L’imagination des organisateurs a été stimulée par l’arrivée du gravel … On a l’impression que ce vélo va nous permettre de tout découvrir, ou de tout redécouvrir. Les idées d’itinérance, de parcours à thèmes, de scénarios d’aventures germent, grâce à ce nouveau terreau cycliste. Nous en découvrons une nouvelle facette, avec cette initiative de l’Association Peuples & Nature.

La Grande Draille
La Grande Draille

Appelées drailles en France, cañadas en Espagne ou encore Tratturi en Italie, ces voies -aux noms qui tintent comme des sonnailles – sont utilisées depuis des lustres par les bergers et leurs troupeaux pour relier les plaines aux estives et vice-versa l’automne venu. L’avènement des automobiles en a condamné de larges portions de ces itinéraires, sans compter les reconversions en zones commerciales, terrains de pétanque et autres potagers.

C’est quand même bizarre ce nom pour un événement cycliste ? « Avec mon pote Miguel, on fait pas mal de vélo ensemble. On s’est mis au gravel il y a un an et on a fait la Torino – Nice l’an dernier. On s’est dit ça serait cool de faire un peu pareil mais en partant de la maison à Grenoble pour aller vers le sud. J’ai tout de suite pensé au pastoralisme qui présente beaucoup de connexions avec le vélo« , m’explique Marc Lecacheur, co-organisateur de cette épreuve.

Si vous n’avez pas compris ce qu’est une Draille, regardez la vidéo de Marc et Miguel … Je vous laisse deviner à l’accent qui est Miguel 😉

Un truc à faire

La grande draille
La grande draille

Au Bike Café on adore ce genre de projet. Ce sera les 14, 15 et 16 septembre 2019. Le départ sera donné depuis le centre de Grenoble et l’arrivée est prévue le 16 septembre à l’École des bergers du Merle, près de Salon-de-Provence. Les étapes quotidiennes seront d’environ 150 km, et elles mèneront les participants à travers le Vercors, les Baronnies et le Luberon.

C’est un évènement gratuit, destiné aux cyclistes pratiquant le vélo gravel, instrument parfait pour traverser ces territoires et sur des terrains très variés allant de l’asphalte aux pistes forestières.

L’organisateur est Peuples & Nature, association de tourisme équitable et solidaire (membre de l’ATES) basée à Moirans en Isère, et qui propose des voyages à pied, en vélo ou en kayak en France et à l’étranger (Iran, Afrique du Sud)…

Une transhumance à vélo

C’est ainsi que l’on peut décrire cet événement. La Grande Draille est l’occasion de faire connaître les pratiques modernes de transhumance, de valoriser l’élevage de montagne, autour de la passion commune du vélo et du phénomène en plein essor du bikepacking qui consiste à voyager en autonomie avec sa bicyclette.

La grande draille
La grande draille

Les détails sur le parcours et l’organisation viendront plus tard. À ce stade, les organisateurs souhaitent garder une part de mystère, mais nous pouvons d’ores et déjà vous donner quelques éléments :

  • le tracé privilégie les routes secondaires, les pistes forestières en pleine nature. il est totalement adapté aux vélos de gravel, aux VTC avec des pneus un peu costauds et dans une certaine mesure aux VTTs, sans qu’il y ait la moindre difficulté technique.
  • l’autonomie des participants est totale en ce qui concerne la nourriture, le couchage et le matériel.
  • le parcours sera donné aux inscrits sous la forme d’une trace GPS, avec quelques documents pour les aider à se préparer au mieux.

Ils proposent, à ceux qui le souhaitent, de se retrouver l’un des soirs sur un lieu de camping et les organisateurs seront présents au départ et à l’arrivée de l’évènement.

L’ouverture officielle des inscriptions est ouverte sur le site www.peuplesetnature.org

Contacts

Marc Lecacheur et Miguel Carrabias

mail : info@peuplesetnature.org – 06 07 95 07 54

LEAVE A REPLY