C’était un sympathique « remake » d’une de mes premières vrai sortie gravel qui m’attendait ce dimanche à Martigues. Nous avions fait ce Tour de l’étang de Berre en 2016, et aujourd’hui je retrouvais le même organisateur : Dan de Rosilles, pour Arles gravel, et le même traceur, Éric allias « Kéké de Sausset ». La grande différence par rapport à l’édition 2016 était dans le parc des vélo. En 2016, il y avait de nombreux VTT, et là : seul un VTT semi rigide vintage, était au départ. Le monde du gravel a bien évolué. Parmi ces belles machines 3 Caminade, si au lieu de tester le Triban 520 aujourd’hui, j’étais venu avec le mien cela aurait fait 4 … Il y avait un Open, un Canyon Graal, un Ibis Hakka MX, un Planet X Tempest, …  plein de vélos différents et le fameux Triban 520 Gravel reçu la semaine passée et avec lequel je roulais pour la 2ème fois.

Tour en gravel de l'étang de Berre
Tour en gravel de l’étang de Berre – première sortie pour le Triban 520

La petite mer des oubliés

Tour en gravel de l'étang de Berre
Tour en gravel de l’étang de Berre … Une mer d’huile 😉

C’est le titre d’un livre photos de Frank Pourcel qui résume bien cette mise à l’écart de l’étang de Berre qui, depuis la présence des légions romaines, n’a cessé de subir des bouleversements modifiant parfois profondément son éco système.

Tour en gravel de l'étang de Berre
Tour en gravel de l’étang de Berre … quand on vous dit sentiers abrupts

Il n’y a pas de meilleur instrument de découverte d’un tel lieu que nos vélos de gravel, qui se sont faufilés partout : parcs, sentiers abrupts et remplis d’ornières, plages de sables, petits ports, digues, routes à 4 voies, parking d’aéroport, passerelle en bois, friches industrielles, …

Tour en gravel de l'étang de Berre
Tour en gravel de l’étang de Berre : la traversée insolite de l’ancienne poudrerie royale à Miramas

Connaissez-vous des vélos capables, en quelques coups de pédales, de vous faire traverser un monde aussi hétéroclite ? … Cette polyvalence d’usage fait notre joie et cette matinée de convivialité sportive a été bercée encore une fois par le partage de nos étonnements devant ce que nos montures nous proposent de découvrir. Pour beaucoup la découverte du Cyprès chauve dans la mangrove de l’ancienne poudrerie royale de Miramas restera un grand moment « pneumatophoresque ». Bernard, notre guide dans ce lieu nous a fait entrer exceptionnellement, comme des voyeurs, dans cet endroit fabuleux, fermé le dimanche au public et propriété du conservatoire du littoral.

Tour en gravel de l'étang de Berre
Tour en gravel de l’étang de Berre

Notre pause le midi, pour un pique-nique dans le parc de la ville de Berre aux allures de promenade des anglais, restera un beau souvenir. Ces vélos de gravel alignés le long de la rambarde au bord de l’étang paisible sera l’image forte de notre ballade. Un des cyclistes du groupe admirant le flot paisible de l’étang nous lâche « Aujourd’hui c’est une mer d’huile … » éclat de rire général bien sûr, une mer d’huile à Berre il fallait la trouver celle-la.

Tour en gravel de l'étang de Berre
Tour en gravel de l’étang de Berre

Curieux contraste également entre notre bande de cyclistes défilant le long d’une plage où déjà, des amoureux de la bronzette se font déjà dorer par ce beau soleil de mars. Curieux contraste de notre mode de transport silencieux avec le bruit étourdissant des avions de Marignane lorsque, après avoir traversé les parkings de l’aéroport, nous sommes passés le long des pistes. Encore quelques coups de pédales et nous arrivons dans un autre monde celui de la fameuse bande de terre du Jaï, parfaitement rectiligne et qui aurait émergé du temps des Romains suite au creusement du chenal de Caronte.

Retour à Martigues par un chemin en bord d’étang et puis nous voilà à nouveau au parc de la Figuerolle qui s’est bien rempli depuis notre départ. Le parking où nous étions seuls au départ est bondé … Nous sortons les bières et quelques victuailles pour prolonger cette belle matinée de vélo partagée. Merci aux organisateurs pour ce Tour de l’étang de Berre qui devient une « classique » du gravel local.

Rendez-vous est donné dimanche prochain à la Gravel Sainte Victoire.

Le parcours est dispo en téléchargement sur Openrunner

LEAVE A REPLY