géométrie S M L XL
TT ( mm ) 528 550 570 590
CT ( mm ) 520 540 560 580
RC ( mm ) 428 428 428 428
WB ( mm ) 1008 1017 1033 1048
BB ( mm ) 70 70 70 70
HT ( mm ) 105 130 155 180
SA ( deg. ) 72,5 72,5 72,5 72,5
HA ( deg. ) 69,5 71 71,5 72
FORK ( mm ) 395 395 395 395
OFFSET ( mm ) 50 50 50 50
STACK ( mm ) 522 551 577 603
REACH ( mm ) 363 376 388 400
Taille (cm ) 156-170 168-180 178-190 188-200

LEAVE A REPLY