Au chapitre des nombreuses nouveautés de l’année, Smith nous annonce entre autres 2 nouveaux casques : le Forefront 2, évolution du modèle précédent et le Trace … C’est du VTT pour le Forefront et de la route pour le Trace : logique non !

Pour ceux qui comme nous aiment le gravel, ces 2 modèles peuvent très bien convenir pour notre pratique, l’essentiel pour un casque étant de nous protéger dans toutes les circonstances. On a testé ces 2 modèles : Philippe pour le ForeFront II, il est enduriste et pratique le gravel et moi ayant un profil plus routier, pour le Trace.

Un casque à suivre à la Trace

Trace, voilà un beau nom pour un casque de vélo ! … Smith, nous invite donc à suivre les cyclistes qui tracent la route, bien protégés par ce nouveau casque. Avec le beau soleil qui est revenu, j’ai eu envie de mettre de la couleur dans ma tête et sur ma tête. Le look de ce nouveau casque Smith Trace est parfait pour rouler en harmonie avec les genêts en fleurs, bordant les routes de Provence.

Casque Smith Trace
Casque Smith Trace en mode gravel – photo Bike Café

De la sécurité avant tout

On ne me demande jamais de pousser le test d’un casque jusqu’à son extrémité … heureusement. Ne comptez pas sur moi pour aller volontairement jusqu’au crash test pour vérifier la complète efficacité du produit. On va donc croire sur parole les concepteurs qui ont intégré les meilleures technologies pour sécuriser nos sorties vélo.  Trace est doté du système de protection à l’impact multidirectionnel (MIPS®), qui réduit les forces de rotation appliquées sur le cerveau lors d’un choc transversal. Associée à la technologie MIPS, la doublure du casque est séparée de la tête grâce à un plan de glissement à faible frottement qui permet à la coque de coulisser par rapport au crâne lors de l’impact, réduisant ainsi les dommages potentiels sur le cerveau.

Confort et ergonomie

En escaladant le col de l’Espigoulier sous les premières chaleurs de printemps, j’ai pu  apprécier le système AirEvacTM (exclusif à Smith) qui permet de libérer la chaleur et empêcher la formation de buée sur les lunettes.

Gore Bike Wear test nouveautés
Col de l’Espigoulier – Smith Trace en mode route – photo Bike Café

Côté performance ce casque confirme qu’il peut améliorer votre trace aérodynamique. Lors de tests comparatifs indépendants en soufflerie il est sorti vainqueur face aux casques les plus performants de sa catégorie en 2018. C’est celui qui a généré le moins de résistance à l’air confirmant qu’il possède de belles qualités aérodynamiques, facteurs de performance.

Côté confort Smith a pensé à tout : canaux de fixation latéraux pour les lunettes, réglage de la doublure haute performance antimicrobienne, compatibilité avec les systèmes de fixation pour éclairage.

Casque Smith 2019
Casque Smith Trace

J’ai apprécié le confort de ce casque, son faible poids (280 g en taille M) et son look à la fois décontracté et hyper technique avec ce ceinturage entier en Koroyd.

Prix : 250 € avec MIPS

Disponible chez les revendeurs spécialisés et en ligne sur smithoptics.com.

Le ForeFront 2

Casque Smith Forefront 2 - photo Bike Café
Casque Smith Forefront 2 – photo Philippe Aillaud

Possédant depuis plusieurs années un Smith ForeFront première version, j’ai eu la chance de pouvoir tester la version II. Le ForeFront a été le premier casque Smith de vélo utilisant l’Aerocore©. L’Aerocore est une structure en nid d’abeille composée de tubes de polymères soudés les uns aux autres. Cette structure, développée par Koroyd, absorbe 30% de chocs en plus ; et étant creuse, elle favorise la ventilation en canalisant le flux d’air vers le crâne.

Casque Smith Forefront 2
Casque Smith Forefront 2 – photo Philippe Aillaud

Pour l’avoir utilisé plusieurs étés, la différence avec un casque classique est sensible. Mais sans une aération bien pensée, la structure ne serait pas suffisante. Et les aérations sont bien présentes, judicieusement placées, le tout avec un design propre à la marque. Pour cette nouvelle version, l’aération est assurée par 7 entrées d’air (5 étant protégées par des inserts Koroyd, ce qui réduit légèrement le débit d’air). Un flux d’air est dirigée vers le bas de l’avant de la coque afin de créer une ventilation vers les lunettes pour lutter contre la buée. Ensuite l’air réchauffé sort par les 13 évents latéraux et arrières, dont un sans insert Koroyd expulsant ainsi plus d’air sommital.

Le ForeFront première génération

Ses plus : ventilation, confort, réglages.

Ses moins : visière montée sur ergots en plastique, sangles à l’arrière nécessitant un bon placement avant de mettre le casque, support pour masque rajouté (je dois dire que je j’utilise épisodiquement un masque en vtt).

Le ForeFront II

Casque Smith Forefront 2
Casque Smith Forefront 2 – Smith a complètement redessiné son Forefront – photo Philippe Aillaud

Tout en gardant le même style, Smith a complètement redessiné son Forefront.

Ses plus : les mêmes que la version I, avec en plus une meilleure protection de l’arrière du crâne et du rocher (plus descendante et structure nid d’abeille), un enveloppement du crâne plus prononcé. La version testée est dotée de l’option Mips qui augmente encore la sécurité de vos chers neurones.

Casque Smith Forefront 2
Casque Smith Forefront 2 – La visière montée sur vis propose 3 positions – photos Philippe Aillaud

Et les points négatifs ont été revus et corrigés ! La visière montée sur vis propose 3 positions permettant de rouler entre autres avec un masque haut sur le casque, chose très peu habituelle sur un gravel, une encoche calant la sangle du masque.

Un insert métallique, obturé par une cache en temps normal, permet de visser un support de caméra d’action (vendu séparément) sur le sommet de la coque. Ce support sécurisé est conçu pour se séparer du casque en cas de choc important…

À origine, un jeu de mousses supplémentaire était fournies, remplacées sur le II par une pochette souple de protection du casque. Même si les mousses sont disponibles auprès des revendeurs Smith, je préférais la première option.

Les améliorations possibles :

Fournir de base un jeu de mousses supplémentaires et des caches pour ceux qui souhaiteraient l’utiliser sans visière.

Ce casque clairement orienté vtt conviendra en gravel plutôt dans une environnement « hostile » :

  • Sur terrain technique où la chute est plus présente et risquée, dans les sentes à végétation foisonnante (visière).
  • Si vous êtes sensible au design spécifique de ce casque et sans sacrifier la technicité et la protection d’un couvre-chef,
  • Si vous voulez une protection maximale couvrant bien la base du crâne (partie la plus sensible aux traumatismes) et appréciez la présence d’une visière, ce casque est fait pour vous.

Prix : 230 € avec MIPS

Disponible chez les revendeurs spécialisés et en ligne sur smithoptics.com.

 

 

 

 

3 COMMENTAIRES

  1. Pour ceux qui comme moi pratiquent le VTT et le Gravel sur des singles souvent très étroits. Les casques avec visière fixée sur un axe (deux points) sont très fragiles. A la première rencontre avec une branche, on arrache la visière et le système de réglage de celle-ci.

  2. En 30 ans de vtt je n’ai perdu qu’une seule fois une visière. Peut être que mes terrains de jeux sont plus dégagés mais j’ai souvent été giflé par des buissons offusqués de mon passage. Sur la version I, la visière est montée sur pivot plastique ; sur la II ce sont des vis.

    • Je n’ai jamais eu de soucis avec les systèmes à trois ou quatre points de fixation, leur répartition est équilibrée afin d’éviter que la visière pivotent à l’impact. Concernant les visières prévues pour pouvoir pivoter, il est facile d’imaginer que la résistance à la rotation des deux points de fixation est moins importante. Dans mon cas, suite à quelques chocs, ils ont pris du jeu et se sont dessertis.