Dimanche 30 juin 2019, Warren Barguil remonte telle une fusée sur Guillaume Martin, sur les 100 derniers mètres du Championnat de France. Guillaume avait-il course gagnée ? La preuve que non, il se fait reprendre et termine 7ème. Guillaume Martin est-il dégoûté ?Même pas, il se fend d’un tweet philosophe quelques minutes après l’arrivée : « Repris à même pas 100 mètres… Très déçu évidemment. Mais pas de regrets« .

Socrate à vélo - Guillaume Martin - GrassetIl a probablement tout donné Guillaume, mais il y avait plus fort que lui, c’est tout. Guillaume Martin c’est un coureur qu’il va falloir suivre pendant le Tour de France 2019. Le suivre et bien entendu écouter les commentaires proposés par les journalistes et les consultants de France Télévisions. Sans aucun doute, ils vous parleront de ce cycliste atypique, qui allie la tête et le jambes, le cycliste philosophe, le cycliste qui en a sous le casque. Bref, je vous invite à noter avec malice les commentaires sur Guillaume Martin. Parce que oui Guillaume est un peu différent dans le peloton. Diplômé d’un master de philosophie, il est aussi l’auteur de ce bon livre « Socrate à vélo » paru chez Grasset au début de l’année 2019.

Son roman vous emmène en alternance sur les traces des grands philosophes, réunis en tant qu’improbables cyclistes pour l’occasion, et les réflexions que peut avoir Guillaume Martin sur le sport de haut niveau, le sport business, le sport spectacle. Il s’oppose aux messages construits par la société affirmant que « le sport n’a pas la dignité de l’art, parce qu’il est une activité bassement matérielle. Corps et esprits sont deux entités strictement séparées. L’âme serait noble quand le corps ne serait que corruptible et mauvais« .

On suit avec plaisir les péripéties de nos philosophes, embarqués malgré eux dans cette aventure du Tour de France. Ils ressemblent quand même à une équipe de pieds nickelés, ou aucun n’a véritablement envie d’embrasser un rôle d’équipier.

Guillaume glisse quelques déclarations célèbres de philosophes pour les construire ou les déconstruire dans son Tour de France et les comparer avec ce qu’il vit, en tant que professionnel du vélo:

« Ce qui ne tue pas rend plus fort » (Nietzsche), « Seules les pensées que l’on a en marchant valent quelque chose » (Nietzsche) « On ne peut penser qu’assis » (Flaubert), « L’enfer c’est les autres » (Sartre).

Que vous soyez cyclistes, sportifs, lecteur assidu ou pas, simple supporter amateur ou féru, je vous recommande de glisser ce livre rapidement dans votre musette. Vous pourrez le lire, en attendant le peloton, sur les bords de la route. Vous pourrez même encourager Guillaume, en lui soufflant à son passage « Vas-y Socrate« . Enfin, si comme moi vous n’avez pas des souvenirs impérissables de vos cours de Philosophie en Terminale, si votre fille de 9 ans vous demande si « Socrate est un bon cycliste ?« , affirmez sans vergogne, qu’il est le plus fort.

En résumé, Il n’est pas que question de cyclisme et de philosophie ici, l’auteur apporte un oeil critique et averti sur le sport moderne, il n’hésite pas à revenir sur la fameuse déclaration du Baron de Coubertin affirmant que « L’important c’est de participer« . En tant que coureur professionnel, pour lui et les autres l’important est bien de gagner. Ce qui ne l’empêche pas d’accepter la défaite aux championnats de France avec un certain recul. Être philosophe permet probablement de ne jamais perdre, mais toujours tirer une leçon de ce qui vient de se passer. Pour être plus fort, après.

Enfin, si vous avez un doute, vous pouvez écouter cette émission dans laquelle Guillaume Martin a amené le vélo, à la radio, en dehors de son audience habituelle, c’est aussi une belle performance.

Bonne lecture.

 

Informations

  • Titre : Socrate à vélo
  • Auteur(s) : Guillaume Martin
  • Editeur : Grasset
  • Site web éditeur : https://www.grasset.fr/socrate-velo-9782246815754
  • Nombre de pages : 192
  • ISBN : 9782246815754
  • Date de publication : 06/02/2019
  • Prix TTC : 17.00 € – numérique 11.99 €

Pitch de l’éditeur

Imaginez Socrate, Aristote, Nietzsche, Pascal et consorts sur la ligne de départ. Suivez leur préparation pour le Tour de France, la plus prestigieuse épreuve cycliste au monde, à laquelle ils ont étrangement été conviés. Partagez leurs interrogations, leurs doutes, leurs errements. Réfléchissez à leurs côtés. Pédalez avec ces drôles de sportifs, ces coureurs philosophes, ces «  vélosophes  » – comme je m’amuse à les appeler. On dit qu’ils seraient dotés d’une potion magique  : leur intelligence. Celle-ci leur permettra-t-elle de conquérir le maillot jaune tant convoité  ?

À propos de l’auteur

Socrate à vélo - Guillaume MArtin
Socrate à vélo – Guillaume MArtin

Dans Socrate à vélo, Guillaume Martin ouvre les vannes de l’imagination pour nous faire découvrir le monde du cyclisme et nous donner à penser. Ici l’essai se mêle à la fiction, la fable aux méditations les plus profondes; on voit Nietzsche s’entraîner courageusement en écoutant Les chemins de la philosophie sur France Culture, d’illustres philosophes grimper les cols aux côtés des plus grands champions, Heidegger tomber dans un fossé, Socrate prendre la tête du peloton ou encore Sartre coacher de l’équipe de France… Le but de cette fantaisie philosophique  ?  Effacer les clichés qui collent à la peau des sportifs, montrer que l’effort physique de haut-niveau n’est pas l’ennemi de l’activité intellectuelle, que la tête et les jambes n’ont aucunement lieu d’être distinguées. Car, comme le rappelle très justement Bergson, «  il faut penser en homme d’action et agir en homme de pensée  ».

 

LEAVE A REPLY