Le voyage à vélo séduit de plus en plus d’adeptes et ce phénomène dépasse largement le simple « effet de mode ». Il offre, aux cyclistes aventuriers partant loin de chez eux, une totale liberté. À l’image des cow-boys, qui convoyaient les troupeaux, une couverture roulée sur la selle de leur cheval, les bikepackers modernes, partent sur les sentiers « Le coeur léger et le bagage mince … »

Les fabricants de bagagerie souple et légère sont désormais nombreux sur ce nouveau marché foisonnant. Le côté pratique de ces sacoches, que l’on peut scratcher ou fixer simplement en quelques minutes sur le cadre de son vélo, a séduit cette année de nombreux cyclistes. Nous avons choisi de vous présenter 4 productions, dont nous avons remarqué le style et la qualité.

Helmut : le made in France

Ne vous laissez pas tromper par le nom à consonance germanique de cette marque, elle est bien française. Rodolphe Pasciuto, son créateur, fabrique ses sacoches à la main près de Chambéry. Pilote d’Enduro et grand voyageur, c’est lors d’un périple en Islande qu’il a eu l’idée de concevoir des sacoches pour le voyage à vélo. C’est aussi de ce voyage qu’il a rapporté le nom de la marque qu’il allait créer, inspiré par le prénom d’un illustre cycliste Allemand croisé à Hvammstangi.

Sacoches de vélo Helmut
Helmut photo Matthieu

Pour Rodolphe le voyage à vélo doit se faire avec des sacoches durables, peu importe le poids. Effectivement, la production Helmut respire la solidité et la qualité. De nombreux cyclistes « au long cours » les ont adoptées pour des épreuves d’ultra à vélo. Matthieu Lifschitz n’a pas fait que les utiliser, il a également apporté sa contribution à la conception. L’un des modèles du catalogue Helmut porte le nom de sa marque « Manivelle ». Il a rencontré Rodolphe lors d’un Concours de Machines 2017 « On présentait un vélo proto réalisé avec les cycles Victoire et je voulais des sacoches pour partir avec sur la TCR. Je ne trouvais rien de vraiment satisfaisant sur le marché. J’ai vu les produits que Rodolphe présentait sur le vélo de Joli Rouge, j’ai carrément flashé sur le style et la technique qu’il maîtrisait. Je lui ai dit : ça ne te dirait pas de m’en faire 2, je pars dans 2 semaines pour la TCR ? … Il m’a dit oui ! », raconte Matthieu.

Helmut Equipement
Les toiles utilisées très robustes sont 100% françaises – Helmut Equipement

L’échange entre le besoin exprimé par le cycliste d’ultra distance et l’esthète qu’est Matthieu, et Rodolphe, le jeune créateur d’entreprise qui montait alors sa boîte va fonctionner à merveille. Depuis la gamme s’est étoffée, le nouveau site internet est ouvert et la clientèle de Rodolphe ne regrette pas les options de praticité et de solidité des produits Helmut.

Les toiles utilisées très robustes sont 100% françaises. Il s’agit de tissus acryliques teintés « à coeur », garantissant ainsi une excellente durabilité des coloris dans le temps.  Elles sont imperméabilisées et garanties 5 ans aux UV. Certifiées OEKO-TEX® elles ne comportent aucune substance nocive identifiée qui pourrait être dangereuse pour la santé, la peau ou l’environnement.

Chez Helmut, tout est mis en oeuvre pour travailler avec des produits locaux : sangles, clips, cordons, pièces mécaniques. Seuls deux produits, pour des raisons de qualité, sont fabriqués à la main aux États-Unis.

Helmut Équipement n’assure pas l’étanchéité de ses produits, mais offre une imperméabilité maximale. Les produits étant cousus, les coutures peuvent en cas d’orages violents et prolongés, laisser pénétrer l’eau.

Infos sur le site

Acepac le bikepacking version tcheky

Tribe sports, a élargi son portfolio de marques en introduisant la bagagerie embarquée et éco-responsable ACEPAC.

Cette marque tchèque est née en 2015. Elle s’appuie sur l’expérience de l’enseigne Pinguin, réputée sur le marché outdoor où elle est présente depuis 1989. C’est l’un des fabricants traditionnels du segment du tourisme, qui a façonné l’équipement de plein air, tel que nous le connaissons actuellement. Acepac avec sa gamme bikepacking est donc une filiale de la bannière Pinguin.

Nous avions remarqué ces sacoches sur le salon Eurobike en 2016 et on attendait avec impatience que la marque soit distribuée sur le marché français … C’est chose faite.

Bikepacking Acepac
La gamme Acepac installée sur un vélo Rondo également distribué en France par Tribe sports.

Que ce soit en vélo urbain, vélo de route, vtt ou gravel tout le monde peut utiliser ACEPAC. Un trajet quotidien au travail ou à l’école, de l’exploration en VTT ou encore un trip à travers toute l’Europe ou jusqu’au bout du continent asiatique ; toutes ces pratiques exigent une bonne organisation si vous souhaitez transporter du matériel.

Acepac Cordura
Acepac Cordura fait à partir de matériaux recyclés – photo Acepac

Optimisant les rangements, avec un design moderne et une solidité à toute épreuve grâce à l’utilisation du tissu Cordura – fait à partir de matériaux recyclés, les sacs et sacoches de voyage Acepac s’adaptent à la quasi-totalité des vélos du marché.

Distribuée par Tribe et disponible chez les détaillants.

Oveja Negra : le mouton noir

Oveja Negra
Oveja Negra le mouton noir

Boost Cycles, qui distribue déjà les marques Blackburn et Restap, élargit son offre en proposant les fameuses sacoches Oveja Negra. Créée en 2012, dans un petit atelier modeste de la haute vallée de l’Arkansas, cette marque est aujourd’hui installée à Salida au Colorado. Les sacoches sont fabriquées sur place par une petite équipe qui s’est engagée dans une production locale en utilisant autant que possible des matériaux made in USA. Le « Mouton noir » fait tache dans le troupeau des marques qui produisent principalement en Asie.

Oveja Negra bikepacking
Oveja Negra bikepacking

La première fois que j’ai vu ces sacoches c’était sur le Chiru Divider de Pierre Arnaud Le Magnan qui participait à la French Divide sur son « Divider ». Depuis il les a utilisées dans le Mercantour sur la Baroudeuse et récemment sur la Silk Road Mountain Race. « J’utilise ces sacoches depuis 2015. Nous avions été sponsorisés avec mon équipe de Raideurs par Oveja negra pour un trip de 1500 km au Tibet / Sichuan. Depuis j’utilise cette bagagerie, et ces sacs ont dû prendre quelque chose comme 8000 km dans les dents déjà et c’est pas fini … Pas un seul problème avec, tous les zippers fonctionnent comme au premier jour !… », explique Pierre Arnaud.

Chiru Bikes Vagus Oveja Negra
Le Chiru Vagus équipé avec les sacoches Oveja Negra – photo Bike Café
Oveja Negra Bikepacking
Fraîchement arrivées chez Boost Cycles : il y a de l’orange « anti-chasseurs » et du camouflage – photo Boost Cycles

Voir ce produits sur Boost cycles

Rapha : quand un grand couturier se met à la sacoche

Rapha s’était associé à Apidura il y a 2 ans pour proposer une gamme un peu anecdotique de sacoches. Cette fois la nouvelle gamme « Explore » que l’on peut découvrir sur le site de Rapha est plus aboutie. Il semblerait que le sourcing soit différent. Ce n’est plus Apidura qui fabrique ces sacoches qui sont plutôt bien faites.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, vélo et plein air

Une logique aventure

Le vélo est une aventure : c’est notre slogan sur Bike Café. Il se trouve que Rapha va dans ce sens en développant cette gamme « Explore » d’équipements dont la star est le cuissard « Cargo » qui existe en version bib et tight. Ces sacoches, ainsi qu’un duvet et une doudoune, sont des produits typés aventure et voyage. Ils pourront accompagner les épopées cyclistes engagées ou plus modestement les sorties du week-end.

Voir infos sur le site de Rapha

LEAVE A REPLY